Partagez | 
 

 Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tonay



Dresseur débutant


Exp : 8
Date de rencontre : 03/06/2012
Feu Eau

Message() Sujet: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Sam 16 Juin 2012 - 1:21

Bon je sais que j'ai déjà une autre fic de débuter mais je préfère l'annuler. Pourquoi ? J'ai déjà deux fics DBZ en cours, je préfère ne pas me disperser et plutôt me concentrer dessus. Cependant cela ne m'empéche pas de faire une autre fic. Une fic sans réelles histoires mais davantage des affrontements entre pokémons.

J'espère que cela vous plaira davantage, et si les modérateurs pourraient effacer mon ancien sujet pour éviter de polluer inutilement le forum, je leur serai reconnaissant.




Voila un premier chapitre pour vous donner une idée. (je n'anoncerai pas forcément le nom des pokémons.)


Chapitre 1 : Poings VS Pieds






Dans une petites colline où subsiste quelques ruines d'une civilisations méconnu, deux pokémons se font face. Rivaux depuis si longtemps que le temps lui même semble avoir oublier de quand date leur premier duel, les deux fiers combattants semblent vouloir en finir avec une rivalité qui dure depuis bien trop d'années. Un ultime combat. Un combat qui peut finir par la mort pour le perdant.

Immédiatement, les deux guerriers expert dans leur art martial respectif, se mette en garde et cela sans un mot. Après avoir combattu autant de fois l'un contre l'autre, un seul regard, un seul geste en dit plus que n'importe quel long discours. Le premier relève ses mains à hauteur de son visage pendant que le second sautille sur place, échauffant ses jambes. Leurs regards se croisent, pour ne plus se détacher. Ils s'observent, se jaugent, se testent. Ce que l'on appellerai pokémon sauvage sont bien plus évolué qu'il n'y parait. Un langage propre, une morale et un sens de l'honneur. Le combat est imminent. Le temps semble s'étirer, se ralentir. Puis soudain tout commence.

Le guerrier au poing disparaît subitement pour frapper le ventre de son adversaire, adversaire qui pare de justesse avec son genou. L'attaquant recule par habitude, évitant ainsi un coup de pied fouétté. De nouveau ils reprennent place, cherchant une faille chez leur adversaire. Un sourire apparaît sur le visage du premier, sourire vite transmis au second malgré l'absence de bouche. Le vrai combat commence.

D'un seul mouvement le pokémons utilisant ses poings se jette sur son adversaire, tentant de le mitrailler de coup de poings. Ce dernier réplique avec une série de coup de pieds. Les chocs se multiplient avant de s'amplifier. Aucun ne veut céder, aucun ne veut perdre. Cependant les coups de pieds sont supérieur en puissance et malgré leur vitesse égale aux poings, ils prennent l'avantage. Mais cela est déjà prévu. Le premier, aux allures de boxeur, s'esquive par sa droite et arme son poing. Dans ce dernier des éclairs apparaissent, leur intensité augmente de secondes en secondes ainsi que leur dangerosité. Tentant de frapper son adversaire avec son poing électriser, le boxeur fait un bond en avant. Cependant il ne frappe que l'air, en effet son adversaire connais parfaitement son opposant et anticipe donc parfaitement ses attaques. Le voila à l'aide d'un simple saut dans les airs. Cependant il ne s'éternise pas et redescend aussi vite et tente d'abattre son talon dans le torse du boxeur. Ce dernier recule, évitant le sort peu enviable des quelques dalles pulvérisé sous le pied de son adversaire.

Une fois le coup éviter il s'élance de nouveau en avant et parvient à frapper le combattant utilisant ses pieds dans le ventre, le projetant en arrière. Néanmoins ce dernier parvient à expédier son pied dans le menton du boxeur, l'obligeant à reculer. De nouveau sure de ses appui, le second pokémons charge le guerrier aux poings et lui assène un monstrueux coup de pied qui l'expédie dans un mur fissuré qu'il traverse de part en part dans un nuage de fumée. Fier de son attaque, le guerrier aux pieds se relâche. Grave erreur. Surgissant de la fumée blanchâtre, le boxeur surprend son adversaire et lui envoi un coup de poing dévastateur qui se transforme en explosion à l'impact. Son adversaire renvoyé en arrière roule sur le sol sur plusieurs mètres avant de parvenir à se lever. Sa vision est floue est ses appuies précaires, il se sait confus et en état de faiblesse mais malgré ça il tente un coup de pied retourné pour bloquer son adversaire qui fond sur lui. Il le rate de peu et à la place il pulvérise une colonne de pierre brisée qui finit en blocs de rocheux.

Tygnon réutilise sa technique d'il y a quelques instants et parvient à envoyer son poings électriser dans les côtes de son adversaire, adversaire projeté dans les débris de la colonnes. Ce dernier se relève, parcouru de nombreux éclairs mais de nouveau maître de ses sens. L'électricité lui as rendu ses capacité mais l'a paralysé, un mal qui en chasse un autre. Kicklee ne s'en inquiète cependant pas, il doit vaincre, voila tout ce qui importe. Il se relève d'un bond et expédie son pied en direction du boxeur. Boxeur qui oppose son pied au poing adverse. Cependant la force du coup de pied est bien plus grande et Tygnon repli son bras droit dans une mimique de douleur, tentant au même moment un crochet du gauche. Crochet dévié par le pied du Kicklee qui en tournant sous lui même, envoie un fois de plus son pied dans le menton du guerrier aux poings dont les pieds décollent du sol. Le combattants aux pieds profite de cet instant pour asséner un coup de pied retourné dans le torse de son adversaire qui cette fois ci fait mouche. Tygnon est projeté en arrière, roulant sur plusieurs mètres le souffle coupé. Il met quelques secondes à reprendre ses esprits mais y parvient, il se relève ensuite à l'aide de ses mains en forme de gants de boxes tout en décrochant un regard noir à son adversaire. Adversaire qui court dans sa direction en soulevant un nuage de fumé dans son sillage. Kicklee ralenti soudainement, arme son pied droit qui s'enflamme et vise le haut du corps de Tygnon. Le boxeur ne cherche pas à s'enfuir et bombe le torse, bloquant le coup de son adversaire avant de lui saisir sa jambe de la main gauche et de lui asséner un coup de poing brûlant dans cette même jambe. Kicklee recul vivement sautillant sur un pied, maintenant l'autre relevé à cause de la douleur présente dans son tibia. Tygnon ne s'en sort cependant pas indemne non plus, une immense brûlure apparaît sur son torse lui causant une douleur lancinante.

Le combat approche de son dénouement, tout deux le savent. Ils sont fatigué, si ce n'est épuisé. Il se regarde une dernière fois dans les yeux, puis se charge. Les coups fusent de toutes part, se percutant à de nombreuses reprises dans des chocs semblables à des coups de tonnerres. Grâce à une feinte suivi d'un coup de poing bien placé, Tygnon parvient à briser une côte à son adversaire qui se tord de douleur. Cependant ce dernier égalise quelques secondes plus tard en brisant à son tour une côte au boxeur. Le guerrier aux poing recule de quelques pas, transpirant, à bout de forces et un mince filet de sang coulant de puis sa bouche. Il garde difficilement les yeux ouverts, mais suffisamment pour voir son adversaire dans le même état que lui même, le sang coulant de la bouche en moins. Les blessures sont innombrables sur leur corps respectifs et la douleur qui s'y ajoute est presque intenable. Pourtant il faut teni, vaincre ou mourir en essayant.

Dans un dernier élan de courage, Tygnon repli ses bras et concentre toute sa force, toute son énergie restante. Il doit le faire, il le sait. Il sais surtout qu'il n'a qu'une chance sur deux de réussir. Il relève la tête et voit son adversaire qui a compris ce qu'il tente. Le boxeur ferme les yeux, demande de l'aide à sa chance et adresse une prière au dieu pokémon.
Kicklee s'élance sur son adversaire, il ne doit pas le laisse terminer, pas maintenant. Il doit réussir à l'en empècher. Un seul coup juste un seul et la victoire sera sienne, un seul coup fera la différence. Il y est presque, il sent presque la chaleur dégagée par le corps de son opposant lorsque soudain il s''arrête. La paralysie. Au pire moment son corps le trahi, lui rappelant que le poing éclair de son adversaire ne l'a pas manqué.
Ce dernier vient d'ailleurs de finir sa concentration, il rouvre les yeux et charge son adversaire, les poings levés. Au même moment Kicklee ferme les siens, sachant qu'il vient de perdre. Tout ce sera joué sur un détail infime, un seul coup. Mais il perd sans regrets, il a fait de son mieux. Il remercie son adversaire de lui avoir offert un magnifique combat, lui souhaitant bonne chance et se laisse chuter en arrière pendant que deux larmes, chacune partant de l'un des ses yeux, dévalent son corps meurtri. Corps qui reçoit le premier coup d'une longue série.

Tygon frappe son adversaire de toute sa puissance à une vitesse ahurissante. Ses bras deviennent floues alors que ses poings ont disparu, frappant à une vitesse inimaginable le corps de son adversaire. Le boxeur sait qu'il a gagné, il sait qu'il est vainqueur. Pourtant il pleure. Il pleure alors que ses poings s'acharne sur le corps de Kicklee couvert de sang. Ce n'est pas la douleur de ses tendons sur le point de se rompre à l'intérieur même de ses bras, ni celle de la brûlure sur son torse, ni celle de sa côte cassée qui fait apparaître les perles liquides qui dévalent ses yeux. C'est la douleur de la victoire. Son coeur se serre après chaque coup que reçoit son adversaire de toujours, un rival fraternel. Il pleure sa défaite. Il ne peut plus s'arrêter ni de pleurer ni de frapper, les côtes du guerriers aux pieds craquent à plusieurs reprises indiquant que son corps ne résiste plus, qu'il abandonne. Tygnon frappe encore et encore, puis enfin il s'arrête. D'un dernier coup plus puissant que les autres il envoi Kikclee dans un rocher qu'il traverse jusqu'au milieu, manquant de l'éclater totalement.
Le boxeur s'approche du vaincu, titubant presque. Il s'arrête devant Kicklee, ce dernier a toujours les yeux clos et semblerait presque dormir. Presque... Sa respiration est faible, il est sur le point de mourir. Les larmes du guerriers vainqueurs se multiplient. Jamais il n'aura de meilleurs adversaires. Jamais il n'aura un nouveau rival, un rival qu'il pourrait presque considérer comme son ami. Il le regarde encore quelques instants, hésitants à déplacer son corps. Puis trouve que son ancien adversaire à l'air d'un roi assis dans un trône de pierre brute. Tygnon sourit alors, des larmes dévalant désormais ses joues trempées. Puis il part.

Il marche jusque n'en plus pouvoir, il marche comme pour soulager sa peine. Ainsi il parvient à la lisière de la forêt adjacente aux ruines. Soudainement il s'écroule, ses bras sont bien trop meurtri pour le rattraper si bien qu'il s'écrase la tête la première dans l'herbe. Une herbe tendre et moelleuse. Il sait que c'est la fin, au final il ne réchappera pas de son combat. Et cela le fait sourire. Le plus beau combat de sa vie. Tout est finit. Des frissons glaciales lui parcourt l'échine, la douleur s'estompe. Son corps est si épuisé qu'il ne parvient plus à lui transmettre l'état de ses membres par la douleur. C'est la fin, il le sait. Mais il n'a pas pas peur, il part sans regret. Il part. Alors que sa vision s'obscurcit un paire de bottes apparaissent devant lui et son possesseur s'exclame d'une voix forte :

"-Bon sang ! Y a un p'tit gars blessé par ici !"

Tygnon relève faiblement la tête...un humain... Rien de plus qu'un humain. De toute façon il se sait condamné, il espère qu'il partagera cette condamnation avec Kicklee, avec un peu de chance ce dernier aura droit à une revanche au paradis.

"-Au sacré nom de nom..! Théo, les ruines sans encore plus en...ruines ! Va y jeter un oeil ! Moi je vais voir ce que je peux faire avec lui !" continua la voix.

"-D'accord p'pa !"

Le combattant n'écoute que d'une oreille les deux humains, après tout il ne comprend pas parfaitement leur langage. Ses paupières se ferment alors. Le fier guerrier dépose les armes. Il se laisse chuter dans les méandres glacé et troublant de l'obscurité. Dans un dernier râle, Tygnon s'abandonne aux ténèbres...


Dernière édition par Tonay le Mar 4 Sep 2012 - 18:31, édité 1 fois
Tonay



Dresseur débutant


Exp : 8
Date de rencontre : 03/06/2012
Feu Eau

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Lun 9 Juil 2012 - 0:10

Voila le chapitre suivant, comme je l'ai déjà dit précédemment je posterai lentement et peu à la fois contrairement à mon habitude de faire des chapitres longs. En cause, mes deux fics DBZ ( :lol!: ) qui me prennent beaucoup de temps déjà.
La publication sera donc anarchique mais j'espère que vous aimerez tout de même Wink







Chapitre 2 : Pinces contre griffes



Dans une forêt enneigé à proximités de Frimapic se déplaçait une silhouette rouge. Vive et agile, elle se mouva entres les arbres avec aisances, trouvant constamment des appuies grâce aux branches. Elle continua son exploration quelques instants avant qu'une ombre violette ne la prenne en filature, la suivant discrètement. Seul les griffes aiguisés de cette dernières étaient visibles, en effet les reflets du soleil filtrés par les nuages gris trahissaient leurs présences.

L'ombre rouge s'arrêta soudainement à la cime d'un arbre, épiant les feuillages blancs à la recherche de tout mouvement suspects. Immobile, on pouvait constater que l'ombre rouge était un pokémon grand, mesurant au moins 2 mètres, dépourvu de mains mais possédant des pinces les remplaçant, elle respirait l'agilité et la puissance. Ses yeux jaunes balayèrent la forêt une seconde fois. Cette forêt lui était inconnu, totalement nouvelle et unique. En effet, la créature rouge venait d'une autre région, une région où la neige se faisait rare. Constatant que rien ne troublait le silence des bois enneigé, Cizayox se prépara à continuer son exploration.
Au même moment, jaillissant à travers le feuillage depuis son angle mort, la créature violette tenta de lui enfoncer ses griffes dans son dos. Le mince bruit provoqué par cet attaque surprise enclencha immédiatement les réflexes de l'insecte. Ce dernier bondit en faisant volte face, esquivant ainsi son adversaire. Adversaire qui reçut une pince dans l'arrière de la tête, l'expédiant ainsi dans un arbre plus grand que ses congénères.

Cizayox se posa avec souplesse, examinant son adversaire qui disposait d'une étrange plume rose sur le crâne. Non pas une plume en réalité, mais une oreille. Le Farfuret se releva, la tête lourde et la vue troublée. Son attaque furtive avait échouée face à Cizayox et c'était désormais un combat dans les règles de l'art qui s'imposait, un face à face. Le guerrier aux griffes s'essuya la bouche d'un revers de la main et se mit en position, prêt à défendre son territoire mais également celui de son chef.
Le petit être s'élança, tentant un coup de poing glacé contre son adversaire, coup aisément esquivé. Cizayox riposta en abattant ses deux pinces sur le crâne du pokémon de type glace, le projetant ainsi au sol. La chute ne dura que quelques secondes mains l'impact immobilisa le Farfuret qui peinait à se relever. Il parvint néanmoins à relever sa tête afin d'apercevoir Cizayox, la pince levée avec l'évidente intention de le mette définitivement K-O.

Cependant un fin rayon blanc enveloppa la pince rouge avant de l'emprisonné dans un bloc de glace. L'insecte se retourna pour tomber sur un second Farfuret, la bouche encore ouvert. Se déplaçant à la vitesse de l'éclair, Cizayox se plaça dans son dos et le frappa avec sa pince gelée, la libérant par la même occasion de la glace.

Le petit être violet fit un vol plané, traversant un arbre qui s'écroula dans une série de craquement, obligeant un petit groupe de Blizzi se reposant en dessous à prendre la fuite. Le second adversaire était hors combat, le Cizayox était de loin supérieur aux deux Farfuret qui ne tenaient plus debout.
La violence du combat attira l'attention des habitants de la forêt, et principalement d'autres Farfuret.
Trois nouveaux adversaires se postèrent face à l'insecte d'acier, exhibant leur griffes.
Croisant ses pinces, Cizayox donna l'illusion de posséder trois têtes grâce aux motifs présent sur ces dernières. Motifs qui décontenança ses adversaires, offrant ainsi au nouveau venu une occasion de prendre l'avantage.

Le pokémon rouge profita de ce bref moment pour assommer l'un de ses adversaires à l'aide d'un coup bien placé. Voyant l'un des leurs K-O, les deux Farfuret restant se ressaisir et chargèrent Cizayox. Ce dernier recula d'un bond en arrière, esquivant ainsi ses deux adversaires désormais collé l'un à l'autre.
L'insecte prit appui sur sa jambe gauche puis ouvrit sa pince droite et la tendit dans la direction de ses adversaires. À l'intérieur de cette même pince une boule d'énergie jaune s'accumula lentement, grossissant de plus en plus rapidement. Une fois porté à plein potentiel elle fusa à une vitesse extrême, explosant au contact des Farfurets repoussés en arrière.


Le niveau entre l'insecte rouge et ses adversaires était bien trop bien trop différent, le nombre ne pouvait pas combler un tel écart.
Cizayox examina ses adversaires assez rapidement, déterminant qu'aucuns n'étaient mort mais qu'ils ne pourraient pas non plus le poursuivre de nouveau, il se mit en route. Cependant, après avoir fait quelques pas il rencontra un nouvel ennemi qui semblait l'attendre les bras croisé et visiblement en colère.
Dimoret ne supportait pas trois choses : que l'on abîme sa forêt, que l'on attaque ses subordonnés et qu'un pokémon plus grand que lui n'affiche pas la moindre crainte à le toiser droit dans les yeux.
Cizayox avait le malheur de cumuler les trois.

D'un bond, le pokémon de type glace tenta de frapper son adversaire qui saisi ses avants bras à l'aide de ses pinces. Le chef de ce secteur de la forêt laissa croire à son adversaire qu'il était en difficulté afin de lui faire baisser sa garde. Ainsi, il gigota quelques instants avant de soudainement ouvrir la bouche, crachant un fin rayon bleu qui gela le torse de l'insecte rouge.

Le pokémon acier repoussa son adversaire avant de reculer en frottant le haut de son corps, là ou l'attaque glaciale avait frappé . Il n'eut pas le temps de se reprendre que son adversaire fondit de nouveau sur lui afin de lui en tailler le corps à l'aide de ses griffes. Le combat ne fut plus qu'une suite d'attaques, d'esquives et de contre attaques. Les pinces se heurtaient en permanence aux griffes, manquant des les briser à plusieurs reprises. Alors que le combat faisait rage, Cizayox disparut parmi les branches, tentant d'analyser la situation.
Son ennemi était rapide et fort, bien plus que ses précédents adversaires. Mais si il parvenait à l'empêcher s'utiliser ses griffes alors la victoires serait sienne. C'est dans cette option que le guerrier rouge fit volte face.

L'insecte était au sol, dos à un arbre et faisant face à un Dimoret en colère. Ce dernier tenta de faucher les jambes de son adversaire, mais ses griffes tranchèrent le bois avec une telle précision que l'être végétal bougea à peine, restant parfaitement fixe. Cizayox avait esquivé avec un saut mais le chef de ce secteur n'en avait pas fini, il se jeta de nouveau sur son adversaire et tenta de le décapiter de la même façon qu'il lui avait fauché les jambes. Cependant, de nouveau l'insecte esquiva mais cette fois en baissant la tête. Le tronc reçut de nouveau le même sort, mais ne bougea pas davantage.

Cizayox ouvrit sa pince droite en direction de son ennemi, simulant un Ultralaser. Comme il l'avait prévu. Dimoret se jeta sur lui, toutes griffes sortit, pour l'en empêcher. Mais ce qu'il n'avait pas vu c'était la pince gauche de son adversaire qui venait de saisir le tronc coupé avant de le brandir en avant. Les griffes du pokémon violet s'y enfoncèrent comme dans du beurre, mais elles étaient irrémédiablement bloqué dedans.

L'insecte ne lâcha pas son emprise sur le morceau de bois, au contraire il se jeta contre l'arbe intact le plus proche afin d'y écraser la partie du troc où se trouvait les griffes de Dimoret. Ce dernier tentait de se dégager, en vain. Le choc contre l'arbre manqua de l’assommer mais la douleur le ramena bien vite à la réalité. Tenter un laser glace serait idiot puisqu'il manquerait de se toucher lui même. Il était bel et bien en difficultés et son adversaire allait en profiter. D'un geste parfaitement calculé, Cizayox ouvrit une fois de plus sa pince droite en direction de son ennemi, accumulant de l'énergie au passage. Une lumière intense se mit alors à briller à l'intérieur de son membre.
Lorsque la lueur atteint son apogée, le voyageur rouge en quête d'adversaire à sa mesure fit feu...

Le rayon pulvérisa le morceau de boit avant d'engloutir Dimoret et l'arbre de son dos. L'Ultralaser dévasta trois autres arbres et encore davantage lorsqu'il atteignit le sol avec sa cible dans une explosion surpuissante.

Par miracle, aucun autre pokémon ne fut pris dans l'explosion et les dégâts collatéraux restaient minimes, en effet personne ne se doutait que Cizayox, alors essoufflé, s'était retenu.
Ce dernier plana jusqu'à son ennemi à terre, encore fumant et respirant lentement. Ses yeux étaient mis clos mais son pouls battait à peu près normalement. Même si il avait une parfaite occasion de porter le coup de grâce, l'insecte de type acier ne le fit pas. Pas besoin de tuer un ennemi qui ne pouvait représente rune menace ni pour lui, ni pour l'ensemble des pokémons. Le voyageur avait bien vite compris que c'était le manque de respect qui avait poussé Dimoret à le frapper, et non une pulsion meurtrière.

Ainsi Cizayox reprit son chemin, passant entre plusieurs Farfuret s’écartant sur son passage autant en signe de respect que de craintes. Le pokémon écarlate sourit puis prit appui sur le sol et sauta, atteignant une première branche, avant une seconde puis une troisième et ainsi de suite. Il reprit son voyage, cherchant un adversaire qui saurait le repousser dans ses derniers retranchements...
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 22
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Lun 9 Juil 2012 - 8:11

Donc en gros le concept de la fic ce sont des combats entre Pokémons c'est ça ?

C'est pas une mauvaise idée (bon ça dépend de comment tu comptes gérer le truc), mais ce serait mieux de garder un même héros, de le suivre et de voir ses aventures.

Par exemple, dans le premier chapitre, Tygnon est sur le point de se faire sauver, et d'ailleurs sa mort n'est pas sûre à cent pourcent, et on aurait pu suivre sa réanimation, son "retour à la vie", et le voir partir en quête d'un nouveau rival, ce qui l'aurait amené à faire de nombreuses rencontres avec pleins de Pokémons différents.

Ce serait dommage de plus revoir Tygnon je trouve, il était plutôt attachant de ce que j'en ai vu.

Bon, maintenant je ne sais pas encore vraiment où tu veux en venir avec ton histoire, tu as peut-être déjà prévu quelque chose, donc j'attends de voir la suite malgré tout.

...

Après avoir réfléchi deux secondes, il me semble évident que Tygnon et Cyzayox vont s'affronter en fait, auquel cas tout ce que je viens de dire n'aura servi à rien, tant pis. 8D

Ah, et pour une fic, qu'est-ce qu'il y a comme fautes. Neutral

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Tonay



Dresseur débutant


Exp : 8
Date de rencontre : 03/06/2012
Feu Eau

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Lun 9 Juil 2012 - 12:29

LF1 a écrit:
Donc en gros le concept de la fic ce sont des combats entre Pokémons c'est ça ?

C'est pas une mauvaise idée (bon ça dépend de comment tu comptes gérer le truc), mais ce serait mieux de garder un même héros, de le suivre et de voir ses aventures.

Par exemple, dans le premier chapitre, Tygnon est sur le point de se faire sauver, et d'ailleurs sa mort n'est pas sûre à cent pourcent, et on aurait pu suivre sa réanimation, son "retour à la vie", et le voir partir en quête d'un nouveau rival, ce qui l'aurait amené à faire de nombreuses rencontres avec pleins de Pokémons différents.

Ce serait dommage de plus revoir Tygnon je trouve, il était plutôt attachant de ce que j'en ai vu.

Bon, maintenant je ne sais pas encore vraiment où tu veux en venir avec ton histoire, tu as peut-être déjà prévu quelque chose, donc j'attends de voir la suite malgré tout.

...

Après avoir réfléchi deux secondes, il me semble évident que Tygnon et Cyzayox vont s'affronter en fait, auquel cas tout ce que je viens de dire n'aura servi à rien, tant pis. 8D

Ah, et pour une fic, qu'est-ce qu'il y a comme fautes. Neutral

Oui voila c'est un peu ça l'idée, après on peut peut-être les retrouver plus tard, qui sait.

Après je n'avais pas forcément prévu de faire un seul et même héro mais plutôt suivre l'histoire de certain pokémon selon les convictions de chacun.

Merci, j'avais espéré obtenir ce résultat avec ce pokémon, après a t-il survécu ou nom ? Vous le saurez plus tard.

Un affrontement entre eux deux, rien n'est sur Wink

Vraiment désolé pour les fautes :/ J'avoue avoir essayé de boucler le chapitres tardivement, là où je suis moins vigilant et le correcteur d'open office n'est pas efficace, je vais effectuer une relecture pour corriger tout ça ^^
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 22
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Lun 9 Juil 2012 - 12:32

Et bien j'attends la suite alors. =)

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Tonay



Dresseur débutant


Exp : 8
Date de rencontre : 03/06/2012
Feu Eau

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Jeu 12 Juil 2012 - 16:41

Je pars en vacance le 14, donc le prochain chapitre (en cours) ne sera pas là, avant un bon moment ^^

Au sujet de l'histoire, elle démarre sérieusement au chapitre 5, enfin vous verrez Wink
Ex-dragon

avatar

Champion de Relifac-le-Haut
Champion de Relifac-le-Haut


Masculin Nature : Modeste
Exp : 127
Date de rencontre : 27/04/2012
Niveau : 24
Feu Dragon

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Jeu 12 Juil 2012 - 21:35

bonnes vacances ^^

_________________

Le roi et le démon vont ici et maintenant ne faire qu'un ! Une âme enragée ! Fais s'élever les cris de la création toute entière !
Invocation Synchro ! L'âme suprème, le Dragon Nova Rouge !
Tonay



Dresseur débutant


Exp : 8
Date de rencontre : 03/06/2012
Feu Eau

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Dim 2 Sep 2012 - 22:15

Merci à toi ^^
Je reviendrai avec un chapitre au moins ^^

Voila la suite, sincèrement désolé pour l'attente. J'espère qu'elle vous plaira Wink


Pour des raisons de scénario, les pokémons parleront normalement (comme des humains). Ne soyez donc pas surprit de voir quelques dialogues.
Je tient aussi à préciser que dans ma fic, les pokémons n'ont pas de limites de capacités qui s'élèveraient au nombre de quatre habituellement. Ils sont juste limité à leur propre connaissance et à celle imposé par leur type.




Chapitre 3 : Combat de titans.


La grotte argenté... Un lieu entre une frontières, celle de Kanto et Johto. Connu pour abriter de puissants pokémons, majoritairement de types roches. Un lieu qui a vu défiler les dresseurs les plus puissants, les plus déterminé mais également les meilleurs d'entre tous... Seul lieu connu où l'on peut rencontrer les Embrylex. Pokémon au potentiel rares faisant la joie des entraîneurs les plus chevronnés. C'est dans une partie secrète de cette grotte que va avoir lieu un combat très attendu pour les rares spectateurs qui ont osé faire le déplacement pour y assister. À leur risque et péril.

Après un voyage d'une distance égale pour les deux adversaire, l'un se retrouve sur l'endroit qu'il considère comme sa maison alors que le second découvre une région inconnue.

D'un côté se trouve un pokémon grand et vert, disposant d'un oval bleu foncé sur le centre de son ventre. Mesurant deux mètres de haut et pesant pas moins de 200 kilos, c'est un adversaire puissant et redoutable, seul sa vitesse semble lui faire défaut, mais face à une telle résistance, cette dernière est négligeable. D'un puissant rugissement il fit trembler la caverne tout entière avant d'abattre sa queue sur le sol, fissurant ce dernier. Quelques pierres tombèrent alors du plafond, roulant sur les piques dorsaux du guerrier vert qui débutaient sur les épaules avant de descendre jusqu'au bas du dos sans passer au dessus de la colonne vertébrale.

Même si ce premier était l'un des pokémons les plus redoutables qui n'ai jamais existé, son adversaire n'était pas en reste. Mesurant 2m10 et pesant 365 kilos, il était tout aussi massif. Son corps était entièrement noir, se rapprochant un peu du gris. Il possédait une espèce de casque d'acier en guise de tête, casque d'où jaillissait deux cornes imposantes. Lui aussi possédait une queue et fait rare chez les pokémons de son espèce, il avait les yeux verts. Ces derniers fixèrent les yeux noirs de son opposant.

Tyrannocif et Galeking se faisaient face. Une rivalité entre deux espèces allait enfin prendre fin ici. Certes ce n'était pas un combat à mort, mais les deux pokémons étaient d'une telle puissance que peu pouvait imaginer que l'un des deux survivraient lors de l'affrontement...

Cette fois les deux pokémons rugirent en même temps, faisant trembler l'ensemble de la zone de combat, dissimulée aux êtres humains.

« -Il est temps d'en finir... » commença le pokémon vert d'une voix forte.

« -Oui, ne te retient pas, tu le regretterai... » répondit son adversaire d'un grognement.

« -Ah, je préfère pourtant faire durer le combat avant de gagner. »

Galeking sourit à cette remarque avant de se jeter sur son ennemi. En pleine course il abaissa son bras droit en direction du sol, de ce dernier se détacha des morceaux de pierres qui s'accrochèrent au membre du pokémon acier. Galeking envoya son poing en direction du torse de son adversaire qui eu le temps de croiser ses bras pour parer. Le choc le fit tout de même reculer mais ne l'empêcha pas de contre attaquer, en effet il leva son pied droit et l'abattit sur le sol. Une série de fissures apparurent alors, se propageant jusqu'au Galeking avant que ce même sol ne se surélève juste sous ses pieds. L'attaque projeta le pokémon acier dans les airs l'espace d'une seconde avant de le laisser retomber brutalement. Visiblement affecté, il mit quelques instants à s'en remettre.

Tyrannocif tenta alors de le mordre avec ses crocs brillant d'une lueur sombre. Cependant l'évolution du Galegon parvint à surprendre son adversaire, faisant un tour sur lui même alors que sa queue brillait d'une lueur métallique, Galeking abattit sa queue sur le visage de son adversaire qui fit un véritable vol plané jusqu'au mur le plus proche. L'impact fissura la parois dans un nuage de poussière, les spectateurs retinrent leur souffle.

« -C'est tout ce que tu vaux, Tyrannocif ?! Je croyais les membres de ton peuple plus puissant ! » provoqua le pokémon gris.

En guise de réponse, une boule d'énergie violette jaillit du nuage et frappa sa cible de plein fouet.

« -Et moi je te trouve trop bavard. » répliqua Tyrannocif.

Le combattant gris grogna de mécontentement avant de se redresser. Le combat reprit de plus belle. Le pokémon d'acier utilisa une nouvelle fois l'attaque Queue de fer en direction du visage de son opposant. Ce dernier la saisit en utilisant Machouille afin d'immobiliser son ennemi aux yeux vert. Simultanément, les deux pokémons provoquèrent un séisme. L'affrontement fit vibrer l'ensemble de la caverne ainsi que chuter de nombreuses pierre.

Les spectateurs, majoritairement composé d'Embrylex et d'Ymphect d'un côté et de Galekid et Galegon de l'autre, poussèrent des cris de surprises en s'abritant afin d'éviter la chute des nombreux débris.
Les pokémons ne s'affrontant pas poussèrent un soupir de soulagement en constatant que la grotte ne s’effondrerait pas.
Observation remise en question par le nouveau duel d'attaque qui allait avoir lieu.

Simultanément, les deux colosses crachèrent un monstrueux Ultralaser. Les deux rayons d'énergie brut se percutèrent dans un vacarme assourdissant, tétanisant les autres pokémons présent. La grotte était illuminait par le duel entre ces deux titans. Puis lentement, Tyrannocif pris l'avantage et son opposant reçut l'attaque en pleine tête avant d'aller percuter un pilier rocheux qui s'effondra sous son poids et dans un nouveau nuage de poussières.

Après quelques secondes, Galeking émergea de ce dernier, son casque naturel légèrement cabossé. Il rugit de toute sa puissance en direction de son adversaire qui reprenait lentement son souffle.
Le dernière attaque allait se jouer maintenant. Le tout pour le tout. Il ne fallait plus se retenir.

Rugissant de plus belle, les deux titans s'élancèrent, l'un contre l'autre.
Leurs pas résonnèrent dans la cavernes, la faisant vibrer entièrement.
Les spectateurs retenaient leur souffle en attendant le dénouement final.
Puis enfin les deux pokémons se percutèrent dans un véritable coup de tonnerre qui fut généré par l'impact entre leur corps et muscles respectif.

Tyrannocif fut repoussé en arrière et s'écrasa violemment sur le sol, creusant un profond sillon dans ce dernier. Sa course s'acheva dans un mur. Après à peine une minute de silence insoutenable, le puissant pokémon releva la tête et vit que son adversaire avait fait le même parcours. Douloureusement, la créature verte se releva sous les encouragements et les cris de ses congénères. Il affirma alors d'un puissant rugissement qu'il pouvait encore se battre.

De son côté, Galeking peina ne serait-ce qu'à lever la tête. Puis dans un dernier effort il s'adossa au mur, gardant son visage en direction du sol.
Il s'avouait vaincu.

Ivre de joie, Les Embrylex et les Ymphect tappèrent sur le sol et poussèrent de grand cris pour soutenir leur champion qui rugit de nouveau, faisant trembler la grotte éprouvé par une telle lutte.

Les Galekids paraissaient encore plus moroses que d'habitude alors que les Galegons partaient rejoindre leur guerrier au trot.
Galeking tenta de se lever, en vain.
N'ayant plus de forces il aurait sans doute du mal à permettre à ses congénères de le soutenir jusqu'à la sortie.

C'est alors que deux bras puissants le soulevèrent en tremblant légèrement. Le pokémon acier parvint ainsi à se mettre sur pied et leva la tête en direction de celui l'ayant apporté son aide.
Tyrannocif.
Le pokémon vert tapa sur l'épaule du vaincu, en signe de respect sous le silence général.
D'abord hésitant, le combattant gris fit de même, créant ainsi une véritable ovation dans les deux camps. Puis les Galegons se placèrent sous les mains du Galekings, servant ainsi de béquille de fortune afin de l'escorter jusqu'à la sortie.
La foule en liesse se pressa autour du vainqueur afin de l'acclamer et de lui apporter de nombreuses baies en signe de cadeau.
Aux yeux de ce dernier, ce n'était que le premier événement important de la journée.

Deux heures plus tard, dans la grotte de l'ancien.


Tyrannocif pénétra dans une petite grotte, situé à l'autre bout d'un petit, mais néanmoins profond, lac regorgeant de quelques puissants Léviators. L'étendue d'eau était une protection naturelle contre tout ceux incapable de nager.

Le pokémon vert se dirigea au centre du lieu sacré et s'agenouilla à la lumière d'un Pharamp qui enveloppait le lieu d'une douce lueur comparable à celle de l'aube.
Le pokémon électrique habitait les lieux depuis bien longtemps. Considéré comme un ancien et respectable pokémon, sa fore et sa sagesse n'était plus à démontrer.

Mais il n'était pas au centre de l'attention, en effet à ses côtés se tenait un autre pokémon. Un Tyrannocif gris, plus grand et plus massif que son homologue victorieux. Sa stature imposante suffisait à forcer le respect à quiconque lui faisait face. Et si cela n'était pas suffisant, ses nombreuses cicatrices parcourant son corps telles des fissures démontraient sa valeur au combat.

« -Tu as vaincu Galeking... bien. Tu fait notre fierté. » commença le pokémon d'une voix rocailleuse et puissante.

« -Merci, vénérable. » répondit le champion en inclinant sa tête.

« -Redresse toi. J'ai une mission des plus urgentes à te confier. Comme tu l'a sans doute remarqué, le monde change autour de nous. Au sein même de nos montagnes, dans les abysses les plus profondes et mêmes dans les forêt les plus obscurs. Tout change. Quelque chose de terrible se prépare. Quelque chose de monstrueux. De nombreux pokémons adoptent un comportements étrange. Cela affecte principalement les pokémons psy et ce, pour une raison inexplicable. »

Le pokémons vert acquiesça, ayant lui même était témoins d'étranges événements dernièrement. Quelque chose de mauvais allait frapper le monde dans peu de temps. Quelque chose d'ancien.

« -Tu dois parcourir le monde. Découvrir cette menace qui pèse sur nous et la détruire. Tout les moyens seront bon pour parvenir à son élimination. Tu es notre champion. Tu es le mieux qualifié. »

Le champion en question sentit alors tout le poids du monde s'abattre sur ses épaules. Serait-il vraiment à la hauteur ? En aurait-il la force ?

« -C'est un immense honneur... mais je ne sait pas si je suis qualifié pour une telle chose. Je ne sais pas si j'aurais la fore, votre force, pour y parvenir. Et qu'en est il des hommes ? »

L'ancien expira bruyamment, faisant voler la poussière à même le sol.

« -Je ne suis plus ce que j'étais. Ma force a bien diminué, la faute à ce fléau qu'est la vieillesse. Je reste très puissant mais je ne serais pas en mesure d'accomplir une telle aventure. Quant aux humains... ils sont déjà trop préoccupé par leur propre problème pour se charger des notre. Ceci est l'affaire des pokémons. Notre affaire. Tu as toute ma confiance et tout mon soutien. Va, guerrier. Ton peuple compte sur toi. Explore le monde et met un terme à ce danger. »

Le pokémon vert s'inclina une nouvelle fois, remercia le guerrier vénérable face à lui, fit un léger signe au Pharamp et s'en alla.

Les minutes défilèrent et enfin un silence total s'imposa.
Silence que le pokémon jaune creva.

« -Crois-tu qu'il sera de taille ? »

« -Oui. Il est le deuxième être le plus puissant ici. »

« -Deuxième ? Je ne savais pas que tu figurai à la troisième place. » fit le Pharamp amusé.

« -Oh, non. Toi cependant... »

« -Insinue-tu que je me suis ramollie ? »

« -Je me plaisante, tu me connais assez pour t'en rendre compte. Ce jeune Tyrannocif à besoin de découvrir le monde. De le toucher et d'y faire face. D'affronter de nombreuses épreuves. Je suis persuadé qu'il s'en tira. »

« -L'avenir nous le dira. »

Un nouveau calme s'installa. Calme troublé par l'étendu d'eau qui sembla s'agiter.
Jaillissant tel un geyser, un Léviator doré sortit du lac et manqua de percuter le plafond de la grotte. C'est avec un grognement qu'il se tordit sur lui même afin de permettre à sa tête de pénétrer dans le lieu sacrée abritant les deux ancien pokémons.

« -Bonjour à vous, Pharamp et Tyrannocif. » fit le léviathan en arrosant involontairement le sol d'eau de mer.

Eau de mer provenant de l'océan relié au lac par de profonds souterrains.
Le pokémon électrique hocha la tête, se préparant à tout éventualité devant un pokémon aussi imprévisible.

« -Bonjour à toi mon vieil ami, nous avons à parler. » répondit le pokémon de type roche.

« -Je m'en doutais. Tu le sent aussi, ce mauvais présage ? »

« -En effet... »



Au même moment, bien plus loin. Dans une caverne aménagé et caché aux yeux du mondes, un pokémon ruminait dans sa barbe ou plutôt dans ses moustaches.

L'Alakazam tenait entre ses mains un livres où était écris en langage pokémon de nombreuses lignes d'une encre d'un noir si profond qu'elle semblait maudite.

« -...Le monde sera alors empreint d'un voile noir.
D'une obscurité insondable.
La réalité deviendra cauchemar, et le cauchemar deviendra réalité.
Libéré de mes chaînes, j'abattrai mon courroux sur le plus puissant d'entre eux.
Pour prendre sa place.

Et le monde sera livré à ma colère.
La terreur frappera toutes les âmes.
Et alors tous se soumettront...
...ou mourront.
Mon règne prendra place.
Et le monde m'obéira.

Puis l'univers viendra et de ma force je l'accueillerai.
Que le Chaos de ma volonté soit faites

Dans les ténèbres du passé, du présent et du futur.
Avec la force suprême des ombres.
Reflétant le vice de tout être.
Kaléidoscope des âmes.
Rendant le désespoir réel.
Amertume éternel.
Ire des damnés... » lut à voix basse le pokémon possédant un immense savoir.


L'Alakazam réfléchit intensivement quelques instants, cherchant à comprendre le sens de sa lecture. Puis de dépit et de rage, il jeta le livre au sol.

« -Par Arceus tout puissant ! Je ne comprend décidément rien à ces balivernes ! »

Les cris du pokémon psy réveilla un autre pokémon plus loin. Émergeant d'un sommeil profond, Métalosse bailla lentement et fit craquer ses articulations dans le bruit de claquements métalliques.

« -Rien de ton côté ? » demanda le pokémon bleu.

« -Rien... Ce livre occulte ne m'as rien appris, je vais tenter de lire entre les lignes et y réfléchir davantage mais c'est frustrant d'être laissé sur sa faim. Si seulement je possédais les pages manquantes... Et toi ? »

« -Mes rêves ne donnent rien. À part des murmures et une voix démoniaques. Rien de concret, hélas. Je n'ai pas le même don que toi en ce qui concerne le subconscient. »

« -Je le sais. Mais cette maudite pression mentale m'empêche de me concentrer correctement. Je n'arrive pas à localiser sa source ! Il en est de même pour les autres pokémons psy, les Abra en sont réduits à limiter leurs téléportations... »

« -Ne relâchons pas nos efforts. Nous y parviendrons, tôt ou tard. » encouragea Métalosse.

« -J'espère que tu dis vrai. » répondit Alakazam en ramassant le livre et de le relire une énième fois à la lueur des torches de ce lieu sacrée parsemé de fresques ou apparaissaient de nombreux pokémons légendaires...




Edit : étant donné que je pars sur une vraie histoire et non sur de simples combats entre pokémon j'ai changé le titre du sujet.
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 22
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Dim 9 Sep 2012 - 12:16

Citation :
le monde change autour de nous

Le monde change et devient flou, le monde change c'est fou, il reste le même malgré tout.


Sinon y a toujours des fautes ici et là mais un scénario a l'air de se profiler et c'est bien.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Tonay



Dresseur débutant


Exp : 8
Date de rencontre : 03/06/2012
Feu Eau

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Dim 9 Sep 2012 - 23:00

LF1 a écrit:
Citation :
le monde change autour de nous

Le monde change et devient flou, le monde change c'est fou, il reste le même malgré tout.


Sinon y a toujours des fautes ici et là mais un scénario a l'air de se profiler et c'est bien.

Je ne m'attendais pas à cette référence là ^^

Pour les fautes ça reste un problème persistant que je ne parviens pas à régler, et ce malgré mes efforts.
En tout cas merci pour ton commentaire et j'ai déjà un scénario en tête.
Tonay



Dresseur débutant


Exp : 8
Date de rencontre : 03/06/2012
Feu Eau

Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé. Mer 24 Oct 2012 - 0:12

Voila, chapitre suivant, bonne lecture et désolé du retard Wink


Chapitre 4


Tygnon se releva brutalement, en sueur et couvert de bandages. Une fois debout il remarqua qu'il se trouvait dans une chambre, et qu'il était également seul. Pièce visiblement vide à l'exception d'un matelas et d'une fenêtre, où l'on apercevait le soleil qui se levait, et d'un miroir. Grâce à ce dernier il remarque la présence de bandages autour de sa tête, de son bras droit et de son ventre.
Méfiant, il resta immobile et tenta de repérer le moindre bruit qui lui permettrait de savoir avec certitude si la maison était vide, ou non.

Peu à peu, le pokémon se détendit. Il était véritablement seul, et pas seulement dans la pièce. Mais que faisait-il là ?
C'est alors que les souvenirs resurgirent dans sa mémoire sous forme de flashback.
Kiklee.
Le duel.
Sa victoire.
La mort de son opposant.

Des larmes roulèrent sur les joues du pokémon avant que ce dernier ne les fasse disparaître d'un revers. Tout cela appartenait au passé et lui comme son ancien adversaire savaient que le combat ne pouvait finir qu'ainsi.
Il fallait se mettre en route et faire ce qu'il avait promis.
Voyager et affronter de nouveaux adversaires. Se faire une place dans ce monde.

Discrètement, Tygnon fit glisser la porte coulissante et entra dans la salle à manger. Le premier détail qui le frappa fut la présence d'un Zigzaton sur le palier, visiblement en train de dormir. Parfaitement silencieux.
Le boxeur se déplaça avec souplesse pour ne pas être remarqué, en vain.

« -Même un sourd t'aurait entendu... » fit le pokémon toujours les yeux fermés.

Tygnon s'arrêta net.

« -Tu... ne dormais pas ? »

« -Si, avant que tu rentre dans cette pièce... »

Le vainqueur du combat à mort se mit en garde, prêt à faire face à n'importe quelles éventualités.

« -Tu peux partir. Je n'ai pas l'intention de te retenir. Mes amis ne capturent pas les pokémons et moi je ne serai pas en mesure de te retenir. Tu es bien plus fort que moi, même dans ton état actuel. Et pour dernière info, les deux humains t'ayant sauvé sont parti il y a environ une heure. »

« -Pourquoi je te croirais? » demanda Tygnon sceptique.

« -Pourquoi je te mentirai ? »

Tygnon hésita quelques instants. Le Zigzaton semblait sincère. De plus une seule utilisation de Mach Punch pourrait le prendre de vitesse et le vaincre. Mais apparemment il n'avait pas à attaquer car le pokémon au pelage ébouriffé ouvrit finalement les yeux et s'écarta en soupirant.

« -Avant de partir, va dans le jardin. Je suis sûr que tu verras quelque chose d'intéressant... »

« -Quoi donc ? »

Cependant aucune réponse ne parvint aux oreilles du Tygnon, son interlocuteur semblait être retourné à un monde de rêves.
Hésitant et prudent, en parti à cause de ses blessures encore douloureuses, le boxeur sortit de la maison qui tenait plus de la cabane en bois que de lieu d'habitation pour toute une famille.
Comme lui avait suggéré le pokémon sur le palier, Tygnon se rendit dans le jardin, un petit coin d'herbe entouré d'arbre. Au centre se trouvait une stèle. Une simple pierre rectangulaire où était inscrit un nom. Kicklee.

« -Il s'agit de ton dernier adversaire... » expliqua Zigzaton en retrait, après avoir discrètement suivi l'autre pokémon.

La vainqueur du combat à mort s'agenouilla devant la tombe puis posa sa tête contre cette dernière. Après quelques minutes de silences que même les oiseaux n'osèrent troubler, le boxeur se releva et se dirigea vers la lisière de la foret.

« -Tu pars ? »

« -Je n'ai rien de plus à faire. J'aurais bien laissé un petit quelques choses en guise de remerciement, mais je ne possède rien. »

« -Comme tu veux. Au revoir. » conclu le canidé en retournant dans la maison.

Tygnon fit quelques pas hésitant puis s'engagea dans la foret, disparaissant dans cette dernière sous le chant des Roucouls et des Etourmis...




Après un sommeil réparateur, Gallame s'étira en baillant avant de sortir de son lit.
Une fois debout, il jeta quelques regard à l'intérieur de son habitation qui était un chêne séculaire creux à l'intérieur, un abri idéal pour n'importe quel pokémon, excepté ceux crachant des flammes.
En effet tout était en bois, des chaises aux tables en passant par le lit.

Le deuxième être encore endormie se réveilla alors. Poussant un bâillement qui n'avait rien à envier à celui de son conjoint, Gardevoir s'assit sur la petite couverture sous laquelle elle avait dormi.

Les deux pokémons se regardèrent avec un petit sourire pour ensuite s'enlacer, songeant presque à passer la matinée au lit à même le sol.
Mais ce fut sans compter sur un jeune pokémon perturbateur.
La mince porte en bois grinça et de son ouverture jailli un jeune Tarsal qui sauta sur ses parents alors que sa sœur, une Kirlia, le poursuivait, essayant tant bien que mal de mettre la main sur son petit frère.

Après une scène matinal assez habituelle, la raison d'une telle poursuite fut expliquée.

« -Elle a dit que je serai comme elle en évoluant et c'est pas vrai ! » bouda le cadet de la famille.

« -Eh bien... »

« -Laisse Gal', je m'en occupe. » Assura Gardevoir avec un clin d'oeil complice à son conjoint.
Le pokémon de type combat et psy hocha la tête et laissa sa femme s'occuper des explications.
Après ce petit moment en famille, tous se rendirent dans la cuisine dans l'intention de prendre le premier repas de la journée. Certains pokémons ayant un rythme similaire à celui des humains.

Mais tout ne se passa comme une journée normal...

Alors que Gallame venait d'engloutir sa deuxième pomme, on toqua à la porte du même matériau que le reste de la maison.
Le chef de famille se leva et alla à la rencontre du ou des visiteurs.

C'est alors qu'il tomba sur un Spectrum.

« -Bonjour, mon très cher Gallame... »

Le ton faussement amical du pokémon face à lui en plus de son type spectre et ténébre renforça la méfiance du père de famille.
Il savait d'expérience que les pokémons spectres n'étaient pas digne de confiance, pour la grande majorité.

« -Qui es-tu ? » demanda le pokémon blanc, se préparant à toute éventualité.

« -Oh il est vrai que tu ne me connais pas, toutes mes excuses...Nihihihi... »

« -C'est qui papa ? » demanda le jeune Tarsal.

« -Oh tu as une famille ? Je l'ignorais, faucheur de l'azur... » continua Spectrum d'un ton des plus maléfiques.

Ni une, ni deux, Gallame tenta un psykoud'boul sur son mystérieux visiteur mais ne rencontra que le vide.
Si ce Spectrum connaissait son surnom, alors ses intentions n'étaient définitivement pas bienveillante.

« -Tout doux, faucheur. Après tout, j'ai l'une de tes amies ici . »

Sous les yeux ébahi du Gallame, un Spectrum apparu derrière le premier tenant dans sa main droite la tête ensanglanté de l'une de ses vieille connaissances. Cette dernière ouvrit les yeux, en état de faiblesse du à une puissante paralysie.

« -Désolé Gal', j'ai rien pu...faire... » articula lentement Charmina.

« -Héhéhé, voilà ma proposition. Tu nous suit bien gentiment et on lui laisse la vie, sympa non ? » continua le premier Spectrum.

« -En venant ici et en blessant mon amie vous avez signé votre arrêt de mort... »

« -Huh ? »

Sans esquisser le moindre geste, Gallame envoya un puissant psyko contre le Spectrum qui maintenait l'otage dans sa main droite. Ce dernier fut projeté en arrière, K-O.

D'une seul impulsion, le pokémon de type combat se jeta sur l'adversaire restant et lui infligea un terrible Uppercut.

« -Co...comment ? » s'étouffa Spectrum.

« -Alors que tu parlais, j'ai utilisé Clairvoyance pour t'affronter au corps à corps. Parle maintenant. » fit Gallame en menaçant son ennemi du poing.

Alors que le soleil apparaissait pleinement au loin, une ombre s'abatit sur la région, plongeant les pokémons dans le noir complet.

« -Mais que ? » s'étonna Gallame aux aguets.

Aussi vite qu'elle était apparue, l'ombre se retira, emportant avec elle les deux Spectrum.
Gal' chercha ses ennemis du regard quelques instants avant de reporter son attention sur Charmina qui cracha un mélange de sang et de salive.

« -Les ordures...je leur ferai payer... » maugréa la guerrière en se relevant et enfin libre de ses mouvement.

Elle tenta de tenir debout mais la réalité la rattrapa bien vitre, manquant de la faire chuter au sol. Heureusement pour elle, son ami avait de bon réflexes.

« -Il s'est passé quoi Charmina ? C'était qui eux ?! »

« -J'en sais rien Gal'... Mais quelque chose m'inquiète... »

« -Quoi ? » demanda le pokémon blanc rejoint par Gardevoir qui aida Charmina à se remettre debout en lui présentant son épaule en guise d'appui.

« -Ils ne sont pas au service de Darkrai... Et à part lui, qui prendrai la peine de s'encombrer de sous fifres ? »

La question interpella Gallame. Darkrai... Cela faisait si longtemps déjà... Mais si les deux Spectrum n'étaient pas au service de Darkrai, alors de qui ? Qui pourrait avoir l'autorité sur des spectres ..?


Plus loin, dans l'inconnu sombre et isolé du monde matériel...


« -Misérables cloportes ! Incapable ! Vermine ! » tonna une puissante voix alors que des éclairs violets se déchaînaient sur les deux Spectrum à terre.

« -Pi...pitié maître... »

« -Pitié ?! J'ai du intervenir ! Moi ! Si vous n'êtes pas capable d'accomplir des missions aussi simple, alors à quoi servez vous ?! »

« -Peut-être que...qu'il n'est pas l'un des cinq de la... »

« -SILENCE !!! » rugit la voix alors que les éclairs redoublèrent d'intensité.

Puis enfin, le châtiment cessa, laissant les corps des deux spectres fumant.

« -Vous êtes d'une stupidité sans bornes... Vous méritez bien pire comme punition... Qu'en pense tu, Magireve ? »

« -Hmm, j'approuve l'idée Monseigneur mais... »

« -...Mais ? »

« -Nous manquons cruellement d'effectif, les laissez vivre ou être actif nous serez bénéfique. »

« -Bien, vous pouvez la remercié, pauvre larARRRRRRRRRRRRRGH !!! »

« -Sei...Seigneur ?! » s'enquit le seul pokémon spectre féminin présent.

« -Je...arrrgh...maudits sois tu, mon frère... Je dois me retirer, mener à bien les autres mission. Sinon je sévirai... »

Puis la présence disparut, volatilisé.

« -Merci Magi'... » fit faiblement l'un des Spectrum.

« -Je me fout de vos remerciement, je manque suffisamment de personnel ainsi ! Si les mission ne sont pas mené à bien je risque ma place et accessoirement ma tête ! Disparaissez ! »

« -Oui mais on a découvert que le faucheur a une famille, une prise d'otage peu... »

L'apparition d'une boule d'énergie parcouru d'éclairs devant Magireve coupa la parole au spectre et convainquit les deux sbires de prendre la fuite.

« -Une famille, tient donc... Mais le connaissant il a sans doute finit avec sa coéquipière, la Télékinésiste du Crépuscule... » pensa le pokémon à voix basse en disparaissant lentement.

Elle ne laissa derrière elle que le néant, ou presque.
Deux yeux rouges étaient visibles dans le noir. Puis un sourire se dessina lentement avant de se volatiliser tout aussi vite, en compagnie des yeux...







Contenu sponsorisé







Message() Sujet: Re: Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé.

 
Ombre menaçante : la malédiction de l'exilé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La malédiction du sang
» je n'arrive pas a enlever la malédiction de meden
» [Test] Les Chevaliers de Baphomet V - La Malédiction du Serpent (PC)
» Guide et Malédiction d'Anraheir
» Pathfinder - La Malédiction du Trône écarlate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nuzlocke France :: Kalos : tous en Nuzlocke ! :: Nuzlockes écrits :: Nuzlockes inachevés et inactifs-