Partagez | 
 

 Nanto no Rei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Nanto no Rei Lun 17 Oct 2016 - 11:45

Un Podcasteur dans la section écrite? Quewa? Mais quel dissidence, que fait la modération et blabla
Oui, je tente des choses. Après tout un scénario c'est la base, et j'ai décidé de faire un Nuzlocke romancé sur Pokémon Emeraude (Random) en crossover avec... oh vous savez quoi? Vous pouvez facilement le deviner x)

Edit: Les règles oui. J'avais zappé:
Règles du Nuzlocke Challenge:
 
Sans plus de stratagèmes moisis pour gagner des lignes, voici le premier chapitre!


Chapitre 1: Monde à l'agonie, un duo apparaît!

Le désert, toujours le désert... le paysage ne change pour ainsi dire jamais. Il est loin le temps où je pouvais voir d'autres lieux, des paradis sur Terre. Aujourd'hui n'existe plus qu'un Enfer et, tel un démon, je continue ma route en quête de vengeance. Enfin, nous. Je ne suis pas seul dans ce terrain aride, j'ai un compagnon qui souhaite tout autant que moi assouvir cette vendetta.
-Tiens , v'là quelqu'un!
-Encore un peureux!
-On va t'montrer pourquoi il ne faut pas prendre les routes seul. Quand bien même le nombre ne fait pas la différence!

-... Hors de mon chemin, chiens.
-Enfoiré!
Pauvres damnés qu'ils sont. Il ne suffit que d'une seconde à peine pour que je me débarrasse d'eux. Mon art du combat est tel que je peux déchirer littéralement un ennemi avec mes doigts . Le sol fut rapidement recouvert de leur liquide pourpre, leur corps éclatant en une infinité de cubes rougeoyant.

Nanto Suicho-Ken 南斗水鳥拳

Seul un ultime témoin de la scène m'observa, effrayé de ce qu'il venait de voir.
-M-Mais qui est-tu?
-Tu ne mérites même pas de le savoir, rien que pour le simple fait d'avoir oublié ma camarade.
Son crâne gonfla et explosa après avoir lancé un "Quoi" rempli d'effroi.
-Cependant, je vais quand même te répondre. Mon nom est Rei. Transmet le aux tiens dans ce nouvel enfer auquel tu appartiens désormais... Fouillons les , Kaneto.
Kaneto est une petite Tarsal de couleur bleue qui m'accompagne depuis des années. Le destin à fait qu'elle partage ma route. J'avais l'occasion de sauver une vie, j'ai saisi cette chance.
-2 pommes , quelques biscuits et une gourde d'eau.
-Les dames d'abord.
-Ton numéro ne marche pas avec moi. Tu n'as pas mangé depuis 5 jours.
-Le corps humain peut survivre pendant 3 semaines sans manger, ce n'est pas un problème pour moi. De plus, tu n'as pas ma corpulence. Mange, Kaneto. Nous trouverons bien un village.
-Le plus tôt possible.
Le même schéma qui se répète, jour après jour. Nous marchons, nous tuons, nous mangeons. Cela nous importe guère, la survie est devenu notre priorité.
Illustration de Rei&Kaneto:
 
-Regarde, Rei. Une ville... du moins-
-Ce qu'il en reste. Des habitants? Des Pokémons?
-Je peux juste te dire que je détecte plusieurs sources de chaleur.
-Je me demanderais toujours comment fonctionne ton "détecteur".
-Hé, je ne te demandes pas comment fonctionne ton art du combat, moi!
-Touché. Allez, arrête de te fâcher. Nous avons de la route avant d'y arriver.
Quelques heures plus tard, nous étions arrivés au bord de la ville. Enfin, ville est un bien grand mot pour 2 maisons tenant à peine debout et un bâtiment à peine plus grand. "Mishiro Town", les quelques mots visibles sur une plaque rouillé au sol, le nom de cet endroit peut-être?
-Un vieux laboratoire? Si c'est le cas, des gens sont probablement dans les parages.
-On peut toujours essayer de les trouver.
-D'abord, fouillons les maisons. Si nous trouvons des vivres, ça sera un petit plus.
De l'eau, un peu de nourriture, et une potion. C'est bien tout ce qu'il y a ici. Au moins, j'aurais de quoi soigner Kaneto si quelque chose arrive.
-Hé! Vous!

_________________

Choose your character. Get ready, fight!



Dernière édition par Ely Sion le Mar 16 Mai 2017 - 0:33, édité 5 fois
Bubuyog

avatar

Champion de Port Tempères
Champion de Port Tempères


Féminin Nature : Bizarre
Exp : 321
Date de rencontre : 21/01/2016
Feu Insecte
Habitat : À côté de chez mon voisin.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Lun 17 Oct 2016 - 18:01

Hé, c'est pas mal, dis donc ! Very Happy
Une petite question, qu'est-ce que tu as randomisé, exactement ? Juste les Pokémons ou d'autres trucs ?

_________________

Ceci est une signature auto-référentielle.

Allez, la phrase suivante sera vraie, promis !
Ah, au fait, la phrase précédente était fausse.
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Lun 17 Oct 2016 - 19:32

Euh , ben euuuuuuuh :
Randomisation des pokémons des dresseurs , de ceux dans les hautes herbes , des attaques apprises (oui ça va être délicieusement hasardeux) et permis aux pokémons évoluant par échange de le faire par niveau . Sinon euh , je crois que c'est à peu près tout x)

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mer 19 Oct 2016 - 18:34

Chapitre 2: Les pensées de Rei, le mystère s'épaissit.

-Les mains en l'air!
Nous avons affaire à 2 ados. Je ne sais, pour ainsi dire, pas comment réagir: trop jeunes pour être pris au sérieux?
-Nous ne sommes que des vagabonds, les jeunes. Nous ne voulons aucun incident.
-Qui êtes-vous?
-Mon nom est Rei. Je vous présente également mon amie Kaneto.
-Tu considères un Pokémon comme une amie? Tu... es bien différent des autres. On lui fait confiance?
Le jeune se retourna vers sa collègue, comme pour avoir un avis extérieur. Celle ci s'approcha doucement de Kaneto, comme un enfant qui souhaite caresser un animal. Elle fut surprise que quelqu'un s'approche d'elle de la sorte.
-Kaneto, c'est ça? Je m'appelle Flora, enchantée.
-En-enchantée.
-Eh bien. Je suppose que je dois me présenter aussi. Mon nom est Brice.
Le soir même, autour d'un feu allumé par l'Etincelle de Kaneto, la conversation s'engagea avec ces 2 nouvelles connaissances.
-Donc, vous êtes seuls ici?
-Oui. Nous avons pu trouver quelques vivres, mais on ne pourra pas survivre éternellement comme ça.
-Hum... vous n'avez pas les moyens d'atteindre une autre ville?
-La ville la plus proche d'ici est Kotoki Town... cependant elle est assez loin, on peut compter plusieurs heures de marche. Je pourrais y aller, mais pour Flora...
-Elle n'a pas la force de le faire?
-Non, elle n'a vraiment pas l'endurance requise. Et avec ces bandits aux alentours... J'ai peur pour elle.
-Vous êtes fiancés pour que tu sois si soucieux?
Il en devint rouge après cette phrase, mais il n'en dis rien. Il en avait le droit: c'est bien rare les couples existants dans ce monde. Mais je pouvais bien sentir qu'il était heureux de sa situation.
-L'amour donne du courage, de la bravoure. Chéris ce sentiment comme si c'était le dernier que tu devais ressentir, Brice.
-... oui.
-Si cela ne te dérange pas, on peut vous escorter jusqu'à Kotoki Town. Moi et Kaneto n'auront aucun mal pour vous menez à destination.
-Vous feriez ça!? Merci, monsieur Rei.
-Rei suffira.
Monsieur... C'est une forme de politesse qui n'existe même plus aujourd'hui. Au milieu des crépitements du feu, tout le monde avait rejoint les bras de Morphée, sauf ma personne. J'ai marché quelques mètres pour observer l'étendue de sable dansant avec le vent. Un moment de poésie dans un monde à l'abandon, une sensation indescriptible.
-Reieuh...
-Kaneto, tu es censée dormir.
-J'ai senti que tu étais parti. Tu fais quoi?
Je me suis assis à côté de ma partenaire, posant ma cape sur sa tête.
-On ne peut pas revenir en arrière, n'est-ce pas? Cela fait des années que je regarde ce même décor, nuit après nuit. C'est une ère de violence et de chaos qui dirige le monde à présent. Nous n'avons toujours pas réussi à entrevoir ne serait-ce qu'un semblant d'équilibre. Seuls les forts vivent, et les faibles se plient ou meurent. Voilà ce qu'à donné la folie des hommes, rien de plus qu'une terre asséché et hostile...
-Rei... c'est dur, je sais. Mais nous arriverons à changer ce monde. Mais d'abord, il faut nous reposer. Cette transformation ne s’effectuera pas en un seul jour.
-Tu as raison. Pars devant, je te suis.
Kaneto... c'est vrai, le repos est primordial. Cependant, je ne fermerais surement pas l’œil cette nuit. Airi, où peux-tu être aujourd'hui?

_________________

Choose your character. Get ready, fight!



Dernière édition par Ely Sion le Mer 16 Nov 2016 - 13:20, édité 2 fois
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Ven 21 Oct 2016 - 14:56

Chapitre 3: La bande de Zeed, un nouveau danger?

Baigné par la lumière des premiers rayons du soleil, j'observe notre petite troupe sortir du monde des rêves. La route est longue, et pas un moment à perdre. Brice, Flora et moi-même commencions notre marche pour Kotoki Town. Kaneto encore endormie, je me servis de ma cape comme d'une écharpe pour la transporter.
-Tu ne la rentres pas dans sa pokéball?
-Poké-quoi?
-Dans sa... Attends, ne me dis pas que tu ne l'as pas capturée?
-Capturée? Je dirais plutôt sauvée. Et puis, je me demande vraiment si une invention tel que la pokéball existe encore.
-Ce n'est pas faux.
-De plus, pour moi Kaneto n'est pas qu'un simple pokémon. C'est, comme je l'ai déjà dit, une amie. Ma meilleure amie. Pas un animal de compagnie ou une esclave. La pokéball signifierait un rapport de force, hors je la considère comme mon égal.
-Je comprend ce que tu veux dire. C'est très respectable, et unique.

-Muhahahahaha ! De la viande fraîche les gars!
-On va s'amuser! Y'a même une gonzesse!
-Roule plus vite, on va se les faire!

-Brice, Flora, restez sur le côté. Couvrez vous d'ailleurs.
Je n'ai pas attendu leur réponse pour foncer sur ce groupe de bandits. Encore une fois le même schéma: je leur fonce dessus, je les déchires autant que leurs véhicules, ils explosent. Et c'est une vrai pluie de sang qui commence à tomber, limite rafraîchissante pour moi.
-Qu-Quoi? Comment?
-Il est vrai que je ne vous ai pas tout dit. Bien, reprenons: Mon nom est Rei, de l'école du cygne du Nanto Seiken. C'est un art martial chinois qui consiste à jouer avec la pression de l'air, pour pouvoir perforer, déchirer et briser ce qui se trouve sur mon chemin. Certains utilisent cet art de façon nettement moins glorieuse, voir répugnante. De mon côté, je l'utilise uniquement pour assurer ma survie.
-Le... Nanto Seiken?
-Terrifiant. Mais ce qui l'est encore plus, c'est que tu t'es mis Zeed à dos.
-Qui?
-Zeed, le Prédateur des Faibles. Ces gars étaient dans son clan. C'est un chef qui pille, torture, viole pour son bon plaisir. Ton art est-il suffisamment fort pour t'en débarrasser?
-D'abord, je vous met en sécurité. Ensuite, vous verrez.

Kotoki Town. La ville était assez peuplé, la nourriture n'était pas impressionnante, mais assez pour nourir tout le village.
-Eh bien, "Flora n'a pas l'endurance"?
-Bon, j'ai eu tort, c'est vrai.
-Bonjour étrangers. Que nous vaut votre visite?
-Bonjour, je m'appelle Brice. Voici Flora, ma compagne, et mes amis Rei et Kaneto.
-Un Pokémon? Hors de sa pokéball?
-C'est quoi votre problème avec ce fait...
-Oui. Nous venons de Bourg-en-Vol, plus personne ne vit là-bas à présent.
-Je vois. Si vous venez de cet endroit, vous devez être épuisés. Venez, vous pourrez manger et boire.
Presque trop beau pour être vrai. Sur mes gardes malgré tout, j'ai profité de leur discussion pour réveiller Kaneto. Tel une môme, elle frotta ses yeux avant de me regarder.
-On-On est où?
-Kotoki Town. Tu te réveilles? On va pouvoir manger apparemment.
Sur le chemin, j'ai pu trouver une balle rouge et blanche. C'est cela une pokéball? Le temps de ranger cette sphère dans ma poche que je repris ma marche pour rejoindre Brice et Flora, décidément affamés mais assez polis pour nous attendre.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!



Dernière édition par Ely Sion le Mer 16 Nov 2016 - 13:21, édité 1 fois
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Dim 23 Oct 2016 - 7:56

Chapitre 4: L'homme aux 7 cicatrices, la quête du cygne du Nanto!

Un repas gratuit, c'est un événement si rare. Bien que je n'ai pas réellement faim, il faut tout de même que je retrouve quelques forces, et pour cela, l'eau est l'ingrédient parfait.
-Dis, Rei: tu ne manges pas?
-Si, ne t'en fais pas Kaneto. Je dois juste parler avec leur chef.
A vrai dire, parler n'est pas le bon mot. C'est plus de l'ordre de l'interrogatoire.
-Oy, le vieux.
-Ah, bonjour étranger. Rei, n'est-ce pas?
-Exact. J'aurais des questions à vous poser.
-Faites donc, faites donc.
-Comment est-ce possible que votre ville soit si développé? Vous n'avez aucun problème de pillage?
-Oh, nous en avons eu. Mais quelqu'un s'en ai chargé. Il nous a débarrassés d'un chef de clan, Zeed, et de ses hommes.
-Tout seul? Vous avez son nom?
-...
Je sens bien que le vieux ne veux en dire plus. Peur de moi? De ce que je pourrais faire? Un soupçon sur le fait que je sois complice de ces chiens?
-Avait-il sept cicatrices sur son torse ?
Il me lance un regard effrayé. Ai-je dit quelque chose de surprenant?
-Ecoutez, je suis un peu fatigué et ma mémoire n'est plus aussi bonne qu'avant. Profitez de votre séjour ici, et reprenez la route quand vous le pourrez.
-... Bien. Merci le vieux.
Un peu confus cependant, je pars rejoindre notre tente. Elle est offerte à notre petit groupe pour les nuits à venir, sympathique.
-Il n'y a que 2 lits...
-En quoi est-ce un problème?
-On est 4!
-Et donc? Tu dors avec Flora et moi avec Kaneto. A moins que tu ne souhaites passer ta nuit avec moi. Mais attention, il m'arrive de trancher ce qu'il y a dans mon périmètre pendant la nuit.
-J-Je dors avec Flora.
C'est un mensonge certes mais c'est la chose logique à faire, nous avons déjà le luxe de dormir sur un matelas. Inutile d'en demander plus. Flora et Kaneto entrèrent dans la tente quelques minutes après nous, et chacune s'installa à côté de son partenaire.
-Tu es parti faire quoi tout à l'heure, Rei?
-Quelques recherches. Je suis allé voir le vieux pour des renseignements.
-De type?
-... Connais-tu un homme aux 7 cicatrices?
-Pas que je sache. Pourquoi?
Je ne réponds tout simplement pas. Brice s'attends peut-être à me voir en colère, cependant...
-C'est une histoire personnelle. Désolé, mais il ne peut vous le dire.
-D'accord. On comprend.
-Dites, vous voulez pas qu'on se raconte de vielles légendes Pokémons?
-Pourquoi pas.
La nuit s'installa, et tout le monde reparti pour le royaume du fils d'Hypnos. Kaneto était allongée tranquillement sur le ventre, Brice et Flora dans les bras l'un de l'autre, le fond sonore résumé en un mélange de respiration et de bourrasques venant de l'extérieur, soufflant sur les parois de notre abri. Je m'inquiète toujours pour Airi... où est-elle? Est-elle en sécurité? Proche de  la mort? Tout ça par sa faute. Je te tuerais, homme aux 7 cicatrices, même si je dois me nourrir de boue pour survivre.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mar 25 Oct 2016 - 14:13

Chapitre 5: La route reprend, rencontre d'un inconnu.

J'ai réuni quelques provisions pour la route qui nous attend. Si j'en crois les dires de Brice, Touka City est un des métropoles de la région, donc par conséquent notre prochaine destination.
-Tu es obligé de partir, Rei? Tu pourrais rester avec nous!
-L'idée n'est pas stupide, je pourrais. Cependant j'ai une vengeance qui m'attend. Une fois cela fait, je reviendrais peut-être vous voir, vous 3.
-Nous 3? Que-quoi? dit Flora, surprise de ma phrase.
-Kaneto est un Pokémon de type psy qui peut détecter n'importe quelle source de chaleur tu sais. Mes félicitations.
Le vent du Nord accompagne nos pas. Le chemin nous a pris près d'un jour, mais nous sommes arrivés à la bonne adresse. En effet, elle correspond plutôt bien à une métropole de l'ancien monde, malgré les buildings détruits.
-Halte là, étrangers!
Un accueil des plus chaleureux, 5 gardes armés de lances. Ils semblent fatigués, effrayés. Mais ce n'est pas leur état qui me fera m'apitoyer sur leur sort.
-Je vous conseille ardemment de poser vos armes messieurs, vous pourriez vous blessez, dis-je d'un ton ironique avant de transformer leurs armes en simples bouts de bois. Je cherche l'homme aux 7 cicatrices, pas un massacre inutile.
-A-ah... le-le seigneur Kenshiro est absent pendant quelques temps. Il est parti pour la capitale, Kinsetsu City.
Ce démon se nomme donc Kenshiro. J'ai son nom, je sais où il peut potentiellement être. Avant de repartir , j'ai tourné la tête vers la gauche... une statue, un buste. Le visage masqué par un casque de moto modifié, une veste un peu déchirée et surtout 7 cicatrices bien apparentes sur le torse. Je n'ai pas pu me contrôler, et j'ai détruit l'idole sans réfléchir.
-Dites lui que je le traquerais jusqu'au dernier cercle des Enfers s'il le faut. Il paiera ce qu'il a fait.
Cependant, à la sortie de la ville, il n'y a qu'une vaste surface sablée devant nous. La question est de savoir où se diriger. Selon Kaneto, l'ouest est plutôt peuplé, mais le plus proche se trouve à l'est malgré une faible présence d'êtres humains. Notre marche se fit interrompre par un Pokémon : Une boule rose aux yeux de feu qui lança une énorme tornade de flamme. Le temps d'attraper Kaneto et d'une esquive en salto arrière pour analyser la situation. Je pris la sphère dans ma poche et lui lança sur la tête: 3 secousses, et la balle s'arreta de bouger.
-Une Pokéball? Comment tu l'as trouvé?
-Aux abords de Kotoki Town. Voyons qui est ce nouveau compagnon, dis-je en ouvrant la pokéball. Bonjour à toi, petite.
-Mon nom est Fla-shy, pas petite.
-Bonjour Fla-shy dans ce cas. Tu es un... ?
-UNE Rondoudou. Je parcours le monde pour m'éloigner le plus possible des humains.
-... Je peux te comprendre. Mon espèce en général peut être considéré comme la pire de toutes. Je te présente Kaneto, ma partenaire, et je me nomme Rei.
-Ne crois pas que je souhaite t'accompagner. Je suis obligée à présent.
-Eh bien, rajoutais-je en brisant la pokéball de la jeune balle rosé, tu n'as plus besoin de me suivre. Je t'ai juste attrapé pour que tu ne nous attaques plus.
-Quoi? Mais ... comment peux-tu être sûr que je ne vais pas te ré-attaquer?
-Pour la simple raison que tu n'as probablement jamais vu un humain libérer son Pokémon pour que celui ci suive sa propre voie.
-Je ne suis pas une capture non plus. J'ai décidé de suivre Rei il y a longtemps maintenant.
-Libre à toi de faire ce qui te chante, Fla-shy.
Nous reprîmes la route avec une nouvelle équipière finalement, bien qu'elle fasse continuellement la tête et qu'elle répète "Je te suis uniquement car tu es différent". Pourquoi pas, si cela la rend joyeuse.
Nous avions finalement atteint l'endroit. Là encore, aucune indication sur l'endroit où nous étions, seulement une moitié de plaque disant "Kanazumi ...", probablement "Kanazumi City". On peut parler d'une véritable ville fantôme, personne dans les rues. Nous sommes entrés dans un semblant de bâtiment officiel. Mais de quoi?
-C'est assez étrange.
-Tu l'as dit. L'endroit est désert, et pourtant je peux encore sentir de la bouffe qui traine ici et là.
-Les habitants ont mis les voiles? Purement et simplement?
-Non, mais je peux vous l'expliquer.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!



Dernière édition par Ely Sion le Mer 16 Nov 2016 - 13:28, édité 2 fois
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Jeu 27 Oct 2016 - 13:15

Chapitre 6: Le messager de l'école, le premier combat d'arène!

-Bonjour voyageurs.
Nous nous sommes retournés pour voir qui se trouvait ici. Personne. Une illusion? Non, impossible. Nous avons tous entendu une voix, et un Pokémon de type psy comme Kaneto n'est pas affecté par les illusions. Tandis qu'elle prenait le temps d'analyser la pièce, Fla-shy essayait d'entendre le moindre bruit suspect. Le Nanto Seiken n'est pas seulement un art du combat, mais aussi un art de la survie, une meilleure maitrise et compréhension des 5 sens. J'ai entendu un crépitement discret et rapide, agrippé mes partenaires et sauté sur une des poutres de l'arène avant que le sol ne soit envahi de flammes.
-Hum, je vois que la réputation du Nanto Suicho-Ken n'est pas un vague conte. Mon nom est Mentalist.
Toutes les flammes au sol firent un tourbillon au fond du batiment, puis se dissipèrent, une occasion pour rejoindre la terre ferme. En face, un Pokémon. De couleur ambre, semblant porter un buste d'armure avec des épaulières semblable à du bronze, tenant une cuillère argentée dans sa main et arborant une étoile rouge sur son front.
-La Bloody Cross? Tu travailles pour King?
-King-sama n'est malheureusement plus de ce monde. L'homme aux 7 cicatrices s'est vengé d'une longue histoire. Une histoire de coeur il me semble. Mais il ne faudrait pas vous ennuyer de détails, maître Rei.
-Tu connais mon nom?
-Comment ne pourrais-je pas le connaître? Ne pas savoir que vous appartenez au Nanto Roku Seiken? L'étoile de la justice, Rei!
-...L'école du Nanto Seiken ne correspond plus à mes idéaux. Je rêve d'un monde où la paix et la justice seraient dominants. Hors, protéger un Saint Empereur qui souhaite purement dominer le monde peut importe les massacres commis, est tout sauf ce que je souhaite.
-Vous avez trahi les votres, maître Rei! Mais il n'est pas trop tard pour vous rache-
Une explosion retentit dans la pièce. Kaneto en était la fautive.

Electric Shock Wave でんげきは

Ce Mentalist s'est téléporté pour éviter l'attaque, juste avant de tordre sa cuillère de colère.
-Et qui es-tu toi, misérable vermine?
-Tu ne mérites même pas de savoir mon nom, tronche de Barpau. Rei a des principes, et jamais il ne retournera auprès de meurtriers comme tes supérieurs.
Elle refit sa précédente attaque, rempli de rage et d'amertume. Cependant son adversaire n'est pas en manque, et il lança à nouveau son torrent de flamme.

Seinaru Hono せいなるほのお
Seinaru Hono せいなるほのお

Deux vagues de chaleurs rentrèrent en collision: celle du Mentalist ennemi, et celle de Fla-shy.
-Tu n'es pas le seul à pouvoir maitriser cette attaque.
-Mais tu ne fais clairement pas le poids, petite. Même si cette ridicule Tarsal te vient en aide.
Je pouvais intervenir, certes, mais par principe, j'ai laissé faire mes partenaires. Intervenir serait un manque de confiance envers elles, ainsi qu'un cruel manque de respect. Je sais qu'elles ont les capacités de le vaincre, mais vont-elles y arriver?
-Hahahahaha, mourrez chiennes!

Honò no Punch ほのおのパンチ

Une explosion rouge eu lieu. L'effet provoqué par celle-ci fit soulever le plancher si fort qu'il fut impossible d'y voir clair pendant au moins 30 secondes. Kaneto et Fla-shy bougeaient encore sans grand soucis, mais une 5e forme surgit des cendres: un être quadrupède, violet, possédant pas mal de pics sur son front, le regard fier et sa patte avant en feu.
-Alors, le Kadabra. Fier d'attaquer des enfants?
-Que quoi? Qui est-tu?
-Moi? Je suis juste un Nidorino comme des centaines existants. Mais toi mon ami, dit-il en passant derrière le Kadabra en un instant, tu n'es même plus de ce monde.
Le Kadabra s'enflamma, hurlant de douleur. Il tenu quelques secondes debout avant de s'effondrer au sol, inerte.
-Bien, dit le pokémon fraîchement arrivé, à qui ai-je l'honneur?

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Jeu 3 Nov 2016 - 18:43

Chapitre 7: 3e recrue? une nouvelle direction!

-Bonjour mesdames. Et toi, humain. c'est plutôt rare ici de croiser quelqu'un de ton espèce. Même si techniquement, je viens de tuer un de tes semblables.
-J'ai... j'ai tellement de questions maintenant.
-Sortons d'ici premièrement. Nous en discuterons à l'air libre.
Une fois à l'air libre, loin des gravas de ce petit entrepôt, je pris soin de raser un petit amas de sable pour avoir une surface plane, que nous puissions nous asseoir et discuter avec cet individu. La flamme sur son bras éteint, il se posa sur ses pattes arrières pour entamer la discussion.
-... Merci pour ton aide.
-De rien, c'est naturel.
-Justement non, Nidorino. La loi du plus fort est présente absolument partout dans ce monde, alors explique moi: si tu as été capable de détruire Mentalist, pourquoi ne l'as-tu pas fait avant que nous soyons en ville? Pourquoi n'as-tu pas sauvé la population humaine?
-Les humains sont bêtes, fragiles, et superstitieux. En temps de désolation, ils se tournent vers une idole pour ne pas perdre la raison, trouver une sorte de protecteur. Des Wattouats, rien de plus. Ainsi le Saint Empereur, qu'ils prennent pour un véritable "Dieu vivant", peut dicter sa loi, et ses représentants peuvent faire ce qu'ils souhaitent comme ce Kadabra. Après tout, il était un représentant du Saint Empereur.
-Le Saint Empereur...
-Exactement.
-Juste question: tu as dit que tu avais tué un humain, pas un Pokémon. Pourquoi?
-Au sens figuré, je pourrais dire que seulement les humains peuvent se conduire comme des monstres, mais ça serait un amalgame. Littéralement, Kadabra est connu pour avoir été un enfant devenu Pokémon. Probablement qu'une légende.
Certains considèrent que les Pokémons sont les réincarnations des humains, voir même une de leur transformation. Beaucoup d'entres eux sont décrits comme des mythes, des histoires pour enfants. A vrai dire, je ne distingue pas moi-même cette vérité là. Après tout, il n'est pas impossible que les radiations de l'ultime guerre... Autant ne pas chercher plus loin.
-Merci encore pour ton intervention de tout à l'heure. Je me nomme Rei, et voici Kaneto et Fla-shy.
-Mon nom est AyKing. J'étais à l'extérieur de l'arène, mais on vous entendait à des mètres.
-Donc AyKing, ce bâtiment est une arène? De?
-Une arène. Comment ne peut-tu pas être au courant? Bon, il existe pas moins de 8 arènes dans la région. Ce sont des sortes de points de contrôles de l'école du Nanto aujourd'hui. Avant elles représentaient l'équilibre de la région. Comme nous coexistions avec les humains avant l'ultime guerre, il était convenu que celui qui contrôlait l'arène était homologué par la ligue Pokémon sous le titre de "champion", et représentait l'autorité locale.
-Je vois. Je ne prétends pas être devineresse, mais pour savoir tout ça, tu as dû travailler pour eux, non?
-... Oui. A vrai dire, j'ai été recueilli depuis mon évolution par King-sama.
-King... un pseudonyme.
-Pardon?
-King n'est qu'un pseudonyme qu'il a pris pour son armée. Son véritable nom est Shin, successeur du Nanto Koshu Ken. Il représente l'étoile du martyre, vivant et mourant pour l'amour. Si Shin est effectivement mort par les mains de l'homme aux 7 cicatrices, il doit être puissant.
-Tu sais beaucoup de choses, Rei.
-J'ai vécu toute ma vie avec eux. Je n'ai pas fui le Nanto sans raison.
-Hum, tu as parlé d'un homme aux 7 cicatrices?
-Oui.
-Pourquoi le traques-tu?
Je n'ai pas à lui répondre. Il ne comprendrait peut-être pas. Je pense que je ne le dirais qu'à quelqu'un qui puisse comprendre. Quelqu'un qui a souffert milles morts.
-Bien. Ce n'est pas grave si tu ne veux pas me le dire. Cependant: si tu acceptes ma compagnie, je penses pouvoir te conduire vers l'homme aux 7 cicatrices.
-Libre à toi de nous accompagner, je n'ai pas à décider à ta place. Cependant, je crois déjà savoir où il se trouve.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!



Dernière édition par Ely Sion le Mer 1 Fév 2017 - 0:25, édité 1 fois
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Dim 13 Nov 2016 - 18:44

Chapitre 8: Le combattant de la grotte, l'imposant Fudo!

La route fut calme, paisible. Seulement le bruit du vent. 4 ombres marchant à travers les dunes, voilà ce que nous étions actuellement. Nous sommes arrivés dans un paysage commun, un village aussi désertique que le premier. Les troupes du Nanto font beaucoup de zèles, pas un seul de leurs hommes.
-Muro Town.
-Tu connais cet endroit, Ay?
-Oui, il était le... attends, tu m'as appelé comment?
-Ay. Te nommer AyKing serait rappeler la mémoire de Shin en permanence. Je n'ai pas envie de m'en souvenir.
-... D'accord. Donc je disais, ce village était celui qui mettait la tradition sur le premier plan. Originellement, l'arène de cet îlot avait pour champion une longue lignée de samouraïs. Cependant, n'importe lequel d'entre eux pouvait affronter le champion en titre pour lui prendre sa place. Et cela ne s'effectuait que si le challenger avait vaincu le champion au cours d'un combat de Pokémon.
-Le village des milles sabres... le village Kenpachi.
Kenpachi était le titre qu'on donnait au samouraï responsable de l'arène. C'était LE titre honorifique pour les guerriers. Puisque le Nanto dirige les 8 arènes aujourd’hui, on doit s'attendre à de la difficulté. C'est une énorme blague évidemment, personne n'est capable de nous vaincre tant que nous sommes unis... comme le Nanto Roku Seiken fut en son temps. Ay nous as montré une grotte où lui et le reste du groupe pourraient perfectionner leurs techniques de combats. Nous sommes entrés dans la tanière des Makuhita, et j'ai laissé mes alliés s’entraîner au fond de la grotte. Je me suis positionné en tailleur sur un des rocher en hauteur de la caverne, histoire de méditer. J'entendais distinctement tous les bruits de la grotte: des combats de mes coéquipiers jusqu'à la plus petite goutte d'eau tombant au sol... de l'eau. Je sauta jusqu'à l'endroit même du bruit et sorti ma gourde pour recueillir ce doux liquide... C'est un long silence qui s'installe, je m'inquiète un peu pour mes compagnons. Je remplis la gourde à ras bord et part à leur recherche. Il fait noir, mais je ne comptes pas sur mes yeux pour me diriger. J'arrive finalement à retrouver la petite troupe. Kaneto et Fla-shy sont sur le sol, inconscientes. Seul Ay se bat contre ce qui semble être un Makuhita.

Honò no Punch ほのおのパンチ
Dragon Claw ドラゴンクロー

Ce Makuhita est très impressionnant. Il doit être 2 fois plus grand que la moyenne, au moins. Mais je ne peux pas le laisser tuer Ay, bien que nous devons être sur son territoire. J'ai foncé sur l'énorme sumotori et sectionné un muscle de sa jambe pour qu'il s'écroule au sol.
-Je ne suis pas obligé de t'épargner, ni de te tuer. Alors sache une chose, Makuhita. Ne fais pas l'erreur de venir te mesurer à nous.
Il grogna de colère, et se releva comme si de rien n'était.
-Misérable. Ce n'est pas un humain qui serait capable de m'abattre, moi, le grand Fudo!
-Réfléchis un peu. J'ai été capable de te couper un muscle sans sourciller et en me déplaçant à une vitesse que tu ne pourras jamais atteindre. Je n'ai pas envie de verser le sang inutilement, je suppose que toi non plus.
-Ton sang pourrait au moins me déshydrater pendant quelques heures, le temps que je trouve une nouvelle victime.
-Je vois que tu ne m'a pas compris, lui dis-je en lui tranchant le même muscle sur son autre jambe et le regardant sadiquement. Je pourrais sans soucis promener ta tête à bout de bras. Ou alors te sectionner les jambes pour que tu ne puisses plus jamais te déplacer. Les possibilités sont multiples, Fudo.
Je le vois hésiter malgré ce qu'il semble laisser croire.
-Je dois t'avouer que je n'ai jamais goûté de la viande de Makuhita, Rei. J'en connais qui sont délicieuses, mais la sienne vaut-elle la chandelle?
Je brandis mon bras tel une épée, prêt à taillader le géant en souriant. Mon action fut coupé court par Kaneto, m'ayant agrippé l'autre bras.
-Non, Rei. Laisse le. Tu viens de lui sectionner ses muscles.
-J'ai bonne conscience de vouloir abréger ses souffrances.
-Rei!? Tu es l'oiseau gracieux du Nanto?
-Oui.
-Pas étonnant que tu puisses me faire ça si aisément. Je t'en supplie, aide moi. J'ai besoin de ton aide.
-Après avoir affronté mes compagnons sans retenue aucune? Après avoir attaqué 2 femelles?
-... Je sais. Je n'ai aucun honneur... Tue moi. Tue moi vite.
J'ai hésité pendant un long moment, le voyant abattu et pleurant de tristesse, pensant que je finirais son existence ici et maintenant. Je ne sais ce qui a poussé ce Pokémon à les attaquer. Ni moi à le sauver.
-Ecoute. Si on t'aide, je ne veux qu'une chose en retour. Deviens notre compagnon de voyage pour un temps.
-M-Moi? T'accompagner?
-Seulement si nous sommes capables de t'aider. Explique nous la situation.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!



Dernière édition par Ely Sion le Mer 16 Nov 2016 - 13:31, édité 3 fois
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mer 16 Nov 2016 - 10:18

Chapitre 9: Tarsal, un problème? Une transformation inattendue!

L'entrainement repart de plus belle après avoir soigné mes compagnons. Je prends Fudo à part pour savoir ce qu'il se passe ici. Selon lui, l'arène de Muro Town à changé de propriétaire maintes fois après la guerre nucléaire. Le Kenpachi de l'époque se serait fait éliminé par l'armée de Shin. Suite à la mort de mon collègue, un clan aurait envahi les lieux : le Clanc des Crocs. Le sous-chef, Kemada, aurait décidé de prendre l'endroit comme avant-poste pour attaquer les villages voisins comme à Kanazumi City. Eh bien, je pense qu'une petite visite ne sera pas de trop.
-REI!
Je me retourne surpris face à Ay qui transporte Kaneto et Fla-shy sur son dos. Je remarque que Kaneto a une température anormalement élevée, elle est fiévreuse.
-Kaneto... Que s'est-il passé, Ay?
-Je ne sais pas trop. Nous étions en plein entrainement, et elle s'est écroulé d'un seul coup. Je te l'ai ramené aussi vite que possible.
Je ne sais pas trop quoi faire pour l'aider. Mais au moins je peux atténuer sa douleur, la fourrure que je porte peut lui servir de serviette humide pour réguler sa fièvre.
-Tu ne portes rien sous ton gilet, Rei?
-C-Ces muscles!
-Vous avez fini?
Ce n'est pas si incroyable d'avoir une carrure comme la mienne tout de même. Je veux dire, chacun des disciples du Nanto à suivi un enseignement similaire au mien. Et il existe 108 branches différentes du Nanto Seiken, donc potentiellement 108 héritiers différents. Mais là n'est pas la priorité, je dois aider mon amie. Je sors ma gourde du gilet et humidifie un peu la fourrure du col pour l'appliquer sur le front de Kaneto.
-Ce n'est pas trop froid?
-... C'est supportable. Mais je me sens un peu...
Avant même qu'elle finisse sa phrase, elle fut recouvert d'une lumière aveuglante qui dura plusieurs secondes. Juste après, je pouvais voir quelque chose d'inédit: Kaneto était là, mais pas celle que je connaissais. Elle était devenu plus grande, les cheveux plus longs et les yeux plus clairs qu'avant.
-Que-quoi?
-Je crois que je viens de comprendre. Ma fièvre signifiait que j'étais proche de l'évolution.
Une évolution... Pokémon? Je ne savais pas qu'un tel événement existait. Si j'ai bien compris, une évolution correspond à un changement de taille, d'apparence, et surement une augmentation de force. Puisque Kaneto ressemblait à peu près à une enfant humaine, c'est logique qu'elle ressemble à une adolescente.
-Je ne vous ai pas fait trop peur?
-Si évidemment. Je ne savais pas que les Pokémons étaient capables de faire ça. Mais du moment que tu te portes bien.
-Oui, ne t'inquiètes pas.
-Parfait. Compagnons, nous allons nous occuper de quelques indésirables. En route.
Tout le monde était prêt à en découdre. Nous sommes devant l'arène. Je préviens tout le monde de se préparer, on va surement nous tendre une embuscade. J'ouvre rapidement les porte, tout le monde fonce à l'intérieur. Une vingtaine de clampins qui nous sautent dessus, une embuscade comme prévu. Tous le même uniforme: des peaux de bêtes en guise de bottes, de genouillères, de pagnes, de brassards et de capes. Notre équipe s'est amusé à les transformer en passoire, il faut croire que les murs de couleurs rouge bordeaux n'intéresse pas que moi.
-Mes petits frères... mes pauvres petits frères... Salopard!
Encore un, tiens. Il possède les mêmes protections, mais sa couleur n'est pas beige comme les autres, plutôt vert émeraude. Ce doit être le fameux Kemada. Il nous envoie 3 pokéballs dessus. Fudo saute pour en éclater une en vol, mais les deux autres se sont ouvertes. Un Terhal et un Queulorior. Ce n'est franchement pas difficile, Fla-shy transforme le Terhal en un tas d'acier fondu et Fudo brise littéralement le Queulorior de sa main droite. Je lève les yeux vers le commandant des Crocs, qui est complètement effrayé de ce combat. Je me dirige vers lui doucement, histoire de savourer ce moment. Je commence à lever mon bras sanglant, en souriant. Mon bras descend rapidement sur son épaule, et avant même que je ne le tranche...
-Arrête, je t'en supplie! Ecoute moi, s'il te plaît!
-Pourquoi devrais-je ne serait-ce que continuer d'entendre le son agaçant de ta voix?
-Pitié! Je peux réaliser tes rêves les plus fous! E-Ecoute, si tu rejoins mon Clan, je pourrais t'offrir ton désir le plus cher!
Un petit moment de silence s'installa. Je songeais à ce désir. Ce désir qui brûle en moi, qui veut retrouver la personne que j'ai de plus cher au monde. Je retira mon bras en arrière, et le regardant tremblotant et en sueur, je lui dit sans détour et d'un sérieux qui me caractérise:
-Je cherche quelqu'un. Que dois-je faire pour la retrouver?

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Sam 19 Nov 2016 - 15:24

Chapitre 10: Une escale avant la rencontre! Le passé de Rei est dévoilé!

-Tu penses que c'est une bonne idée?
La question venait de Kaneto, assise sur mes genoux. La route étant longue jusqu'à Kinsetsu City, Kemada nous escorte avec ses soldats restants jusqu'aux portes de la capitale. Toute l'équipe est à l'arrière du camion à toit couvert, conduit par Kemada. J'ai pu lire "GMC CC..", je ne sais pas si c'est la marque du véhicule. Fla-shy est assise à côté de moi, en face de Ay et Fudo.
-Si ma seule chance pour retrouver Airi est de conclure un pacte avec le Diable, je foncerais sans hésiter.
-Je comprends.
-Rei, nous ne sommes pas au courant que je sache. Qui est Airi?
-Cela ne te concerne pas, Ay.
-Rei! Désolé Ay, mais il ne veut jamais en parler... je peux?
-Fais ce que tu veux Kaneto, dis-je d'un ton sec. Je n'aime pas parler de mon passé. Cela me rappelle mon erreur, encore et encore.
-... Airi est sa petite sœur. Après l'explosion de la dernière bombe atomique, il a abandonné l'école du Nanto car le Saint Empereur avait choisi la voie de la dictature, de la destruction. Rei en a profité pour aller voir si sa famille avait survécu. Après des mois de recherches, il les a retrouvés dans un petit village. Il fut ravagé avant son arrivée . Il finit par tomber sur ses parents... Airi n'était plus là, enlevé par une bande de pillards. "7 cicatrices, son torse", les derniers mots de son père avant de succomber de ses blessures. Depuis, il souhaite non seulement la retrouver, mais détruire l'homme aux 7 cicatrices.
-C'est donc pour ça... merci Kaneto. Rei, désolé d'avoir été si direct. Mais courage, nous allons retrouver ta sœur. On mettra tout en oeuvre pour la sauver.
Je regarde Ay dans les yeux, et je le remercie intérieurement par un sourire apparent. Je ne doute pas qu'il souhaite m'aider, mais je ne me permettrais aucune erreur.
-Kemada, on arrive bientôt?
-On passe à Kaina City actuellement, on a encore une trotte. J'espère que t'apprécies la vue.
C'est un vrai comique celui là, toujours un immense désert devant nous. Hormis un vieux sur la route. Je n'ai pas le temps de m'occuper de quelqu'un, le temps est compté.
-Ohé petits frères! Y'a un vieux sur la route! Débarrassez moi de ce faiblard!
Ils foncent de plus belle sur le pauvre vieux. Il ne survivra clairement pas, ils ne vont pas le laisser debout encore longtemps. Tandis que les bruits de moteur des motos s'intensifiaient autour de lui, je peux distinctement l'entendre crier "Flora, ma fille". Je ne crois pas aux coïncidences, il ne peut s'agir du père de la Flora que j'ai rencontré. Ou est-ce probable? Il est trop tard cependant, seule sa carcasse gît à présent sur le sol des dunes. Il sera recouvert de sable d'ici quelques heures, lui offrant une tombe honorable.
-Bien joué, petits frères! En route vers Kinsetsu City!
Le moteur redoubla de bruit, et le véhicule reprit sa course enflammé à travers cet Enfer sableux. La suite de la course se déroula en silence, aucune idée si c'était par la faute du vieux pour par la mienne. Au bout d'un certain temps, Kemada arrêta son moteur.
-On est arrivés!
Je laisse tout le monde descendre en premier. Frappé à nouveau par la lumière du soleil, j'observe au loin une vaste ville fortifiée.
-Je te présente Kinsetsu City.
-L'homme aux 7 cicatrices se trouve ici?
-D'après certains de mes petits frères, oui. Je ne te demande qu'une chose: la tête de leur chef. Elle se nomme Mamiya. Une brunette, véritable guerrière. On te laisse quelques jours, après nous attaqueront de front. Une bataille sur 2 fronts!
...Imbécile. Je me dirige en courant vers la citadelle de béton et de bois. Mes compagnons me suivent aussi rapidement qu'ils le peuvent, je ralentis le pas pour que chacun ait la même vitesse. Nous arrivons suffisamment près, cachés derrière un tas de carcasses de voitures. Cependant nous ne pourrons pas passer sans se faire repérés par les soldats sur les miradors.
-Kaneto... tu penses pouvoir me rendre invisible? Comme la dernière fois?
-Puisque j'ai évolué, je pense même pouvoir te faire tenir plus longtemps sous cette forme.
-... 20 secondes suffiront. Une fois dans la capitale, je vous fait entrer. Vous voyez ce coin, là-bas sur notre gauche? C'est à priori l'endroit le moins surveillé des murs. C'est là que je vais attaquer, suivez moi dès que je vous ferais signe. Quand tu veux, Kaneto.
-Prêt? Fonce!
Je cours à toute vitesse vers le côté faible de la surveillance. Je dois bien faire du 50km/h, heureusement que je me fiche de la surface sur laquelle je cours. Je vois les deux gardes surpris d'une telle levée de sable s'approchant d'eux. Je saute jusqu'à eux, 4m à tout casser. Je suis à deux doigts de les trancher quand, bizarrement, ils semblent m'avoir remarqué d'un seul coup, et semblent vouloir crier. 20 secondes, c'est tout ce qui me fallait pour les rejoindre, et la dernière chose qu'ils verront avant de mourir sera l'oiseau gracieux du Nanto.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mar 22 Nov 2016 - 23:25

Chapitre 11: Mamiya la femme guerrière? L'arrivé surprise de Rei!

Nous sommes dans les murs de la capitale. Et maintenant que je la vois de mes yeux, je me dis que le monde n'est pas si froid que ça. Les habitants ont l'air heureux. Ils ont même l'air d'avoir ce qu'il faut: eau, nourriture. Ils vivent en autarcie? Personne ne nous connait, mais nous n'avons pas l'air d'ennemis pour eux. On continue notre marche jusqu'à arriver à un champ de fleurs. Un beau, immense et coloré champ de fleurs. De l'autre côté du champ, une petite fille brune est en larmes. Pas de tristesse, non. Elle pleure de joie.
-Des fleurs, il y en a tant... Je croyais que plus jamais il n'en repousserait.
Je peux la comprendre. Le monde est si... triste. Monotone, unicolore. Voir des fleurs l'a mise dans un état, ce n'est qu'une enfant après tout. Kaneto l'a même rejoint sur le plan de l'émotion, aussi euphorique qu'elle. Je ... je n'ai pas les mots pour décrire cette scène. C'est juste, magnifique. Un sentiment qui peut faire oublier pendant quelques instants la sombre réalité autour de nous.
-C'est vrai. Elles sont belles. C'est si rare de cultiver des plantes non comestibles.
Un adolescent l'a rejoint, portant une veste marron et un pantalon kaki. Nettement plus terne du rose qu'abordait la jeune fille. Tous deux des bruns, arborant un sourire... depuis combien de temps n'ai-je pas vu un sourire si franc, si sincère? Une adulte vint les rejoindre, elle correspondait à la description de Kemada. Je ne pensais pas qu'elle serait si belle, je me serais attendu à une vraie combattante.
-Tu as l'air de beaucoup apprécier les fleurs.
-Oui... avant, j'avais l'habitude de faire des bouquets de fleurs avec mes parents.
-Un jour, on verra à nouveau des champs de fleurs à travers le monde entier.
Un homme s'approcha vers eux. Grand, musclé, portant un jean et gilet de même couleur. Sans expression apparente.
-Je m'appelle Mamiya. Et toi?
-Lynn.
-Ah oui? c'est un joli nom. Alors, à bientôt Lynn.
La jeune femme se releva doucement, et fit face à l'homme derrière elle. Elle lui demanda son nom, et celui ci lui répondu par "Kenshiro". Il me paraît différent des autres hommes que j'ai rencontré jusqu'ici. Son allure stoïque et sa musculature développé me fait penser qu'il sait très bien utiliser ses poings. Mais peut-il rivaliser avec le Nanto Seiken? Mamiya sortit une arme de son dos. Un yo-yo? Sans rire? Même équipé de lames, il ne reste qu'un simple jouet pour enfants. Aussi dangereux que du verre. Ce Kenshiro à arrêté le lancer avec 2 doigts, loin d'être étonnant. Un building était sur la droite, allongé. Nous en avons profité de cette distraction pour nous installer dans un des étages, le plus proche des murs. Il est encore meublé, mais vu la quantité de poussière et la position pittoresque des meubles, il n'est pas utilisé depuis pas mal de temps. Le temps de déplacer la poussière, de remettre en ordre et de faire éternuer tout le monde, chacun choisit une place: Ay prend le petit pouf à côté du canapé, Fudo le sofa, Fla-Shy et Kaneto le lit. Quand à moi, je n'ai pas besoin de sommeil. De la méditation suffit amplement.
-Rei, dort avec nous. Il y a assez de place dans le lit tu sais.
-Mesdames, je ne saurais vous commettre un tel affront. Je vais chercher de la nourriture, je reviens.
Après tout, je reste tout de même un homme. Dormir avec 2 filles, pokémons de leur espèce qui plus est. Encore Kaneto seule, c'était "normal" quand elle était une Tarsal. Maintenant que c'est une Kirlia, je pense que ça sera plus compliqué. Je vais aussi me procurer quelques draps, histoire de servir de couvertures pour la petite troupe. Je tombe sur quelques clampins du village qui me demandent qui je peux être, le fait que je sois nouveau, etc. Vu l'émerveillement de la gamine... Lynn, je me suis fait passé pour un ami de Kenshiro. Ils n'ont pas plus posés de questions, et m'ont offert pas mal de nourriture, suffisante pour nourrir mes compagnons.
Le soir venue, tout le monde dormait. Fudo ronflait fort, mais le reste de l'équipe dormait comme des masses. Ce n'est pas plus mal. A l'extérieur, seul le feu central de la ville brûlait encore, et les quelques soldats sur les miradors tombaient de fatigue. Ramener la tête de Mamiya... vraiment? Pour quelle raison un homme qui peut assouvir ses désirs dans un monde en ruine souhaiterait la mort d'une femme aussi belle?

_________________

Choose your character. Get ready, fight!



Dernière édition par Ely Sion le Sam 3 Déc 2016 - 21:34, édité 1 fois
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Ven 25 Nov 2016 - 21:28

Chapitre 12: L'attaque des Crocs, la décision de Rei!

La ville fut baigné de la lumière orangée du soleil, réveillant la majorité de sa population. L'équipe avait plutôt bien dormi, c'était parfait. En me promenant avec la petite troupe, Mamiya rencontra notre chemin. Elle avait besoin d'un missionnaire, m'a testé avec son yo-yo ridicule, et à décidé de m'engager. C'était assez ... étrange. En continuant le chemin un peu plus tard, je tomba en face du fameux Kenshiro et du jeune garçon l'accompagnant. Leur petit chien joua sans retenue avec mes compagnons, qui en riaient sans retenue. Je pris le temps de le regarder, droit dans les yeux.
-Mamiya. C'est ta femme?
Il garda la même image inexpressive, aucune réaction de sa part. S'en fichait-il ?
-Si c'est le cas, tâche de ne pas te la faire ravir. Je m'appelle Rei. Je te conseille de t'en souvenir.
Le chien avait bondi sur mon torse, arrachant quelque chose de ma veste. Son nom est "Pélu" selon le garçon. Celui ci prit ce qui semblait être un tissu... C'était celui de ma sœur! Je le récupère rapidement, sans tenir compte du commentaire désobligeant de ce petit. Je le remets où il était, et repris la marche tranquillement.
-Amusez vous, c'est quartier libre. J'ai une chose à faire.
Je continue ma route et rencontre ce qui m'a attiré la nuit dernière: un escalier souterrain. Je descends silencieusement les escaliers, et tombe sur Mamiya et la jeune Lynn en train de se laver. Une grande cavité, ayant un puits foré au fond et entouré de pierres, comme une protection. La quantité d'eau est si grande, ce doit être cela qui donne au village sa survie. Inutile de demander pourquoi les Crocs souhaitent la capitale. Je viens de faire trébucher un caillou sans le remarquer, et la chef de Kinsetsu City se retourne directement en protégeant la petite Lynn.
-Sors d'ici. Immédiatement.
-Je n'ai pas l'intention de bouger.
-Tu l'auras voulu.
Elle envoie à nouveau ses stupides yo-yos, je détruis directement ces jouets en souriant. Mais elle n'est pas en reste: elle utilise 4 pokéballs cachées derrière une pierre, et les jette à mes pieds.
-Drabby, Osselait, Grahyena et Cotovol? ça va être drôle. Baston les gars!
La voix venait de derrière moi. C'était Ay. Mes compagnons m'avaient suivis, et foncèrent sans demander leur dû dans la bataille. Fudo se tenait en face du Grahyena, Ay contre Cotovol, Fla-Shy contre Draby et Kaneto affrontait l'Osselait. C'est un affrontement des plus palpitants: chacun de mes coéquipiers s'occupe parfaitement de son adversaire. Le Kawarawari (かわらわり) de Fudo avait mis au sol la hyène en face de lui, le Hono no Punch (ほのおのパンチ) de Ay avait littéralement flambé le Cotovol, et Fla-Shy avait utilisé une nouvelle attaque, Himitsu no Chikara (ひみつのちから), pour envoyer au tapis le dragon miniature. Seul Kaneto se refusait à affronter le petit Osselait en face d'elle. Je sentais l'envie de détruire l'équipe de Mamiya de la part de mes autres combattants, mais pas elle. Au contraire, elle s'approcha de ce petit pokémon, se mit à genoux devant lui et ouvrit ses bras en souriant. L'Osselait lâcha l'os qu'il tenait dans sa main fébrile et fonça dans les bras de ma coéquipière sans hésiter une seconde. Mamiya fut surprise de la réaction de son petit protégé, mais n'en dit pas un mot.
-Tu souhaites garder ta place de chef? Occupe toi de ce Osselait comme s'il s'agissait de ton enfant. Entendu?
Elle ne répondit pas, mais fit un signe positif de la tête.
-Sais-tu où se trouve ma sœur? Son nom est Airi, je la cherche depuis des mois.
-... Désolé, mais je ne sais pas où se trouve ta sœur. Aucune personne avec un tel nom n'est arrivé jusqu'à nos portes.
-Je vois.
*On nous attaques! C'est le Clan des Crocs*
Merde, je les avais oubliés ceux-là. Je cours pour rejoindre la surface et atteindre les miradors. Ils attaquent par le flan Sud, par là où nous sommes venus. Il est temps de refaire un approvisionnement en peinture rougeâtre.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mer 30 Nov 2016 - 21:04

Chapitre 13: La rencontre des combattants! La poigne du Sumotori!

Nous fonçons vers le mur assiégé de la ville. Le chemin nous fait passer par le champ de fleurs, et bien que cela soit fait. Je me retourne pour voir l'équipe et j'observe au loin Mamiya qui nous suit... sa démarche me fait penser à... je regarde à nouveau devant moi en pensant à Airi. Je la retrouverais. Nous arrivons au mur, mais il a déjà été ravagé.
-Rei, à droite! Ils sont nombreux, mais ils... tombent tous à terre!?
J'observe Kaneto qui s'affole. Mes mains posées sur ses épaules, je la rassure du mieux que je peux. Le Clan des Crocs ne méritent aucune empathie, mais il est certes étonnant que tout une bande se fasse rétamer si facilement. Nous reprenons notre course, et nous tombons sur un spectacle assez rare: le Clan des Crocs se fait battre par les poings d'un seul homme: Kenshiro. Il est très calme, concentré sur le combat. Je m'avance sans crainte, prêt à rejoindre le combat. Un membre du Clan des Crocs se retourne en entendant mes pas et m'interpelle:
-Ah, c'est toi? Parfait! Tue ce monstre!
J'ai bien tranché un monstre, mais il ne s'attendait certainement pas que cela soit lui sur qui je lèverais la main. Sa tête finement tranché en 8 parties abreuva le sol de son sang impur, un vrai délice. Le Clan des Crocs n'a pas su m'emmener jusqu'à ma sœur, qu'ils en payent le prix.
Je n'ai pas vérifié derrière moi cependant, un Croc à essayé de saisir cette occasion.
-Ne t'en fais, il est déjà mort.
Je compris en voyant la cage thoracique de l'assaillant explosant devant moi, laissant apparaître un trou béant. Cette technique, seule l'école rivale du Nanto Seiken était capable d'une telle oeuvre, celle qui ne choisit qu'un seul et unique héritier: l'école du Hokuto Shinken. Tout d'un coup, Kenshiro me semble très intéressant. Et potentiellement dangereux, il faudrait être fou pour s'en faire un ennemi.
-On en a pas fini avec vous deux!
-Je pense que si, et amplement.
C'était la voix de Fudo. Le bougre a décidé d'affronter cette dizaine de soldats tout seul. Je me demande de quoi il dispose pour les mettre en déroute.
-Sachez, cloportes, qu'il existe une diversité de techniques Pokémon capables de vous faire disparaître du plan de l'existence. J'en possède une qui, je n'en doute pas, vous fera visitez sans problème les derniers cercles des Enfers. Bon séjour à vous.
Fudo mis ses mains en avant, en effectuant une sorte de danse avec celles-ci. Les paumes en avant, ses joues noirs s'illuminèrent et englobèrent rapidement toute sa personne. Nous avions un nouveau Fudo parmi nous. Un véritable sumotori, très imposant et respirant la puissance pure. De par sa taille imposante avoisinant sans problème les 3 mètres, je ne pense pas être dans l'erreur en le surnommant: Fudo de la Montagne.

Ryu no ikari りゅうのいかり

Des flammes bleutées sortirent de la paume de ses mains et emportèrent avec elles ses adversaires en une simili-tornade suivi d'un semblant de rugissement. Même un lion aurait eu l'air d'un insecte face à ça. Je suis très content de ce qu'il est capable de faire maintenant. Mais je continuerais quand bien même à affronter quelques clampins, ne serait-ce que pour garder la forme.
-Pourquoi les avoir trahis?
-Ils n'avaient aucune chance face à toi, c'est évident. Je me range toujours du côté du fort. S'il est utile, je me sert de ce qu'il peut m'apporter. Sinon, je m'en débarrasse. Je survis aux côtés de mon équipe pour une seule chose: tuer l'homme aux 7 cicatrices. Sache que c'est mon seul et unique but .

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Sam 3 Déc 2016 - 1:06

Chapitre 14: La dévastation du monde, la décision des hommes.

Le soir venu, nous étions retournés dans notre petit espace. Le groupe était en joie pour l'évolution de Fudo, mais également très confus de ma réaction dans l'après midi. Ils ne demandaient que des explications. Tout le monde avait sauté sur le grand lit, excepté Fudo qui lui observait la scène assis en tailleur.
-Rei, tu-
-Je vous arrête tout de suite. Ce que j'ai dit là bas reste vrai.
-C'est pas ça. Tu as tes opinions, on respecte. On veut juste savoir une chose.
-Je t'écoute.
-Après avoir retrouvé ta sœur, que ferons-nous?
-C'est assez simple. Nous resterons ici. Nous sommes logés, nourris. Que demander de plus? ...Même moi je n'y crois pas, dis-je en riant tristement, j'aurais aimé un monde où la guerre et la violence n'existent plus. C'est peine perdue, l'ancien monde était du même acabit. Toujours la loi du plus fort.
-Puis-je poser une humble question? Vous voyez, les Makuhita de mon espèce n'ont pas eu vent de ce qu'il s'était passé à cette époque, moi inclus. On me disait souvent que cela ne me concernait pas, mais... Maintenant que je parcours les routes avec toi Rei, j'aimerais savoir ce qu'il s'est passé. Pourquoi ce monde est-il comme ça?
-Je veux bien te le dire.
Je m'installe à mon tour sur le lit, au milieu d'eux.
-Et à vous aussi. Cela remonte à quelques années maintenant. Le monde était en proie au conflit planétaire. D'un côté, les soldats de l'ouest souhaitant une réalité où le plus méritant obtenait son dû, sous le regard bienveillant de la bannière étoilé. De l'autre, les soldats de l'est voulant un idéal de partage des richesses, chantant sous le drapeau écarlate. Cette guerre provoqua la destruction quasi-totale du monde. Non content de sacrifier leurs compagnons, les grands chefs eurent l'idée de déclencher leurs armes nucléaires. Ils asséchèrent les océans, ne laissant derrière eux qu'un vaste et étendu désert. Certains purent vivre, beaucoup périrent. J'ai pu survivre avec bon nombre d'héritiers du Nanto, mais... Cela donna un énorme bain de sang. Pour quelle raison se battre maintenant que le monde n'existe plus? Beaucoup s’entre tuèrent, d'autres prirent la fuite. Pendant un temps, j'avais de l'espoir: Peut-être que le Saint Empereur aurait la force nécessaire de rendre au monde un minimum d'ordre. Ce fut le cas, mais par la répression et la peur. Je finis par fuir le Nanto Roku Seiken. Je n'étais pas le premier d'ailleurs.
Ils étaient assis, écoutant la moindre lettre de mes paroles. Je me suis surpris également par la longueur de mon discours. Finalement, ce fut pas mal de révélations au cours de la nuit, qui mirent un temps à être comprises.
-... ça fait pas mal d'infos d'un coup.
-C'est même la première fois que tu nous dit quelque chose d'aussi long.
-Je te remercie d'avoir éclairé ma lanterne, Rei.
Kaneto s'approcha discrètement de moi et posa doucement sa tête sur mon épaule. Je pris la couverture derrière nous entres les oreillers pour couvrir son petit corps.
-Je pense qu'il est temps pour nous d'avoir une bonne nuit de repos.
-Rei! J'ai une question moi aussi! C'est quoi le Nanto Roku Seiken?
-Les 6 grands maîtres du Nanto, représentant les 6 étoiles de la Constellation du Nanto. Originellement, nous étions les gardiens des portes du palais de l'Empereur Souther, un des 6 membres choisit par la représentation de son étoile, celle du Commandement. Puis tout est parti en chaos. Bon allez, au lit les jeunes.
Même pas tiens. Un "gosse" me cherchait, Ko. Il serait le frère de Mamiya. Il souhaite que je divertisse sa sœur pour son anniversaire demain, le temps d'aller chercher ses fruits préférés. Je n'ai aucune raison ni envie de mentir à Mamiya. Espérons qu'elle ne pose pas la question. Suite à sa demande, toute la petite troupe pu finalement s'endormir. Encore une fois, j'observais depuis le sommet de notre immeuble penché l'imposant feu de camp de la capitale, crépitant, dansant avec la lumière de la lune.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Bubuyog

avatar

Champion de Port Tempères
Champion de Port Tempères


Féminin Nature : Bizarre
Exp : 321
Date de rencontre : 21/01/2016
Feu Insecte
Habitat : À côté de chez mon voisin.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Sam 3 Déc 2016 - 18:52

C'est toujours aussi sympa ! J'ai lu jusqu'au 10e chapitre, mais je n'ai pas pu lire le 11 à cause du rose pâle de "Lynn" : sur fond gris clair, ses discours sont absolument indéchiffrables. Est-ce qu'il y a moyen d'arranger ça ?

_________________

Ceci est une signature auto-référentielle.

Allez, la phrase suivante sera vraie, promis !
Ah, au fait, la phrase précédente était fausse.
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Sam 3 Déc 2016 - 21:35

Le problème à été réglé pour Lynn. Et merci Very Happy

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Absolembum

avatar

Champion de Neuvartault
Champion de Neuvartault


Masculin Exp : 51
Date de rencontre : 01/11/2016
Niveau : 23
Ténèbres Acier
Habitat : Champs de bataille
Pokédex : Armé de nombreuses armes blanches, dont sa faux emblématique, Absolembum est un tueur lycanthrope parcourant le monde à la recherche d'adversaires de valeur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Dim 4 Déc 2016 - 16:41

J'ai enfin pris le temps de me mettre à jour au niveau de ton nuzlocke, et je dois dire que c'est vraiment bien écrit ! Continue comme ça ^^

_________________

Un jour, un sage m'a dit que j'étais trop impulsif.
Je n'ai jamais retrouvé les restes de son corps.

Nuzlocke en cours:
 
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mer 7 Déc 2016 - 0:35

La putain d'sa ... Bon. Je vais rester calme, et je vais expliquer ça:
La save de Nanto no Rei ainsi que la version randomisé ont été lâchement perdus par mon ordinateur de merde. Je ne sais pas s'il existe un moyen quelconque de les récupérer, donc disons que c'est la PLS astral infligé par mon Vaio d'merde (tu la sens ma haine que j'essaye de contenir hein, tu la sens)
J'ai cependant encore un chapitre à publier, après coup ça sera soit une pause indéterminée, soit un abandon total du Nuzlocke. Et putain que ça fait chier. Si vous connaissez un moyen de récupérer des fichiers effacés, je suis preneur.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Feunlic

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Gentil
Exp : 376
Date de rencontre : 05/07/2016
Niveau : 15
Spectre Feu
Habitat : Route 1, Route Victoire
Pokédex : Feunlic: le Pokémon Omagadisguyisobyoutifoul ! Feunlic est un Pokemon relativement con et stupide. Il aime ne rien foutre de ses journées. Il n'est qu'à son premier stade d'évolution.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mer 7 Déc 2016 - 7:45

[Insérer ici blague sur Retour Vers Le Futur]
[Insérer ici rire de foutage de gueule]
[Insérer ma b... Ouais j'vais pas la faire celle là]
[Insérer de la tristesse un  peu par là]
[Enfin, rajouter du sel par dessus]

Et voilà, vous avez du Seum fais maison (c'est cadeau et encore désolé pour toi Ely...)

_________________





Tu aimes ce genre d'images ?

Alors clique sur l'une d'entre elle pour découvrir les 7 générations sous ce format !
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Jeu 8 Déc 2016 - 23:35

Chapitre 15: Une déclaration de guerre, le cygne montrent les crocs!

Le temps était pas mal ensoleillé, le soleil offrait une lumière agréable contrairement à hier. Chacun de mes compagnons décidèrent de s'amuser, se relaxer, etc. Je profite de leurs occupations pour aller discuter un peu avec Kenshiro.
-Rei.
-Bonjour Ken. Beau temps n'est-ce pas?
-Tu veux savoir quelque chose?
-Honnêtement, j'en sais déjà pas mal sur toi. Tu es l'unique héritier du Hokuto Shinken, tu te bats pour faire régner la justice à nouveau. Ce que je ne sais pas en revanche, c'est comment nos chemins ont pu se croiser.
-La constellation de la Grande Ourse guide l'héritier. Je me déplace là où la population à besoin d'aide.
Il serait présent ici, guidé par son destin? Pour aider Mamiya? Pour sauver ma sœur? Non, ce n'est que spéculation. Il n'est peut-être même pas au courant de ce qu'il doit faire ici. Il faut arrêter de rêver, moi seul est en mesure de sauver Airi.
-Mais être un symbole est aussi un douloureux fardeau: rester trop longtemps au même endroit provoque mort et désolation.
-La tragique destinée de l'héritier. Même auprès du Nanto Seiken, tous les héritiers connaissent cette légende.
-Elle n'est malheureusement que vérité.
Adossés contre l'un des remparts de la capitale, nous observons la ville, pleine de vie et travaillant en souriant. Je me répète sans doute, mais cette chaleur humaine me rend... nostalgique? Quelques minutes plus tard, Mamiya vint nous rejoindre.
-Ken, Rei, vous avez vu mon petit frère? Je ne le trouve pas.
-Pas la moindre idée.
-Il est sorti de la ville, il te préparait une surprise apparemment.
-OY!
Le cri venait de l'extérieur des murs. Le temps d'escalader le mur en courant, et ce que je vois me contrarie fortement: Kemada et divers de ses hommes, tenant Ko entres leurs pattes. Kenshiro et Mamiya me rejoignirent rapidement, et Mamiya commença à hurler sur les Crocs.
-Lâchez le! Que voulez-vous?
-Voilà le traitre! Alors Rei, toujours décidé?
-Et que compte faire un chien se prétendant loup? Me faire trembler?
-Enfoiré... Tu devais nous apporter la tête de cette femme, dit-il en désignant Mamiya. Puisque tu ne veux pas le faire, nous te laissons une dernière chance.
-J'agis pour mon intérêt, insignifiant caniche. Celui que je cherche n'est pas ici, par conséquent le marché ne tient plus.
-Si c'est ça, tu n'auras qu'à voir mon chef, rajouta-t'il en allumant le moteur de sa moto. Fuen Town, c'est là où se trouve Fang, ainsi qu'une certaine personne que tu cherches tant. Bonne chance.
Sur ces mots, un de ses soldats laissa une entaille énorme sur le torse de Ko et, le jetant à terre comme une vulgaire poupée de chiffon, partirent tous dans la direction opposé. Je ne le montre pas, mais je rage intérieurement. Je saute du mur pour aller voir l'état de Ko. Il est salement amoché, mais toujours vivant. Il y a peut-être moyen de le sauver. Nous le ramenons en douceur dans la ville sous l'expertise de nombreux médecins. Quelques heures plus tard, à la tombée de la nuit, Le verdict est malheureusement sans appel: Ko ne sera bientôt plus des nôtres d'ici quelques instants. Mes compagnons viennent me rejoindre après ma sortie de leur "hôpital", inquiets sur ma santé. Je les regardes tous, et en souriant sadiquement, j'annonce quelque chose qui les fait bruler d'impatience: Le combat continue, et je compte bien faire payer aux Crocs l'affront qu'ils ont osés commettre.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Lun 12 Déc 2016 - 22:11

Pas un Nuzlocke ne mourra sous mon commandement, ordinateur de merde. C'est reparti les gens.


Chapitre 16: La question de Kenshiro! Une nouvelle évolution!

Nous partons tard dans la nuit, et dans une discrétion totale. Nous filons par la vallée de pierre où sont partis les Crocs, et tombons sur quelques soldats surveillant le canyon. Eh bien, disons qu'ils n'auront pas pu observer grand chose après leur châtiment. Nous continuons à courir jusqu'à un petit plateau entre les rochers où se trouvent Kemada et plusieurs de ses hommes. Je me doutais qu'il serait resté dans le coin.
-Attendez moi ici.
Je saute sans me retourner pour atterrir au milieu des Crocs. Kemada sourit en me voyant.
-Eh bien, enfin décidé?
-Pour un loup, tu sembles dur de la feuille. J'agis pour mon intérêt.
Ce vieux crevard éclate de rire.
-C'est à mourir de rire, vraiment. Rei, l'étoile de la justice de la Constellation du Nanto, agit pour son intérêt. Strictement ridicule, ça ne fait aucun sens. Si tu agissais pour toi comme tu dit, tu n'aurais même pas fait ami-ami avec des Pokémons. Ni avec cette Mamiya ou ce Kenshiro. Tu n'es rien de plus qu'un faible, Rei. Obligé de compter sur plusieurs personnes pour te venir en aide. Pathétique. Je comptes bien te faire payer ta traitrise de toute façon. Mes frères, soyez témoins!
2 de ses soldats explosèrent derrière lui. Évidemment, je me doutais qu'il m'aurait suivi.
-Tu es bien bavard pour un loup.
-Quoi? Kenshiro?
-C'est parti les gars!
Mes 4 compagnons sautèrent à leur tour pour se retrouver derrière les Crocs. Tous prêts pour le combat, chacun fonça sur un des sbires. J'ai cependant une étrange sensation... comme si j'avais raté quelque chose. En soi, ça ne me dérange pas si ils arrivent à gérer leur combat, mais cela reste bizarre. Je les observes utiliser des attaques que je n'ai pas eu l'occasion de voir auparavant.

Aeroblast エアロブラスト
Cross Chop クロスチョップ
BurasuTo Ban ブラストバーン
Himitsu no Chikara ひみつのちから

C'est peut-être normal après tout, je me pose trop de questions. Je m'occupe avec Kenshiro des autres sbires restants, en laissant Kemada assister à un second massacre de ma part. Mais je le ne le laissera pas nuire une troisième fois. Je m'approche de lui, et lui fait subir le même sort que ses soldats. Au moins, il n'aboiera plus pour rien. Avant que Kenshiro ne dise quoi que ce soit, je lui lança la gourde que j'avais à la ceinture. Elle est à moitié pleine, mais je pourrais la remplir à la capitale.
-Merci d'être venu.
-Rei. Je pense que tu as besoin de mon aide.
-Qu'est-ce qui te fait penser ça?
-J'ai vu ton regard quand Ko s'est fait tué. Tu avais l'air enragé, comme si tu avais vécu une situation similaire.
-Presque. Je cherche ma sœur, enlevé par l'homme aux 7 cicatrices. Kemada prétendait qu'il se trouvait ici. Son chef, Fang, je vais amicalement lui dire quelques mots.
-Que ferais-tu si tu découvrais que je suis l'homme aux 7 cicatrices?
-Tu n'es clairement pas drôle, Ken. J'ai beau avoir tué des centaines de personnes, je peux encore voir quand un homme est bon ou mauvais. Et tu n'es pas mauvais.
Nous commencions à repartir pour Kinsetsu City, quand Fla-Shy se mit soudainement à briller.
-C'est mon tour? Je vais évoluer!?
En effet, la petite boule rose que je connaissais changea de forme pour ressembler à une peluche aux oreilles de lapin, gardant cependant les mêmes yeux écarlates lors de notre première rencontre. Toute l'équipe était enjoué de l'évolution de Fla-Shy, sauf Ay. Il était content pour elle évidemment, mais il semblait... ailleurs?
-Un problème, Ay?
-Je... Je dois partir.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

Bubuyog

avatar

Champion de Port Tempères
Champion de Port Tempères


Féminin Nature : Bizarre
Exp : 321
Date de rencontre : 21/01/2016
Feu Insecte
Habitat : À côté de chez mon voisin.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mar 13 Déc 2016 - 22:41

Et c'est encore et toujours très sympa (sérieusement, il va falloir que je trouve un commentaire un peu plus constructif ...).
Juste une question à propos de la fin de ce chapitre : tu n'avais pas réussi à récupérer Ay ?

_________________

Ceci est une signature auto-référentielle.

Allez, la phrase suivante sera vraie, promis !
Ah, au fait, la phrase précédente était fausse.
Ely Sion

avatar

Champion
Champion

https://www.youtube.com/channel/UC5rCqzlhlrQk9aFLRD78fbQ?&ab


Masculin Nature : Modeste
Exp : 209
Date de rencontre : 04/07/2016
Combat Aucun
Habitat : Dans une boîte en carton
Pokédex : Espèce Discrète: Bien que silencieux, il n'hésite pas à foncer au front lorsque il le doit. Ses techniques au corps à corps font de lui un adversaire redoutable, capable de tenir tête à un Mackogneur.

Message() Sujet: Re: Nanto no Rei Mer 14 Déc 2016 - 19:23

Je ne dis rien, ça va servir le scénario. Faudrait pas gâcher Very Happy


Chapitre 17: Une séparation justifiée. Te reverrais-je, vieil ami?

-Partir? Pourquoi?
-...
-Si tu n'as pas envie de le dire, je comprends. J'ai été égoïste auparavant, j'aurais du vous dire directement pour ma sœur. Tu as tes raisons.
-... Quand j'ai croisé ton chemin à Kanazumi City, je descendais de la montagne situé non loin de la ville: Meteor Falls. A vrai dire, j'ai fui ma prairie natale. Je cherchais de l'aide pour remettre de l'ordre dans ces combats de territoires sans fin, je n'avais pas la force nécessaire. Mais, je t'ai rencontré. Évidemment le Kadadra ne valait rien malgré mon niveau, mais par le fait que j'ai partagé ta route pendant quelques temps, j'ai acquis force et technique. J'ai surtout rencontré des gens formidables, j'ai parcouru les routes avec une équipe extraordinaire. Kaneto, la gentillesse même. Fla-Shy, sa partenaire sans peur. Fudo de la montagne, le plus respectable des guerriers que j'ai connu. Et toi, Rei, l'étoile de la justice.  Il est temps que je rende justice également.
-Je comprends.
Je suis si égocentrique. Ay, tout le monde. Je suis l'étoile de la justice. Je devrais me battre pour rendre ce monde meilleur. Mais je ne peux clairement pas perdre définitivement le dernier membre de ma famille. Il faut que je la retrouve.
-Nos chemins se séparent donc. Tu as un objectif, retrouver ta sœur. Je t'apporte spirituellement toute ma puissance. Tu y arriveras, sans aucun doute.
-Te reverrais-je seulement, mon ami?
-... Si un jour tu en viens par passer vers Hajitsuge Town, continue ta route. Tu finiras par tomber sur un ancien pont, et une prairie au pied d'une montagne. Tu auras peut-être l'occasion de me revoir si j'ai réussi ma quête. Sinon...
Je pose ma main sur l'épaule de Ay et, confiant, lui fait remarquer que comme pour moi, il y arrivera sans doute. Ce geste le surprend, mais il sait que je crois en lui. Il en sourit en conséquence, et annonce son départ aux autres. Ils sont évidemment tristes, mais ils comprennent. C'est ainsi que Ay partit, baigné par la lumière des premières lumières de l'aube et nos espoirs pour sa réussite. Ce combat est le sien, et il y arrivera comme le puissant Nidorino qu'il est. Nous rentrons tous à Kinsetsu City pour nous préparer à nous débarrasser de Fang. J'ouvre bruyamment la porte de la maison où se trouve Mamiya, la petite Lynn et Batt, le garçon accompagnant Ken au même titre que Lynn.
-Où étiez-vous, vous tous? Où est passé ton Nidorino, Rei?
Je réponds un peu agacé qu'il ne s'agit pas de "mon" Nidorino, Ay n'est pas ma propriété et ne l'a jamais été. Également le fait que nous avions à moitié vengé son frère, l'autre se trouvant à Fuen Town.
-Je viens.
-Tu n'es qu'une femme. Tu te feras tuer.
-Je suis une guerrière!
En colère face à son insolence devenant insupportable, je me lève d'un bond et tranche du bout des doigts son armure supérieure, la laissant torse nu. Elle se couvrit rapidement et recula face à mon action. Chacun observait la scène, j'avais créé la surprise générale.
-Tu as caché tes seins rapidement. Une guerrière aurait continué à faire face.
Je quitte l'endroit en claquant la porte, et observe le temps monotone du monde: toujours un soleil éclatant, pas un seul nuage et la température grimpant rapidement. Il ne pleuvra plus avant des années, inutile de rêver. Mes compagnons me rejoignent suivis de Kenshiro et Mamiya. Tant pis pour elle, je l'aurais prévenu. Nous partons comme un escadron, 6 ombres courant vers le nord en quête de vengeance.

_________________

Choose your character. Get ready, fight!

 
Nanto no Rei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hokuto No Ken (Fist of the north star)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nuzlocke France :: Kalos : tous en Nuzlocke ! :: Nuzlockes écrits :: Nuzlockes terminés-