Partagez | 
 

 le Chevalier Errant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Neolass

avatar

Dresseur débutant


Masculin Nature : Assuré
Exp : 13
Date de rencontre : 03/07/2016
Niveau : 19
Acier Plante
Habitat : Unionpolis
Pokédex : Chevalier vigoureux parcourant les routes chevauchant son fidèle Torterra.

Message() Sujet: le Chevalier Errant Sam 13 Aoû 2016 - 11:53

He bien salut a toi noble moine lecteur, qui que tu sois, voila une bien grande histoire que tu t'apprête a lire, mais soit chacun son choix, sache que ce nuzlocke challenge sera très romancé, alors prépare a toi car hors des pokémon ce trouve un monde bien plus dangereux, sans pokéball ni aucun centre Pokémon, ce déroulait les challenges de tes ancêtres ? C'est ce que je vous te présenter dans la fiction Le chevalier errant ! J'essaierais de tenir un bon rythme de post mais  je n'assure rien c'est pour cela que j'ai préparé quelques écrits d'avance, n'hésitez pas a laisser un commentaire si vous voulez moins de texte par chapitre ou si cela vous convient ainsi, toutes critiques est bonne a prendre bonne lecture !

Chapitre premier : Ludwig Neolass

Les chants des musiciens et l'odeur du purin commençait à envahir ma chambre. Je repoussais lentement ma chaise de mon bureau en brave bois d'acajou ou je laissez mes notes et mes plans vagabondaient en désordre.
Vêtu seulement de ma chemise bleue délavée et de mon bas de couleur orangée, je m’aventurais près du hublot du navire et le renfermé. Je n'avais pas besoin qu'un de ces incapables arrivent pour me signaler que nous étions enfin entrés dans la Crique de Verchamps.  
Ma mission à Johto a été un franc succès, j'ai pu avoir l'accès au droit de passage sur tout le sud de la Région à la Tour Cendrée, mon maître sera satisfait. J'ouvrais les deux portes de l'armoire de ma chambre et retirer l'armure officielle de cérémonie, toute faite de fer blanc extrait des minéraux les plus purs des mines de Charbourg et d'orbes azures trouvées par les meilleurs Exploramineurs de Vestigion, Je l'enfile assez aisément malgré son poids, mes pas ce font bien sur bien plus lourd sur le mince plancher, une fois ceci fait je prenais alors rapidement ma lame.
Cobalt est une lame forgé par un sale marchand de GrandBurg.  Sur son flanc est gravé mon nom, Ludwig Neolass capitaine de la Garde Royale d'Unionpolis et pacificateur officiel du Royaume de Sinnoh.
La porte de ma cabine s'ouvre alors et un stupide marin au garde à vous me dit alors de sa voix rauque.

“Sir, le Chasseur de nuage est arrivé à destination au port de Verchamps, si vous voulez bien vous prendre la peine de débarquer.”

Je lui fit un rapide signe de la tête et il referma la porte aussitôt, probablement soulagé que je ne lui ai fait aucune remarque sur le fait qu’il empeste l’alcool. Je rangeais alors Cobalt dans son fourreau et me lançait alors sur le pont, Au loin à l’horizon j'aperçois Airmure qui vole maintenant en Nord-Nord-Est depuis la péninsule d’Irisia.
Un marin me tend le papier informatif du Jour, “le Farfuret”  m’indiquait bien ce que je pensais. Nous sommes le 26 Juillet en l’an de grâce 707 après Arceus.
Je m'apprêtais à lire les gros titres quand visiblement un valet m'interpelle moi et mes deux gardes rapprochés.

“Excusez moi Sir Neolass je présume ?”

Je ne répondit pas, comme ce récit va vous l’apprendre je ne suis pas très bavard et plus contemplatif, c’est une des qualité des bras droits d’hommes puissants. J'imaginais donc le petit homme chétif en apparence mais à son torse figurait alors l’emblème montrant une vague puis un aileron blanc sur le côté, l’emblème du Badge de la crique, un servant de Sir Skelett donc.
“Sir Skelett souhaite vous voir, si vous voulez bien me suivre je vais vous mener a Encre-noir.”
Ne voyant que je ne répondais pas, le petit garçon commença a partir puis, après un moment de réflexion, je finis par lui emboîter le pas.

_________________

Neowstix

avatar

Elite 4
Elite 4


Masculin Nature : Relax
Exp : 2062
Date de rencontre : 25/05/2013
Niveau : 19
Psy Ténèbres
Habitat : Trying to pursue my true self.

Message() Sujet: Re: le Chevalier Errant Sam 13 Aoû 2016 - 13:53

Bien, bien, bien. Ça s'annonce intéressant. Il me tarde de voir comment tu vas mettre en scène les combats d'arène pour que ce soit cohérent avec le scénario, puisque le Chevalier semble servir Sinnoh. Bref, j 'attends la suite ! o/

_________________

.
Neolass

avatar

Dresseur débutant


Masculin Nature : Assuré
Exp : 13
Date de rencontre : 03/07/2016
Niveau : 19
Acier Plante
Habitat : Unionpolis
Pokédex : Chevalier vigoureux parcourant les routes chevauchant son fidèle Torterra.

Message() Sujet: Re: le Chevalier Errant Dim 14 Aoû 2016 - 15:30

Chapitre Deux : Bienvenue a Encre-Noir

Bâtis sur de répugnants marécages rempli de gaz empêchant la course du au manque d’oxygène continu et au peu de pokémon plante dans la zone, Encre-Noir était la forteresse attitré d’Eduard Skellet, Gardien de Verchamps et Gouverneur du Sud-Est de la région, le plus ancien des Archiduc était un homme à la réputation peu enjôleuse. Connu pour être perfide et facilement traître envers ses ennemis, adepte des combats déloyaux et des entourloupes, je savais néanmoins qu’avec mon titre de Capitaine de la Garde Royale ce vieux fou ne pourrait pas me faire grand chose.

A l’intérieur de la forteresse emplis de couleurs mornes, rappelle l’éternel paysage automnale de Verchamps l’odeur y était étouffante, comme emplis de fumée de tabac, pénétrant alors dans la Salle d’audience officielle du Gouverneur du Roi. Celui ci se leva difficilement de sa chaise.
Ces vieux yeux noirs comme la nuit me fixait, ceux qui ne le connaissait pas le prenait pour un aveugle, sa peau était aussi blanche que les draps funéraires dans lequel ces ennemis aimerait qu’il soit enveloppé.
Il passait sa main sur le peu de cheveux qui lui restait et me dit alors d’une voix faible.
“Content de te revoir sur nos terres Ludwig.”

Sa voix résonnait dans la Salle vide de toutes présences si ce n’est les nôtres, mes gardes étaient restés avec les siens en bas des escaliers, aucune autre sortie, cet homme était décidément l’emblème de tout ce que je détestait dans ce Royaume : Les pourritures… Mais je vous raconterais ça un autre jour.
Sur son siège d’audience était gravé la vague symbole de Verchamps ainsi qu’une pépite, symbole du Comté de Voilaroc, appartenant indirectement a l'archiduc.

“Que me vaut cette convocation Lord Skellet ? Ne pouvions nous pas attendre mon retour à la Citadelle ?” demandais je d’une voix forte pour que ce vieux croûton m’entende.
Justement… Comme vous le savez, en tant que membre du Conseil Royal 4. Je me suis dis que faire dépêché une calèche pour nous serais plus polis que de vous laisser traverser la Région a dos d’Aimure.
Je vous remercie de la Proposition et je l’accepte volontiers Messire.

Il faut que je me tienne sur mes gardes, il n’est pas dans les habitudes de ce vieux fou de faire autant preuve de politesse a l’égard d’un simple militaire comme moi après tout. Eduard est à l’image de sa ville. Remplis d’humidité, puant et surtout silencieusement énervant quand il lâche son petit sourire en coin comme il vient de le faire suite a mon approbation.

_________________

Neolass

avatar

Dresseur débutant


Masculin Nature : Assuré
Exp : 13
Date de rencontre : 03/07/2016
Niveau : 19
Acier Plante
Habitat : Unionpolis
Pokédex : Chevalier vigoureux parcourant les routes chevauchant son fidèle Torterra.

Message() Sujet: Re: le Chevalier Errant Lun 15 Aoû 2016 - 15:31

Chapitre Trois : la Citadelle

Plusieurs heures c’était écoulé depuis notre départ de Verchamps. Nous arrivâmes alors bien vite face aux portes d’Unionpolis.
Mes cheveux aux couleurs de la paille était encore présentable et d’après le miroir de la calèche de Lord Skellet mes yeux verts habituellement cernés par mon travail de vigilance ont su retrouver leurs étincelles de vivacité durant mon voyage Diplomatique à Johto.

Après quelques minutes, la Citadelle se tenait devant nous. Mais pas n’importe quelle citadelle c’était la Citadelle avec un C majuscule, le temple royal au sommet d’Unionpolis d'où on avait une vue imprenable sur tout le Duché d’Unionpolis et sur le Duché de Féli-cité gardé par les plus puissants étourvol et étouraptors de la région. Nous arrivâmes ensemble à la Salle de Trône, je revis alors les têtes habituelles.
Lady Ilana Lino était une jeune noble dont les parents étaient mort récemment, étant Gouvernante du Nord, sa peau était très pâle, elle était comme habituellement vêtue de sa robe noire à froufrou ( particulièrement ridicule a mon humble avis ) et de son ombrelle qu’elle ne quitte jamais.
Lady Katrina Ryiko accompagné de son jeune Malosse domestique était comme à son habitude, un peu surnaturelle par rapport au reste de la pièce, la Duchesse de Féli-cité régnait sur un endroit ou inventeurs et artistes son roi, sa cape de fourrure aux reflets bruns lui donnait l’aspect d’être taillée dans de l’Evoli en plus de sa taille de deux mètre qui ne faisant qu’accentuer son air menaçante.

Ces deux Nobles ainsi que Lord Skellet étaient la triade, les trois Duchés Principaux de Sinnoh et les plus proches conseillers du Jarl Ulrick-Neow 1er de la Famille des Stix.
Le Jarl Neow était comme à son habitude cramponné à son trône, fêtant ses trente ans cette année, le Jarl était quelqu’un de très chaleureux et toujours à l’écoute de ses sujets, ses yeux noisette accentue ses cheveux châtains mi-long quelques peu emmêlé ce qui le différencie pas mal des Nobles de Johto mais ici à Sinnoh, nous sommes plus réputé pour nos exploits militaires que les douceurs de nos cheveux.

Tandis que Lord Skellet se hâtait à rejoindre son trône d'ambassadeur, je me mettais rapidement à genoux au moment ou le Jarl posa son regard sur moi.

- Ludwig, quelles sont les nouvelles diplomatiques… l'animal mystique t’a t-il parlé ?

Le Jarl dut lâcher un soupir pour continuer sa phrase, il faut dire que Fuinet le Dirigeant de Johto n’était pas un être humain, mais plus une bête mystique qui ne parle que par télépathie, il y a des choses bien étrange en ce monde que voulez vous.
- Oh et puis je m’en fiche de ce satané être mystique. J’ai quelques chose a te dire Ludwig.

_________________

Line

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Bizarre
Exp : 415
Date de rencontre : 25/01/2016
Niveau : 20
Ténèbres Fée
Habitat : Au pays des Télétubbies
Pokédex : Les scientifiques tentent encore de dénombrer les gens qui habitent dans sa tête. Pour l'instant, ils se mettent d'accord sur 42.

Message() Sujet: Re: le Chevalier Errant Mer 17 Aoû 2016 - 17:06

Bon, bon, bon.

Il y a du bon.
L'idée est sympa, d'autant plus que tu restes dans le "rôle" que t'es donné directement en arrivant sur le forum.
Intégrer des membres du forum dans l'histoire est marrant même si j'ai rien signé :3 et qu'il y a clairement du favoritisme ! Je m'insurge !

Mais mais mais.

Il y a trop de fautes d'orthographe.
Les accords notamment :
Neolass a écrit:
Bâtis sur de répugnants marécages remplis de gaz...
Neolass a écrit:
Encre-Noir était la forteresse attitrée...
La conjugaison :
Neolass a écrit:
Plusieurs heures s’étaient écoulées
Et j'en passe.

Toujours dans les soucis d'écriture, la concordance des temps.
Tu commences toujours un chapitre au passé (passé simple pour l'action, imparfait pour les descriptions et les actions lentes toussa toussa, bien maitrisé d'ailleurs) puis, pour une raison qui m'échappe, tu termines souvent au présent. Et des fois, tu alternes entre narration au passé puis narration au présent, dans un même chapitre :
Neolass a écrit:
J'ouvrais les deux portes de l'armoire de ma chambre et retirais l'armure officielle de cérémonie, toute faite de fer blanc extrait des minéraux les plus purs des mines de Charbourg et d'orbes azures trouvées par les meilleurs Exploramineurs de Vestigion, Je l'enfile assez aisément malgré son poids, mes pas se font bien sûr bien plus lourds sur le mince plancher, une fois ceci fait je prenais alors rapidement ma lame.
Alors, là, je me suis amusée à corriger les fautes en supplément. Mais on vois que tu commences avec une narration au passé ("J'ouvrais les deux portes de l'armoire de ma chambre"), puis ça devient une narration au présent ("Je l'enfile") puis à nouveau une narration au passé ("je prenais" (D'ailleurs, ici, j'aurais plus vu du passé simple, mais bref.)).

Je vais pas parler de l'histoire bien sûr, elle ne fait que commencer. Il faut voir comment ça évolue.

Mais si tu veux un conseil, relis-toi mieux et fais-toi relire également. Une tiers-personne pourra plus facilement voir les défauts d'écriture / orthographe de tes récits que toi, qui est concentré par l'intrigue. Aie quelques bêta-lecteurs et correcteurs (les deux en même temps si possible, ça dépend si tu trouves des gens doués en orthographe).

_________________

Ne sachant quoi écrire, je vous laisse avec mon expression favorite.
Gné...?


Mes Nuzlockes ! :
 


Venez voir la Gazette participative de NuzFR !

- Tasse de thé par Ryiko
Contenu sponsorisé







Message() Sujet: Re: le Chevalier Errant

 
le Chevalier Errant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chevalier errant en quête d'une noble cause (ou pas...)
» Eclaircissements de couleurs
» Scénario JDR : Perpette
» La cité de la peur .
» Idée de conversion pour mes chevaliers errants (photos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nuzlocke France :: Kalos : tous en Nuzlocke ! :: Nuzlockes écrits :: Nuzlockes inachevés et inactifs-