Partagez | 
 

 [FINI] Pokémon Yellow Reborn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Mimoze

avatar

Elite 4
Elite 4


Féminin Nature : Modeste
Exp : 1707
Date de rencontre : 25/07/2013
Niveau : 24
Fée Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Dim 22 Déc 2013 - 12:30

Jaune est pas spécialement dure, si on enlève le type de Pikachu qui n'est pas forcément le plus pratique, à la fois pour la défense et pour l'attaque, mais c'est vrai que quand tu as les trois starters, c'est tout de suite plus pratique ! C'est pour ça que j'espère que tu t'en sortiras avec un seul. Bon, bah j'ai hâte de pouvoir lire tout ça Smile 

Grande romancière, tu me flattes x) Mes examens se sont très bien passés ! Je ne sais pas si tu avais aussi des partiels ou " juste " un examen continu, mais j'espère que ça s'est bien déroulé pour toi aussi ! Et ne te presse pas pour moi, c'est pas une contrainte, après tout Wink

_________________


 

 

 

► En Noir et Rose



► En Camaïeu de Rose



► Aswium [ En cours ]
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Dim 22 Déc 2013 - 12:59

ce n'était que du contrôle continu, et pour certains exams, je crois que ça c'est bien passé, reste à voir les autres et les partiels à la rentrée!
Dogsmaniac

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Féminin Nature : Solo
Exp : 273
Date de rencontre : 28/07/2013
Niveau : 25
Eau Insecte
Habitat : Normandie

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Dim 22 Déc 2013 - 13:55

C'est très intéressant ! Tant l'histoire que le point de vue adopté. Comme disait Mim', ça donne un mélange entre Donjon Mystère et la saga classique de pokémon. C'est original et j'attends la suite avec impatience. Smile
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Dim 22 Déc 2013 - 14:21

Merci Dogs! j'espère ne pas vous décevoir, tous et toutes!
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Lun 23 Déc 2013 - 16:28

nouveau chapitre! bonne lecture!

Chapitre 6


Ouais, et je dis bien:"nous tombe dessus", parce que cette saloperie de bestiole était perchée dans un arbre. Une petite bestiole à moustaches, de couleur violette et blanche, avec une longue queue en tire bouchon. Un rattata. Rien de plus qu'un stupide rattata.

Enfin bref, une créature répugnante, qui, perchée dans son arbre, a attendu que Nat passe juste en dessous pour lui tomber dessus, atterrir sur sa tête pour le griffer et s'échapper juste après.
- Ethan! Cours-lui après! S'exclame Nat en appuyant sur la blessure causée par les griffes acérées de la créature pour arrêter l'hémorragie.
Pour une fois, j'obéis et poursuis le rattata. Mais c'est un rapide, il me distance facilement, et, bientôt, je ne le vois même plus. Je m'arrête donc, me dresse sur les pattes de derrière et pointe mes oreilles dans toutes les directions pour percevoir la présence de mon ennemi. Mais il est rusé, le bougre: il profite de mon immobilité pour m'attaquer par-derrière et me lacérer le dos.

Mais, de toute évidence, il ne sait pas à qui il a affaire; dès qu'il me touche, ce sont mes réflexes qui agissent d'eux-même et libèrent mon électricité. Une odeur de poils brûlés flotte alors dans l'air. Le rattata a un peu grillé, mais ce n'est pas suffisant. Vicieux comme il est, il a réussi à esquiver une partie des dégâts, mais il est quand même amoché. Moi aussi d'ailleurs. Il ne me reste plus beaucoup d'énergie. Et lui m'attaque de nouveau, tellement rapide que je le vois à peine. Il me frappe deux fois. Je loupe la première occasion, mais à la seconde, je ne le rate pas et le fais de nouveau griller. Mais il lui reste encore de la vie. À moi aussi, mais si peu... Au prochain coup, je suis mort, c'est certain. Et, à ma prochaine décharge, c'est lui qui est mort. Tout se jouera au prochain coup.

Quelque chose vole alors au-dessus de ma tête. Le rattata, trop concentré sur moi, ne l'a pas vue assez tôt: la pokéball le frappe à la tête, tombe sur le sol en roulant, s'ouvre et libère un rayon d'énergie écarlate. Le fameux rayon rétrécissant. Il chope le rat qui ne peut rien faire pour y échapper. La ball se referme, roule quelques instants sur le sol herbeux, démontrant les efforts que fait le pokémon pour s'échapper, mais finit par s'immobiliser.

Nat bondit sur place, les bras dressés vers le ciel, en poussant un cri de joie.
- Je l'ai eu! Je l'ai attrapé! J'ai choppé mon premier pokémon!
Bon, c'est pas la peine d'en faire tout un fromage, c'est qu'un rattata quand même. Si encore ça avait été un roucool, je dis pas, mais un rattata, y'a vraiment pas de quoi s'exciter de la sorte!

Nat préfère nous ramener chez lui plutôt qu'au centre pokémon pour nous laisser nous reposer. Arrivé dans sa chambre, il sort son nouveau compagnon, surnommé Tiff, de sa pokéball et le pose sur son lit avec des gestes très doux. Et moi alors? Je compte pour du beurre? Je suis blessé moi aussi, soigne-moi, crétin de dresseur, au lieu de t'occuper de ce ridicule machin violacé qui ne va pas tarder à crever de toute manière. C'est bien connu, les rattata sont souvent les premiers à crever vu qu'ils ne sont absolument pas résistants... Tant mieux, il ne me piquera pas la vedette bien longtemps.

Complètement ignoré de Nat, je grimpe à mon tour sur le lit et tente d'envoyer bouler le rattata. Mais Nat m'en empêche en soulevant le pokémon de la couette et me regarde un instant, décontenancé.
- Bah, que t'arrives t-il, Ethan? Tu es jaloux?
Non, je ne suis absolument pas jaloux. Mais lui il n'a rien à foutre sur ce maudit lit, car il est arrivé après moi. Alors je veux qu'il dégage. Dans les mains de son dresseur, le minuscule Tiff me regarde avec ses petits yeux rouges, avant de me tirer la langue.

Attend un peu mon coco. T'as intérêt à surveiller tes arrières au combat. J'ai pas encore décidé de ce que j'allais faire de toi, mais sache que je ne serai pas tendre. Profondément vexé, je m'installe sur l'oreiller qui empeste l'odeur de Nat et me prépare à roupiller. Mon dresseur essaie de m'attraper, mais je lui montre aussitôt les crocs, alors il n'insiste pas.
- Il est jaloux, fait-il à Tiff. Au moins, toi, tu es gentil.
"Peut être ira t-il mieux lorsqu'il aura fait une sieste" répond alors Tiff.

Hein? Répond Tiff? Ah ouais, je sais. Je comprend le pokémon à présent. Mais ce crétin là n'a pas compris que les humains ne peuvent pas le comprendre on dirait. Je me réinstalle confortablement avant de m'endormir.

Après la sieste, nous repartons de plus belle sur la route 1. J'en ai marre de cette route. Quand je compte le nombre de fois que je l'ai parcourue, étant humain! Et il faut encore que je la traverse encore et encore une fois pokémon... Je veux voir de nouvelles régions moi! Marre de rester dans ce bled paumé que je n'ai que trop vu! C'est la raison pour laquelle j'étais devenu dresseur. Et là je suis coincé avec ce maudit dresseur peureux et stupide, accompagné par son rat de compagnie qui sautille de façon ridicule à ses côtés. Je constate d'ailleurs qu'il n'y a pas de place pour moi à ses côtés. Tiff m'a éclipsé par sa bonne volonté. C'est lui que Nat entraîne à présent. Moi je reste derrière, à les suivre et à poireauter pendant que l'autre combat pendant une éternité. Laisse tomber Nat, ce truc ne sera jamais fort, si c'est ce que tu te demandes. Alors que moi je serai rapidement redoutable. Mais pour cela, faut que tu m'entraînes. Il faut que tu me fasses combattre, et pas seulement parce que ton sale rat est en mauvaise posture!

Mais, jusqu'à ce qu'on arrive à Jadielle, il n'y en a que pour Tiff. On passe par le centre pokémon, puis on se rend sur la route 22. Une route qui me rappelle de bien mauvais souvenirs. Non. C'est pire. J'ai la trouille. La chair de poule de retourner dans cet endroit. Mais je suis Nat qui s'enfonce dans les herbes accompagné de Tiff. On tombe alors sur une paire de longues oreilles. Ah non, y'a pas que des oreilles violettes, y'a un truc en dessous. Un truc à l'air mauvais. Occupé à grignoter une baie, il se relève sur ses pattes arrières et nous toise de ses yeux sombres.
- Ok, petit gars, si tu le prends comme ça, fait Nat avant de se tourner vers moi. Vas-y Ethan, apprends-lui la politesse!

Très surpris, je m'élance vers mon adversaire et lui envoie une vive attaque qui l'envoie bouler.
- Hé! Fait Nat, vas-y doucement, je le veux dans mon équipe!
Il n'a pas besoin de me le répéter, parce que le nidoran est dans le rouge; Nat envoie tout de suite une pokéball, qui, après avoir aspiré le pokémon, ne met guère de temps à s'immobiliser.

Et encore une fois pirouettes de mon dresseur et sautillements de Tiff. Ridicule. Et moi, rien du tout, pas un merci, que dalle. Alors que c'est moi qui ai fait tout le boulot. Lui, il n'a rien fait d'autre que de lancer cette maudite pokéball, c'est vraiment pas dur.

Après un rapide passage au centre pokémon, Nat décide d'entraîner ses nouvelles recrues, Tiff le rattata et Hercule le nidoran. C'est un mauvais ce nidoran d'ailleurs. À peine sorti de sa pokéball qu'il attaque Tiff pour lui montrer qu'il est le chef. Le pauvre Tiff se réfugie la queue entre les pattes derrière les jambes de Nat en couinant, ça me bien fait rire. Sauf qu'ensuite, c'est vers moi qu'Hercule se tourne en agitant ses longues oreilles pour se grandir. Attend mon bonhomme, moi je ne suis pas Tiff, si tu me cherches, tu vas me trouver! Il baisse la tête, mettant son dard empoisonné à hauteur de mes yeux, prêt à charger.
- Hercule, ça suffit! Intervient Nat. Si tu ne sais pas te montrer sociable avec les autres, je te remet dans sa pokéball!

Hercule se calme aussitôt. Il n'y a pas que moi qui n'aime pas beaucoup rentrer dans ces machins là on dirait. Enfin, il se calme, mais dès que Tiff passe près de lui, il ne peut s'empêcher de lui montrer les dents. Qu'il a longues, d'ailleurs, c'est pas un rongeur pour rien. On est tous des rongeurs dans cette équipe au passage. C'est assez marrant de le constater.

La séance d'entraînement qui suit nous apprend à mieux nous connaître, Tiff, Hercule et moi. Il s'avère au passage que Hercule est aussi brutal qu'il en a l'air. Il apprend rapidement à sauter en l'air pour mitrailler ses adversaires de coups de pieds puissants avant d'utiliser sa corne pour les éjecter au loin. Tiff et moi, à côté, on passe vraiment pour des incapables. Car le rattata est rapide, mais manque cruellement de force et de défense. Quant à moi, avec mon électricité qui sort de mes joues uniquement si elle le veut, je ne m'en tire pas mieux. Souvent, seule mon intelligence et ma fourberie me permet de survivre aux combats. J'ai toujours eu une voix de casserole quand il s'agissait de chanter, provoquant l'hilarité de mes camarades quand j'étais humain. Bah là au final, ça m'est utile: chanter pousse mes adversaires à se boucher les oreilles du mieux qu'ils peuvent. Du coup, ils sont tellement occupés à agiter la tête en tous sens pour empêcher ce son strident d'entrer dans leurs oreilles qu'ils tapent n'importe comment. Remuer la queue semble les hypnotiser: ils sont tellement obnubilés par elle qu'ils en oublient le combat, si bien qu'il m'est facile, rapide comme je le suis, de les prendre par surprise avec ma vive attaque.

On allait s'en retourner vers le centre pokémon pour un repos bien mérité lorsqu'une voix traînante nous arrêta.
- Mais c'est-y pas le p'tit minable que voilà?
Je grogne.

Joey.
Dogsmaniac

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Féminin Nature : Solo
Exp : 273
Date de rencontre : 28/07/2013
Niveau : 25
Eau Insecte
Habitat : Normandie

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Lun 23 Déc 2013 - 22:59

Ca promet tout ça !
Joey risque de mettre en danger un ou plusieurs membres de l'équipe. Et les nidorans, c'est le bien ! >=D
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Dim 29 Déc 2013 - 12:48

nouveau chapitre! j'ai pas trop pu écrire ces jours ci qui ont été assez occupés, alors je ne sais pas quand le prochain paraîtra. bonne lecture!

Chapitre 7

Ouais, c'est Joey, qui revient du bout de la route. Nous savons bien ce qu'il y a là-bas: la ligue. Mais je sais qu'il faut collecter les badges de champions pour y accéder. Lui n'y est jamais allé, au contraire de moi: peut être ignorait-il ce fait. Toujours est-il qu'il se rapproche de nous, avec son air canaille, ses cheveux hérissés et ses fringues de marque. Y'a pas à dire, ce n'est plus le gamin qui me collait toujours aux basques, il a pris de l'assurance. Sauf que, maintenant, il ressemble plus à un voyou qu'à autre chose. J'étais pas comme ça, moi. Ah, quoique, en y repensant bien... Mais j'avais pas ses baskets: à l'époque, je crois que j'aurais tué pour avoir les mêmes.

- Alors, minable, tu veux aller à la ligue? Fait Joey en regardant Nat méchamment. Laisse tomber, t'es vraiment trop nul, et, en plus, il te faut des badges. Ils ne laisseront jamais passer un nullard comme toi!
- Je n'avais aucune envie d'aller à la ligue, je le sais bien qu'il faut des badges pour y aller, répond Nat d'un ton neutre. Ce qui ne semble pas être ton cas, vu que tu en reviens. Et là, tu t'énerves contre moi parce qu'ils ne t'ont pas laissé passer et que tu es passé pour un idiot et un ignorant, pas vrai?
- Attend un peu espèce de...

Joey est tellement en rogne qu'il n'en trouve plus ses mots, le pauvre. Enfin, c'était un sarcasme, parce qu'en réalité je ne le plains aucunement. En fait, depuis quelques temps, il m'est devenu carrément antipathique pour une raison qui m'échappe.
- Prépare-toi à crever, toi et tes saloperies de pokémon! Rugit-il alors en dégainant une des pokéball accrochées à sa ceinture! Tu vas voir si je suis un idiot!
- Il y a une différence entre passer pour un idiot et être un idiot, fait remarquer très calmement Nat, un léger sourire sur les lèvres. Mais, il est vrai que dans ton cas, je crois que les deux sont valables...
- Tu vas vite regretter ces paroles! EVOLI!!!
Le poké-chien surgit de la ball et atterrit brutalement sur le sol en grognant et en montrant les dents. Mais sa vue me donne presque envie de rire... Parce qu'il n'est pas le seul à être mauvais! En effet, comme je m'y attendais, Nat envoie Hercule, qui ne peut s'empêcher de secouer ses oreilles en tout sens comme pour se détendre de son séjour dans la ball. Lorsqu'il regarde son adversaire, il semble se moquer de lui.
- Evoli! Jet de sable!
Trop tard, Hercule, rapide comme l'éclair, l'envoie dans les cieux d'un coup de pied. Le évoli retombe la tête la première aux pieds de son dresseur toujours plus furieux. Hercule sautille alors en tous sens, les yeux rieurs en voyant son adversaire dans cette position des plus ridicules. Joey grommelle, fait revenir dans sa ball son pokémon évanouit avant d'envoyer un piafabec au combat. Ah, ça va être à moi je crois.

En effet, Nat m'ordonne de le griller rapidement afin de mettre fin à ce combat. Ouais, plus facile à dire qu'à faire. Je dois me concentrer, me concentrer sur ce flux et le faire grossir, grossir, jusqu'à le faire éclater. Allez, je peux y arriver! Mais pour cela, faudrait que ce maudit piaf arrête de me donner des coups de son bec pointu sur la tête. Je dois user de toute ma vitesse pour qu'il me laisse tranquille tout en tâchant de contrôler cette énergie qui sommeille en moi. Allez, enfle, maudit flux. Ça y est, je l'ai, j'arrive à le modeler, il enfle, il enfle, jusqu'à devenir énorme et...
- ECLAAAAAAAAAAIR!
Grillé en plein vol. Fumant, le piafabec, tas de plumes fumant, s'écrase pitoyablement au sol tête la première. Joey essaye de le rappeler dans la ball, mais le piafabec a le bec planté si profondément dans la terre que le dresseur est obligé de tirer dessus pour l'en libérer, tandis que nous, l'équipe victorieuse, nous dansons autour de Nat. Je crois que c'est la première fois qu'on arrive à faire quelque chose de constructif ensemble, Hercule et moi, parce que d'habitude on ne fait que se chamailler. Tiff, le plus faible de l'équipe, semble un peu triste de ne pas avoir combattu, mais comme le dit Nat, il n'y avait que deux ennemis.

Mortifié mais faisant de son mieux pour ne rien laisser paraître(mais mon nez ne me trompe pas; les odeurs des humains changent selon leurs humeurs), lance une poignée de pièce aux pieds de Nat qui les regarde d'un air interrogateur.
- Prends-les, espèce d'idiot, les règles de la ligue stipulent que le... Le... Enfin, que celui qui a gagné reçoit de l'argent de l'autre, fait Joey. Alors prends ça et casse toi.
Avant de s'en aller. Étrange, compte tenu du fait qu'il vient d'ordonner à Nat de se barrer. Je remarque au passage qu'il a été incapable, certainement par orgueil, d'avouer qu'il était le perdant.

Alors qu'il part, quelque chose semble se produire. Une étrange lueur provient de Hercule dont le corps commence à se tordre douloureusement. Il hurle; ses pattes s'allongent; de nouvelles cornes apparaissent sur son dos; son corps continue de se convulser, de se plier en tous sens... Tiff et moi sommes paralysés. Nous ne comprenons pas ce qu'il se passe devant nos yeux. Mais nous sentons la douleur de notre compagnon. Nat, à côté de nous, ne semble pas plus émotif que cela face à la transformation de son pokémon.

Enfin, le phénomène s'arrête aussi soudainement qu'il a commencé. Hercule est essoufflé comme s'il avait couru un marathon. Il se couche, exténué. Sa nouvelle forme m'apprend alors ce qu'il s'est passé. L'évolution. Le changement d'âge, m'informe Tiff qui espère de tout son coeur ne pas passer par là. Hercule a évolué en nidorino. Il est encore plus menaçant à présent; pour un peu il me ferait presque peur. D'ailleurs, le rattata se cache derrière mon dos en tremblant. Mais Hercule n'a pas envie de se bagarrer avec nous. Il est couché sur le sol et essaye de s'en remettre. Nat le félicite, puis le rentre dans sa pokéball, ainsi que Tiff, avant de s'en retourner à Jadielle.

Nat, si jamais tu me présentes une pierre foudre, je te grille sur place.
Dogsmaniac

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Féminin Nature : Solo
Exp : 273
Date de rencontre : 28/07/2013
Niveau : 25
Eau Insecte
Habitat : Normandie

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Dim 29 Déc 2013 - 12:58

Cette phrase finale... Epique. Ca te donne une vague idée de l'amour et la confiance qui règne entre eux. xD
Scrappy-Forest

avatar

Dresseur débutant


Masculin Nature : Bizarre
Exp : 14
Date de rencontre : 21/12/2013
Dragon Spectre
Habitat : Chez Arceus

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Lun 30 Déc 2013 - 14:41

Je viens de lire les 7 chapitres à la suite et franchement je trouve ça super !!! le fait d'aborder l'histoire de l'oeil du pikachu et non du dresseur je trouve ça super original ! J'aime beaucoup le style très direct, très "brut de décoffrage", je trouve que ça nous fait rentrer dans l'histoire très facilement et très rapidement. On arrive à presque s'identifier à Ethan.

Si je peux me permettre d'émettre une critique : je trouverais intéressant que les autres pokémon communique avec Ethan et Nat. Cependant, ce détail n'enlève rien à la qualité de ton roman.

Bonne Continuation et j'attend la suite avec impatience.
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Lun 30 Déc 2013 - 16:01

merci dogs et scrappy pour vos commentaires!

scrappy, ton souhait va être exaucé je crois au prochain chapitre! il est vrai que jusqu'ici, les pokémon ne communiquent pas beaucoup entre eux, mais cela s'arrange par la suite, car les pokémon de l'équipe vont commencer à tisser des liens d'amitié, grâce à leur victoire contre Joey. par contre, Nat ne communiquera pas beaucoup avec ses pokémon, tout simplement parce qu'il ne le peut pas(dans ce monde, les pokémon ne peuvent pas parler avec les humains). mais il y aura bien des relations entre pokémon, je trouve que c'est très important!
c'était tout de même une bonne remarque!
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Mar 31 Déc 2013 - 2:03

nouveau chapitre, certainement le dernier de l'année! bonne lecture!

Chapitre 8

Avec l'argent gagné grâce au combat contre Joey, Nat achète une chambre au centre pokémon et un bon repas. Encore une fois, on me présente cette horrible pâtée puante; mes compagnons la mangent sans faire d'histoire, mais ce n'est pas mon cas: j'envoie promener mon assiette par terre et pique une frite à Nat. Celui-ci ne peut que s'excuser au serveur.
- Je suis désolé, il est difficile lorsqu'il s'agit de manger.
- C'est bien la première fois que je vois cela, fait le serveur en me regardant d'un air hébété; d'habitude, les pikachu aiment bien cette pâtée...
" Ethan, t'es vraiment le roi des cons, t'aurais pu nous donner ta part si tu n'en voulais pas" grogne Hercule en regardant le serveur ramasser la pâtée étalée par terre. " Regarde-moi ce gâchis! Y'a des pokémon qui crèvent de faim là-dehors, et toi tu balances la bouffe par terre!"
" C'est répugnant comme truc, je sais pas comment t'arrives à manger ça" je réponds.
" C'est pas ma faute si t'as des goûts de chiottes". Fin de la discussion.
- Ils sont bavards tes pokémon, s'exclame le serveur. Quelque fois, j'aimerais être un pokémon rien que pour savoir ce qu'ils se disent...
Bonne idée tête de noeud, je te donne ma place quand tu veux. Tu vas voir comme on se marre...

Le serveur s'en va, et Nat ne peut s'empêcher de me faire des remontrances:
- Tu devrais arrêter de tout envoyer promener dès qu'un truc ne te plaît pas. La prochaine fois je te payerai un menu enfant, peut être que là tu mangeras sans faire d'histoires...
Tu pouvais pas le faire avant, non? Tant pis pour toi, je te pique ta bouffe.
- Ho, mais tu as vu ce pikachu? S'exclame bruyamment une gamine passant à proximité. Je le veux, je le veux!
- Je n'ai jamais vu un pikachu aussi vilain! Répond sa mère en me regardant. On croirait qu'il t'insulte rien qu'avec le regard! Regarde ses boucles d'oreille! On dirait un voyou! Je te trouverai un joli pikachu tout mignon ma chérie.
La ferme, gros lardon, tu ne t'es pas vu on dirait. J'en ai sérieusement ma claque d'être un pokémon. On se prend des coups, on subit un dresseur stupide toute la journée, tout ça pour ensuite être insulté par ces humains. Je hais ma vie. Mais pourquoi a t-il fallu que je sois réincarné en pokémon, hein? Pourquoi? Et pourquoi en un ridicule pikachu?

Je saute alors de la table.
" Eh!" me crie Tiff la bouche pleine en sortant le museau de sa gamelle presque vide. "Où vas-tu?"
" ça te regarde pas, sale rat"
" Bah reste alors". Et il s'en retourne à son repas tandis que je me dirige vers les escaliers menant à notre chambre. Avant de me souvenir que je suis trop petit pour ouvrir la poignée. Et quand bien même, je n'en ai même pas la clé. Quelle barbe. Je n'ai d'autre choix que de m'en retourner à la table de mon dresseur qui ne s'intéresse aucunement à moi. Il regarde Hercule avec attention, et je ne peux m'empêcher de l'envier. Pourquoi est-ce que je n'ai pas pu devenir un nidoran, moi aussi, au lieu d'une affreuse souris jaune inutile? Hercule est fort au moins. Et il est grand. Moi, je resterai tout le reste de ma vie sous cette apparence de souris chétive.

Nous repartons le lendemain de bonne heure. Il est si tôt que la brume matinale demeure et que la rosée nous mouille les pieds. Lorsque nous atteignons la route 2, le soleil arrive à pointer à travers le brouillard et nous réchauffe de ses rayons lumineux. Nous tombons par hasard sur un roucool encore endormi. Nat m'envoie, mais je suis dans un tel état que je ne fais absolument pas attention à ce que je fais: je le tue d'un coup critique. Nat m'enguirlande alors, parce qu'il aurait voulu le capturer, ce roucool. Je lui tourne alors le dos et l'ignore. Très bien, plus la peine de compter sur moi la prochaine fois. Débrouille toi tout seul.

Au final, c'est Tiff qui apparaît comme le pokémon de l'équipe le plus pratique pour attraper de nouvelles recrues. Faible comme il est, il entame à peine leurs points de vie, c'est parfait. C'est ainsi qu'un inutile chrysacier, attrapé dans la forêt de jade au nord de jadielle, rejoint notre équipe d'éclopés. Pour une raison qui m'échappe, Nat le baptise Oskar avant de s'acharner à l'entraîner, ce qui me paraît superflu: il n'a même pas d'attaque offensive, ce truc! Et il ne tient pas debout, on dirait une coquille vide! Cependant, son acharnement lui donne raison: au bout d'un moment qui me paraît être une éternité, la coquille robuste du chrysacier se fend sur toute sa hauteur et un papilusion en sort. Lui, au moins, n'a pas eu l'air d'avoir souffert. Enfin, difficile de savoir ce que pense un chrysacier. De toute façon, je m'en fiche. Libéré de son enveloppe, Oskar s'élève aussitôt dans les cieux et s'amuse à voler à toute vitesse, ce qui fait rire Nat et impressionne Tiff et Hercule.
" ça doit être super de pouvoir se déplacer comme ça!" fait Tiff. "On doit certainement moins se fatiguer qu'en marchant".
" Pas sûr" répond Hercule, "léger comme il est, il doit se bagarrer pas mal avec les courants atmosphériques".
Je crois que Tiff n'a pas tout compris, car il ouvre des yeux ronds, avant de les plisser comme s'il était en pleine réflexion pour enfin secouer la tête comme pour se remettre de tant de réflexion.

Après un rapide passage au centre pokémon pour soigner tout le monde, nous retournons dans la forêt de jade. J'y suis souvent allé étant gamin, pour trouver des chenipans à exploser à coup de pétards, c'était très drôle. Mais faut pas être à côté quand le pétard coincé dans la gueule du chenipan explose, sinon bonjour l'engueulade par ta mère quand tu rentres! Ces épisodes de ma vie passé me font sourire, mais cela ne dure pas car nous commençons à être attaqués par des dresseurs armés de chenipans. Mais ces petits là ne font pas le poids face à un Hercule enragé qui ferait reculer même un tauros en train de charger. Il fait vraiment peur, Hercule. Il fonce sur ses ennemis, leur assène des coups puissants avant de les envoyer voler haut dans les cieux. Faut vraiment pas être son ennemis j'vous dit.

La traversée de la forêt, bien que souvent interrompue par ces maudits scouts qui n'ont toujours pas compris qu'une gamin à l'allure chétive comme Nat pouvait posséder des pokémon aussi puissants qu'un nidorino affamé - l'heure du déjeuner était depuis longtemps dépassée, et le pauvre réclamait sa pâtée -, et un pikachu survolté. Car, si le grand Hercule s'occupe du menu fretin(les insectes, fort nombreux dans les herbes sur lesquels ils se collent grâce à leurs ventouses), moi, je m'occupe des redoutables roucool et roucoups qui s'aventurent dans la forêt en quête de nourriture. Et il y en a, des zozios, dans le coin.

Enfin, après avoir défait un dernier scout, nous émergeons de la forêt. Éblouis par la lumière, il nous faut attendre un instant avant de poursuivre notre route vers Argenta, que nous voyons déjà dans la lueur du soleil couchant. Argenta, pour nous, est synonyme de repos bien mérité et de nourriture. D'ailleurs, Hercule salive déjà. Il est tellement pressé qu'il pousse carrément Nat de sa tête puissante dotée de dards longs d'une cinquantaine de centimètres. Malheureusement pour nous, une mauvaise surprise nous attend: alors que Nat s'apprête à payer la chambre, il fouille dans sa poche à la recherche de son porte-monnaie. Mais il ne le trouve pas. Il inspecte alors l'intérieur de son sac, en vain.

Le porte-monnaie de Nat, qui contenait toutes ses économies nécessaire pour le voyage, a disparu.
Neowstix

avatar

Elite 4
Elite 4

En ligne
Masculin Nature : Relax
Exp : 2074
Date de rencontre : 25/05/2013
Niveau : 19
Psy Ténèbres
Habitat : Trying to pursue my true self.

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Mar 31 Déc 2013 - 8:54

Il n'y a rien à dire sur ce roman, c'est juste génial <3

_________________

.
Dogsmaniac

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Féminin Nature : Solo
Exp : 273
Date de rencontre : 28/07/2013
Niveau : 25
Eau Insecte
Habitat : Normandie

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Mar 31 Déc 2013 - 12:09

J'imagine la tête dépitée d'Hercules quand il comprend qu'il n'aura pas à manger de suite. C'est... Impayable ! %D (Non, j'ai pas honte de ma vanne pourrie.)
N'empêche GG pour le papilu', c'est pas évident de pas craquer avec un chrysacier n'ayant que armure. :°
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Mar 31 Déc 2013 - 12:26

Merci!

et encore, Silver, ça n'est que le début, le vrai scénario n'est toujours pas enclenché... mais ça, tu le sauras dans un moment!

Faut PAS toucher à la bouffe de Hercule, hein ^^. C'est un personnage que j'apprécie beaucoup, et qui est très facile à mettre en scène.
oui, ça a été vraiment long de l'entraîner(surtout que je crois que je l'ai chopé au niveau 4 ou 5). je me suis longtemps demandé si j'allais l'entraîner ou non, et finalement je l'ai fait, surtout à cause du fait que je suis en nuz, parce qu'un papilusion, c'est quand même pratique au début du jeu. et que au début du jeu, parce que par la suite il devient quand même un peu léger je trouve, surtout par rapport à des monstres comme abra/kadabra ou soporifik... d'ailleurs, je l'ai enlevé de mon équipe, surtout à cause du fait qu'il a trop de faiblesses en commun avec les autres membres de l'équipe(faut avouer que j'ai une sacrée faiblesse face à des roche/sol), alors j'ai préféré opter pour un autre compagnon.

ces soucis d'argent participent à un certain réalisme de l'aventure, j'ai trouvé intéressant d'ajouter tous ces détails, même si du coup ça fait peut être quelques longueurs... vous verrez comment vont se débrouiller ces petits personnages dans le prochain chapitre(qui arrivera certainement ce soir ou demain, comme j'ai bien écris hier - j'en suis au chapitre 15, qui signe l'arrivée à Azuria!)qui va être long(ho oui, je me demande même si je ne vais pas le couper, il fait 5 pages... mais si je le coupe, ça ne va pas faire un chapitre très intéressant... ah qu'est ce que je fais du coup?)
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Mar 31 Déc 2013 - 14:51

Finalement, suite à la demande de Silver, je poste un dernier(long) chapitre pour la fin de l'année 2013!
bonne lecture, et à l'année prochaine pour de nouvelles aventures!

Chapitre 9

Sans argent, impossible de louer une chambre pour la nuit. Nous ne pouvons pas non plus acheter à manger. Affamés, nous regardons notre dresseur tenter de trouver une solution. En plus, comme pour compléter le tableau, il se met à pleuvoir: de grosses gouttes s'écrasent sur nos tête. Bientôt, nous sommes trempés de la tête aux pieds.
- Je crois que le mieux est de retourner dans la forêt, déclare soudain Nat en écartant une mèche de cheveux mouillée de son front. J'ai forcément perdu mon porte-monnaie dans la forêt, et, de toute façon, les arbres nous abriterons un peu du mauvais temps.

Nous retournons donc dans la forêt. Nat demande à chaque personne qu'il rencontre si elle n'a pas trouvé de porte-monnaie, mais toutes répondent par la négative. C'est sans espoir. Par les temps qui courent, personne ne cracherait sur un peu d'argent. Les scouts précédemment battus expectorent carrément à la figure de notre dresseur, mettant Hercule dans une rage folle qui fait reculer les impudents. Nous continuons nos recherches, mais il faut que Nat se rende à l'évidence: jamais il ne retrouvera son porte-monnaie. Même Oskar qui est doté d'une vue puissante est revenu vers nous bredouille après avoir survolé intégralement la forêt. Surtout que la nuit commence à tomber. Dans peu de temps, on ne pourra même plus voir quoi que ce soit.
- Nous n'avons pas d'autre choix que de camper ici, annonce Nat, un soupçon de crainte perçant dans sa voix.

Nous nous mettons donc à la recherche d'un endroit abrité. Nous finissons par trouver notre bonheur au creux des racines d'un grand arbre. Un chêne, un hêtre? Qu'importe, je n'ai jamais été doué pour reconnaître les arbres. Tout ce que je sais, c'est que son feuillage épais nous protégera de la pluie qui ne cesse de tomber. Nat s'installe à même le sol puis se frotte les bras de froid. Hercule s'installe à son tour, son estomac grondant bruyamment. Il est d'une humeur massacrante. D'ailleurs, il rejette Tiff qui voulait se coucher à côté de lui, ce qui n'arrive jamais d'habitude. Oskar, lui, s'en fiche: il a trouvé un trou dans le tronc de l'arbre sous lequel nous nous sommes abrités et suce la sève qui s'en échappe. Au moins l'un d'entre nous aura le ventre plein ce soir.
- Il faut qu'on affronte le champion demain, annonce soudain notre dresseur grelottant qui, malgré les apparences, continue de réfléchir à notre situation catastrophique. On ne peut pas rester sans argent, il faut donc qu'on en gagne rapidement. Je n'ai rien à vendre dans mon sac, donc le seul moyen est de vaincre le champion. Le plus tôt sera le mieux. Hercule, il faut que je t'entraîne pour que tu sois à la hauteur, tu es le seul ici qui en est capable.
" T'es gonflé, je ne peux pas combattre l'estomac vide" répond Hercule.
Nat reprend:
- Ethan et Tiff sont totalement désavantagés face à un champion utilisant des pokémon de type roche, et Oskar est encore trop faible pour s'en occuper. Tu es notre seul espoir. Si seulement on pouvait trouver quelque chose à manger...

Fatigué de la journée, je m'assois sur le sol humide et regarde autour de moi. Je suis étonné de ne pas ressentir le froid. Ma fourrure doit certainement me protéger, parce que Nat, lui, frissonne. Un bon feu, voilà ce qu'il faudrait. Mais, d'une part Nat n'a ni allumette ni briquet, et, d'autre part, le bois est trop mouillé pour s'enflammer.
Scritch. Scritch.

Intrigué par le bruit, je lève la tête. Mais ce n'est qu'un chenipan qui, perché sur une branche, semble se moquer de nous. Abruti. Énervé, je libère mon électricité qui le touche en un arc presque parfait. L'insecte tombe alors au sol, fumant. Intrigué par l'odeur, je m'approche du cadavre, le renifle encore. Tiff me rejoint alors et mord sans hésiter dans la chair de la chenille.
" Hé! Mais qu'est-ce que tu fais?" je crie au rattata qui se met à mâcher joyeusement.
" C'est très bon, goûte" fait-il en poussant le cadavre vers moi. "j'ai vu des scouts en manger tout à l'heure, alors je pense que c'est tout à fait comestible."
" Des scouts? Des humains? Ils mangent les pokémon?"
"J'en ai vu"
" Hé là, qu'est-ce que c'est que ces messes basses, vous deux?" grogne Hercule en s'approchant.
" Mange Hercule, si tu as faim. C'est bon, mais Ethan ne semble pas en vouloir." répond Tiff en tendant un bout à notre camarade qui le renifle avant de le prendre délicatement dans sa bouche.
" Ce n'est pas mauvais" admet le nidorino en mastiquant. "Disons que ça fera l'affaire. Ethan, grilles-en d'autres, un seul ne sera jamais assez pour quatre."
" D'accords, mais reste poli avec moi, t'es pas mon dresseur!" je répond avant de chercher d'autres proies.

J'en trouve facilement et, bientôt, des arcs surgissent de mes joues et frappent de plein fouet les insectes démunis qui tombent comme des mouches sur le sol trempé. Tiff, rapide, les ramasse avant de les ramener en un tas devant Nat qui contemple le spectacle d'un air intrigué. C'est certainement la première fois qu'il nous voit ainsi travailler en équipe sans nous chamailler. Ou bien il ne comprend pas pourquoi on s'acharne à entasser devant lui ces insectes fumants.

Lorsque nous trouvons le tas assez haut à notre goût, nous revenons vers notre dresseur pour nous servir à manger. Nat regarde les chenipan, un air vaguement dégoûté sur le visage, surtout lorsqu'il nous voit les ingérer. Non, il ne comprend pas que c'est de la nourriture. C'est vrai que la texture n'est pas des plus ragoûtantes, mais ça se laisse manger sans trop de difficulté. Je finis pas en tendre un à mon dresseur qui le prend timidement. T'inquiète, il est bien crevé! Mais, en nous voyant manger sans faire d'histoire, il finit par en grignoter un morceau, avant de se mettre à se bâfrer. Le repas fini, nous nous collons à notre dresseur, aussi bien pour nous réchauffer que pour le réchauffer lui.

C'est moi qui me réveille le premier le lendemain, alors que les roucool commencent à chanter et que les premiers rayons du soleil se mettent à éclairer la cime des arbres. Le ciel est clair et dégagé: la pluie n'est plus qu'une vilain souvenir. Nat finit par émerger du sommeil d'une façon assez violente: il saute sur ses pieds en hurlant d'une façon si soudaine que tous ses pokémon couchés contre lui sont éjectés à quelques mètres de lui. Hercule faillit m'écraser en retombant.
" Mais qu'est-ce qui lui prend!"rugit-il, tout aussi surpris que Nat qui se met alors à tourner sur lui-même en essayant d'atteindre quelque chose dans son dos.
Ah. Je vois. Il y a une bosse sous son t-shirt.
" Hercule! Renverse Nat sur le ventre pour que j'enlève ce qui est entré dans son t-shirt!" j'ordonne au nidorino qui comprend aussitôt.
Il charge vers Nat et le renverse d'un coup d'épaule. Nat s'écroule au sol, le souffle coupé. Quel faiblard! Hercule n'y a même pas mis toute sa force... Après quoi je fonce vers lui, fouille dans son t-shirt et retire le coupable: un chenipan collé à son dos par sa ventouse. Je le jette au loin, concentre mon énergie et le grille en plein vol. Il atterrit au sol grillé à point.
" Tu t'es sacrément amélioré", me complimente Hercule en s'approchant du corps du chenipan. " Y'a deux jours tu en aurait été encore incapable. Tu vas peut être pouvoir le dégommer à ma place, le champion au final!"
Il ne me dit cela que pour me faire plaisir, car, maîtrise de mon pouvoir ou non, je suis incapable de faire face à des types sol. Remarque, lui y est sensible aussi, mais mon pouvoir est totalement inefficace contre un racaillou. Or, je sais que le champion de Jadielle en possède un. Et un champion, ce n'est pas un de ces minables dresseurs qu'on rencontre sur le bord des routes. Ils sont costauds et savent user de potions et de techniques vicieuses pour faire tomber un adversaire.

Sans faire plus de manière, Hercule avale tout rond l'insecte sur le sol. Mais nous ne lui en voulons pas: c'est lui qui doit vaincre le champion, il a besoin d'énergie. Après que Nat se soit remis de ses émotions matinales, il se lève et se dirige vers la sortie de la forêt. Nous le suivons sans faire d'histoires, bien que nous sentons la tension augmenter dans le groupe. Pourquoi la tension? Parce que nous savons que le prochain combat sera décisif: le perdre est synonyme de fin de voyage pour Nat, et de mort pour nous. Hercule ne dit rien et semble impassible, mais je sens qu'il bouillonne intérieurement. Le pauvre, il doit avoir une sacrée pression sur les épaules. Avant de se rendre à l'arène, Nat insiste pour nous caser dans une boîte du PC pour nous protéger. Il essaye même de nous endormir en faisant chanter le rondoudou qui traîne dans le centre pokémon. Je m'énerve aussitôt, mais lui essaye de me calmer:
- Si Hercule ne s'en sort pas, je vais être obligé de tous vous utiliser contre le champion. On ne peut pas abandonner contre un champion, c'est soit tu le bats, soit c'est lui qui te bat. C'est une lutte acharnée pour le titre du plus fort, Ethan, et je refuse de te perdre pour un truc aussi futile! C'est pour cela que Tiff et toi vous allez entrer dans la boîte. Je vous reprendrai après le combat, qu'il soit gagné ou perdu.

Tiff adhère au plan, parce qu'au fond c'est un lâche, mais je refuse tout net: Nat ne me mettra pas dans une boîte, ah çà non, il n'en est pas question! Je veux tout voir de mes propres yeux, je veux le suivre, et s'il doit tomber, je tomberai avec lui!!!

... Bon sang, qu'est-ce que je viens de dire? Que m'arrive t-il? C'est vraiment pas mon genre de réagir ainsi... Je regarde Hercule et me rassure intérieurement: même si ça me fait mal de l'admettre, aucun champion ne peut le vaincre. Il est beaucoup trop puissant. Ce Pierre pourra envoyer tous les pokémon qu'il veut, jamais il ne vaincra un pokémon avec une rage de vaincre comme celle de notre compagnon. Alors je reste avec lui. Au pire, y'a toujours Oskar qui pourra l'aider avec ses ondes mentales capables de rendre fou n'importe qui. On ne perdra pas.

Au final, Nat ne rentre personne dans la boîte du PC, même pas Tiff qui, devant mon refus d'obtempérer, a fini par venir avec nous. Lui aussi doit croire en la victoire de notre compagnon. Si bien que c'est toute l'équipe qui se rend à l'arène, immense bâtiment construit en pierre brute. On dirait un amoncellement de gros cailloux, si bien qu'on a plus l'impression de se retrouver en face d'une petite colline rocheuse que d'un bâtiment. Nous entrons par une grande porte épaisse et nous nous retrouvons devant un homme à lunettes qui nous interpelle:
- Ho! Un nouveau challenger on dirait! Malheureusement, je doute que tu réussisses à vaincre le champion local avec tes compagnons...
Il me regarde, ainsi que Tiff. Ouais, on sait qu'on sert à rien devant ce Pierre, mais la star est à côté de moi. Mais le binoclard ne semble même pas le voir et contemple le vol gracieux d'Oskar.
"Dégage, binoclard, je vais me faire le champion, tu vas voir!" grogne Hercule avant d'avancer de son propre chef vers le fond de l'arène.

Malheureusement, un dresseur nous barre la route, et, sourd aux insultes que lui envoie Hercule, nous défie en duel. Hercule se débarrasse facilement de ses adversaires à coups de corne bien placés qui envoient les corps vers le dresseur qui se retrouve écrasé sous eux. Hurlant de panique, il se défait des cadavres et s'enfuit en courant. Quelle ordure. Il n'a même pas pleuré ses pokémon. Il les a envoyé au combat, les a laissé mourir et ne s'occupe même pas de leur corps. C'est le binoclard, après un soupir, qui les ramasse pour les jeter dehors. Ils seront certainement ramassés demain avec les ordures ménagères. C'est horrible.

Mais je crois que le plus horrible, c'est l'expression qui flotte sur le visage de Nat en voyant les corps. Ho non, je crois qu'il va faire une connerie celui-là, je le sens. Il ressort de l'arène et regarde les corps des pokémon défaits.
- Hercule, viens m'aider, ordonne t-il.
Il fait le tour de l'arène, mais secoue la tête et regarde un peu plus loin. Il semble alors trouver ce qu'il cherche. Il revient, charge les corps sur Hercule et l'emmène un peu plus loin au nord, à côté du musée. Là, il se met à creuser à mains nues le sol ferme et humide. Plusieurs fois, il se blesse, mais ses blessures ne l'empêchent pas de continuer. Tiff et moi finissons par nous y mettre aussi, mais le plus efficace reste Hercule dont les griffes se révèlent très utiles pour creuser. Bientôt, les pokémon(un taupiqueur et un sabelette) sont posés délicatement dans les trous. Nat, les mains dégoulinantes de sang, prononce quelques mots, puis commence à reboucher les fosses. Après quoi, Tiff et moi cherchons des pierres ou des bâtons afin d'en faire des stèles. Enfin, les tombes sont finies, et nous retournons à l'arène pour affronter le champion.

Celui-ci, un grand dadais brun vêtu d'un débardeur et d'un jean, nous regarde arriver avec un air sévère sur le visage.
- Je t'ai vu enterrer les pokémon, annonce t-il en guise de bonjour. Pourquoi as-tu fait cela? Ce n'était pas les tiens.
- Tu acceptes que des pokémon soient jetés aux ordures, toi? Parce que ce n'est pas mon cas. Ils ont aidé un dresseur et ils sont morts pour lui, celui-ci aurait dû les remercier pour leur loyauté, et, au lieu de cela, il les a abandonné. Je ne peux le tolérer.
Mais depuis quand Nat possède t-il cette assurance? Je ne l'ai jamais vu ainsi, on croirait qu'il iradie de chaleur. Pète un coup, mon vieux, ou tu vas exploser! C'est ce qu'il fait. Enfin, à peu près.
- Un tel être ne peut pas être un bon dresseur de pokémon! Rugit Nat.
- Ah bon? Parce que toi, tu te crois être un bon dresseur?
- Je ne sais pas. Mais je ne suis pas aussi mauvais que lui, parce que je ne pourrais pas abandonner mes pokémon comme de vulgaires déchets.
- Les pokémon sont des outils pour les humains, rien de plus. Ils sont des esclaves, enchaînés à leur dresseur par un lien dont nous ignorons la source et ce jusqu'à leur mort ou leur abandon. C'est ainsi. Et que pourrais tu faire, toi, jeune sot? Changer la vision des humains sur les pokémon? Et tu es quoi, toi? Un jeune blanc-bec, tout juste sorti des jupes de sa mère, en quête d'une célébrité qu'il n'obtiendra jamais, comme la plupart des gamins! Un rêve de gloire et de fortune, qui se finit mal la plupart du temps.
- Tu te trompes! Tu ne sais rien de moi! Je ne fais pas cela pour la gloire!
- Et bien, j'espère que ton rêve à toi est suffisamment puissant pour te permettre d'aller loin. Toutefois, au lieu d'un rêve, j'ai une fonction, qui est de combattre chaque dresseur qui se présente à moi, quels que soient ses rêves et ses motivations. Racaillou!

Il lance une pokéball qui libère un étrange caillou doté d'yeux colériques et de bras puissants. Un racaillou. Ce n'est pas la première fois que j'en vois, mais ils ne m'ont jamais fait aussi peur qu'à présent. Devant lui, je me sens désarmé, impuissant. Je me surprend même à trembler. Bon sang, reprends toi Ethan. Ce n'est pas toi qui va le combattre de toute manière.

Hercule est envoyé au combat. Arrivé sur le ring, il rugit de toute la puissance de ses poumons. Devant lui, le racaillou se fait hésitant. Il doit sentir la colère et la hargne de son adversaire, car moi, qui suis pourtant son allié, je la ressens jusqu'au fond de mon corps.

Le Champion n'a même pas le temps d'ordonner une attaque à son racaillou que celui-ci est projeté d'un coup de pied puissant contre le mur de l'arène d'où il retombe, inerte. Mais Pierre ne renonce pas et envoie un autre pokémon au combat. Un serpent de pierre immense. Un onix. Ça, par contre, c'est la première fois que j'en vois. Son corps est tellement grand qu'il a du mal à se mouvoir à son aise dans l'arène pourtant grande. Du coup, il se replie sur lui-même.

Hercule a l'avantage: il attaque de nouveau à coup de pied, mais ce n'est pas suffisant pour faire tomber le monstre de pierre qui se contente d'attendre. Peut être est-il trop lent. En tout cas, le nidorino, rapide, réitère son coup de pied.

Mais échoue.

Il retombe un peu plus loin, déconcerté par son échec. Il reste un instant immobile, comme pour se remettre. Mais il n'a pas vu, contrairement à moi, que le grand serpent pierreux s'est soudainement animé, et qu'il fonce vers lui.
" Hercule! Derrière toi!" Je hurle.

Trop tard. La queue du Onix s'écrase sur le sol, nous éjectant Nat et moi à plusieurs mètres en arrière.
Dogsmaniac

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Féminin Nature : Solo
Exp : 273
Date de rencontre : 28/07/2013
Niveau : 25
Eau Insecte
Habitat : Normandie

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Mar 31 Déc 2013 - 15:13

J'aime ce début d'intérêt (d'amour familial peut-être ?) d'Ethan à l'égard de Nat et de son rejet immédiat. x)
Par contre, je suis surprise par le comportement de Pierre. A voir comment tu gères ça par la suite !
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Sam 4 Jan 2014 - 18:41

allez, un nouveau petit chapitre pour la route, plein d'action et de rebondissements!
bonne lecture!

Chapitre 10

La Patience. Une technique de riposte redoutable en plusieurs tours. L'ennemi se prend tous les dégâts pendant deux tours, et attaque en doublant la puissance des coups reçus au troisième. Imparable. Hercule n'a pas pu survivre à pareil traitement. Le coup de queue du onix a dû lui broyer les os et les organes vitaux. Il a été tellement puissant que l'arène est dotée d'un cratère de plusieurs mètres de diamètre, parfait pour faire une piscine. Si on la remplissait de flotte et qu'on traînait ce gros serpent rocheux dedans, il n'en survivrait pas. Sauf qu'avec une bouteille d'eau, il n'est pas vraiment possible de remplir le bassin.

Nat a du mal à reprendre ses esprits. Dans sa chute, sa tête a brutalement tapé le sol. Mais il arrive à s'asseoir en se massant le crâne.
- Hercule! S'exclame t-il.
Pour moi, il n'y a plus d'espoir pour Hercule, mais Nat n'arrive pas à y croire. C'est qu'un gosse après tout, ça se comprend, il n'a jamais perdu de pokémon avant. Et il ne sens plus cette odeur de sang qui flotte dans l'atmosphère. J'ai même pas envie d'aller voir. Ça sent trop fort pour que ce soit dû à de simples égratinures. Rien que le fait de penser à la vue de son corps explosé, les entrailles à l'air au fond du trou me donne envie de rendre le peu que mon estomac possède. Mais il ne faut pas que je me laisse abattre. Les autres sont encore sous le choc. Il faut que je prenne les choses en main.

J'entre à mon tour dans le combat. Pierre me regarde, surpris. Puis il éclate de rire.
- Quoi? Une vulgaire pikachu? Pour affronter un Onix! J'espère que tu plaisantes!
Non, mon gars, je ne plaisante pas. Nat n'est pas en mesure de donner des ordres clairs, alors c'est moi, et moi seul, qui vais me battre contre toi. Je peux le faire.
- Comme tu veux. ONIX charge!
Mais je suis plus rapide que lui. Je suis si rapide que j'arrive à créer des clones, des reflets, que cet idiot d'onix tape au lieu de me frapper moi. Il essaye de nouveau d'attaquer, mais je réitère mes reflets. J'échappe une nouvelle fois, mais de justesse, à sa queue. Cette fois, il abandonne l'idée de charger et se remet en position défensive. Patience, encore. Mais tu ne m'auras pas sur ce coup-là, gros machin. Je réitère reflet pendant tout son temps d'attente, si bien qu'il ne peut riposter: son attaque échoue.

Mais, cette fois, avant qu'il se remette en position défensive, je m'élance vers lui à toute vitesse et le frappe avec vive-attaque. Tu parles. Ça ne lui fait presque rien, costaud comme il est. Je fais baisser alors sa défense en agitant la queue en tous sens. Ça a l'air de fonctionner, car, quand je l'attaque de nouveau, il perd un peu plus de vie.

Sauf qu'il profite de mon coup pour me frapper à son tour. Le coup me fait voler à l'autre bout de l'arène. Heureusement, j'arrive à atterrir sur mes pattes. Bon sang, il y a une telle différence de niveau entre nous! Je regarde Nat, mais il n'a toujours pas retrouvé ses esprits. Son coup à la tête a dû faire plus de dégâts que prévu, car il a les yeux dans le vague. À moins que ce soit la perte de son pokémon qui le mette dans un tel état d'hébétude. Toujours est-il que je suis le seul à pouvoir me battre.

Je recommence à agiter la queue. Il faut que sa défense baisse au maximum si je veux pouvoir lui porter le plus de dégâts possible. Lui essaye toujours de charger, mais ses attaques manquent cruellement de précision, si bien qu'il ne me touche presque jamais. Sa défense baissée au minimum, je m'élance de nouveau pour lui porter une attaque rapide. Ouais, il ne lui reste plus grand chose, je vais l'avoir! Plus qu'un coup! Il faut que je lui porte ce coup de grâce! Il le faut! Alors je garde mon élan pour le frapper de nouveau...

Mais Pierre lui envoie une potion. Onix se régénère et en profite pour me frapper de sa queue. Le coup fait mouche: je m'envole vers le sommet du bâtiment et atterrit avec violence sur le dos, le souffle coupé. Mais Onix ne s'arrête pas là et tente de m'asséner un nouveau coup, que je me prend de plein fouet, cloué au sol.

Cette fois, c'est fini. Je n'ai même plus la force de me relever. Je n'arrive même plus à sentir mon énergie au fond de moi. Le prochain coup va me tuer. Déjà, le Onix se met en position offensive, avant de se ruer vers moi. Une dernière charge. Je vois la mort arriver. Je vois ses yeux fous au-dessus de sa gueule béante, je le vois tout proche.

Par quel miracle ai-je réussi à l'esquiver? Toujours est-il que, dans un sursaut de vie, j'arrive à rouler sur moi-même au dernier moment. Le serpent rocheux me frôle, arrachant des poils de mon dos, mais ne me blesse pas.
- Ethan! Hurle Nat à l'autre bout de l'arène. Ethan! Reviens!
Je ne peux pas. Mon corps refuse d'obéir. Mon dernier mouvement a consumé mes dernières forces. je m'écroule à plat ventre. Il n'y aurait plus d'esquive, cette fois-ci.

Je n'ai plus qu'à regarder la mort arriver.
Neowstix

avatar

Elite 4
Elite 4

En ligne
Masculin Nature : Relax
Exp : 2074
Date de rencontre : 25/05/2013
Niveau : 19
Psy Ténèbres
Habitat : Trying to pursue my true self.

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Sam 4 Jan 2014 - 18:49

Ce suspens D: Qu'est ce qu'il va arriver, j'ai hâte de savoir !

_________________

.
Slyaquali

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Malin
Exp : 2243
Date de rencontre : 23/02/2013
Niveau : 17
Eau Fée
Habitat : Loin de toi ~
Pokédex : ¯\_(ツ)_/¯

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Sam 4 Jan 2014 - 19:04

Oh non Hercule! ):

_________________

Ni vue, ni connue  

Magnifique avatar par El Grande Maestro Phiphi ~:
 
Dogsmaniac

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Féminin Nature : Solo
Exp : 273
Date de rencontre : 28/07/2013
Niveau : 25
Eau Insecte
Habitat : Normandie

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Sam 4 Jan 2014 - 20:34

Non ! Pas Hercule ! Je refuse de le croire... TT
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Sam 4 Jan 2014 - 22:32

Bon, j'ai décidé de ne pas être trop méchante et de ne pas vous faire poireauter longtemps. demain je ne sais pas si je pourrai venir, alors j'ai décidé de poster le nouveau chapitre, le chapitre 11. il va d'ailleurs falloir que je réécrive des chapitres, parce que ces derniers jours je n'ai pas beaucoup continué mon histoire, pour la simple raison que je ne suis pas vraiment en état pour faire un bon travail. déjà, ça va être la rentrée et ensuite j'ai regardé deux animés qui m'ont complètement retournée... bon, je suis sensible aussi, mais si j'écris en ce moment, le roman s'en ressentira... enfin bref, je vous envoie le nouveau chapitre, en espérant qu'il soit à la hauteur de vos espérances...

je vous invite donc à découvrir la fin de ce combat épique...

Chapitre 11

Je regarde le Onix faire demi tour en détruisant l'arène autour de lui. Il est vraiment monstrueux. Et enragé d'avoir loupé cette minuscule souris jaune à moitié clamsée au sol. Il se rue de nouveau vers moi, prêt à m'avaler tout cru.
"EH! Le gros tuyau en caillasse, qu'est-ce que tu regardes? C'est moi, ton adversaire!"
Une ombre, rapide comme l'éclair, jaillit de nulle part et plaque le géant de pierre au sol avant de le frapper férocement de ses pieds cornus. Le monstre explose en milliers de cailloux qui, emportés par leur élan, vont frapper Pierre de plein fouet tandis qu'Hercule atterrit en douceur sur le sol explosé.
"Hercule!" j'arrive à articuler. "Tu n'étais pas mort!"
"Non. Cette satanée bestiole m'a frappé et j'ai perdu connaissance un moment, mais j'suis toujours en vie! On dirait que je suis arrivé à pic, mon pote!"
Il m'aide à me relever, avant de jeter un coup d'oeil à Nat qui n'arrive pas à en croire ses yeux.
" Qu'est-ce qui lui arrive, à lui?" me demande Hercule en faisant un geste de la tête dans sa direction.
" Il est comme ça depuis que tu t'es pris le coup du Onix. Je crois que sa tête a tapé le sol."

Nous allons alors voir notre dresseur, et je remarque qu'il a les larmes aux yeux. Il ne pensait pas que nous gagnerions. Dès que nous sommes assez proches de lui il nous prend dans ses bras, sans même remarquer qu'un des dards d'Hercule lui rentre dans le bras. Il reste ainsi un long moment, tandis que, serrés, nous étouffons. Enfin, surtout moi, parce que Hercule, dur comme il est, est juste immobilisé mais peut toujours respirer.

Enfin, Nat nous lâche et je respire un grand coup. Pierre le champion arrive alors, regarde un instant le gringalet agenouillé sur le sol avant de lui tendre la main pour lui permettre de se relever.
- Je te félicite, jeune dresseur. Tu m'as prouvé que tu n'étais pas un de ces blanc-bec qui viennent m'affronter continuellement. Tu m'as montré que tu avais les capacités d'un grand dresseur, et que tu pourras aller loin avec tes pokémon. Par conséquent, pour récompenser ta victoire, je t'offre ce badge roche!
- Mes compagnons, corrige Nat en s'essuyant les yeux avec sa manche avant de prendre le badge de la main de Pierre. Mes pokémon sont mes amis, mes compagnons de route, ils ne sont pas de simples outils, de simples armes!
- Je comprend. Tu es très lié à tes pokémon.
- Cela pose t-il un problème? Réagit Nat assez vivement.
- Veille à ce que ce lien ne te détruise pas, dit-il simplement.

Après cette dernière phrase des plus énigmatiques, il tourna le dos à Nat et ouvrit une porte au fond de l'arène. C'est certainement là qu'il habite. Mais je n'arrive pas à comprendre sa dernière phrase. Les pokémon peuvent détruire les humains par le lien qui les relient? Non vraiment, je ne comprend pas. Nat non plus, car il demeure perplexe. À moins que ce soit la vue du badge dans sa main qui lui donne une telle expression. Si j'étais plus en forme, je grimperais sur son épaule pour voir la tronche qu'il a, ce badge, car je ne l'ai jamais vu. Mais je suis tellement épuisé que je m'assois par terre.

Enfin, Nat sort de ses pensées et nous regarde, nous, les petits êtres qui lui ont permis d'obtenir l'objet brillant qui repose dans sa main ouverte.
- Je suis désolé, fait-il. Vous devez être épuisés.
Il fait rentrer Hercule dans sa ball, mais je refuse tout net. Pas question d'entrer de nouveau là-dedans, mon bonhomme. T'as qu'à me porter, je ne suis pas si lourd, surtout avec notre régime de chenipan.

Nat se fait une raison. Il me prend dans ses bras puis fait mine de sortir de l'arène. Mais nous sommes arrêtés par le type à lunettes qui garde l'entrée:
- Attend jeune dresseur, laisse-moi te donner ceci!
Il nous tend une enveloppe. Une liasse de billets, me dit mon nez malgré les effluves de sang qui perturbe mon odorat. Chouette, on va pas être obligés de manger des insectes ce soir. Nat prend l'enveloppe en remerciant le type avant de sortir de l'arène.

Ça me fait beaucoup de bien de me retrouver à l'air libre, hors de ce bâtiment à l'air saturé de poussière. Le soleil, caché par quelques nuages, est très haut dans le ciel: il doit être l'heure du déjeuner. Sans plus tarder, Nat nous emmène au centre pokémon pour nous soigner. Les soins finis, il s'assoit dans un coin du centre pokémon tandis que nous le regardons d'un air sévère: et la bouffe alors? On a faim nous! Mais Nat secoue la tête.
- Non, les amis, il faut économiser l'argent. Il faut que je rachète des potions et des pokéball, ainsi que quelques médicaments. Et je crois qu'après ces achats, il ne nous restera plus assez d'argent pour nous payer un bon repas.
Il regarde autour de lui, mais rien ne semble lui convenir, alors il nous invite à sortir, tournant le dos au restaurant qui est pourtant en train de servir de délicieuses côtelettes rôties à ses clients. Je sais pourtant qu'il a faim: son estomac n'a de cesse de gargouiller depuis tout à l'heure. Nous allons alors à la boutique et je regarde avec regret mon dresseur dilapider tout l'argent gagné par le combat. Et nous alors? Ça sert à quoi de payer des médicaments s'il ne nous nourrit pas? On mourra aussi sûrement de faim que du poison, alors à quoi joue t-il? Il achète aussi du matériel de camping. Ok, j'ai compris: il ne s'attend pas à pouvoir se payer une chambre tous les soirs.

Ce qui veut dire qu'on n'a pas fini de manger du chenipan.
Dogsmaniac

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Féminin Nature : Solo
Exp : 273
Date de rencontre : 28/07/2013
Niveau : 25
Eau Insecte
Habitat : Normandie

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Dim 5 Jan 2014 - 14:34

VI ! Hercules est vivant ! Tout va bien donc. <3
Et paraît que les insectes sont bourrés de protéines, ça cale peut-être pas mais les apports en nutriments doivent être suffisant. %D
white shewolf

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Féminin Nature : Calme
Exp : 1775
Date de rencontre : 19/04/2013
Eau Acier

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Ven 10 Jan 2014 - 19:28

nouveau chapitre! bonne lecture!

Chapitre 12


C'est officiel: je déteste Nat.
Non, parce que se serrer la ceinture parce qu'on n'a pas les moyens de se payer de la bouffe correcte, ok, pas de soucis. Mais ne pas manger au centre pokémon alors qu'on en a les moyens, sous prétexte de faire des économies, là c'est complètement crétin! Parce que, de l'argent, ça on en a, avec tous les dresseurs qui nous ont attaqué sur cette maudite route 3, sur cette horrible route pentue et escarpée! Des combats, des combats, des combats, ça n'en finissait pas! Alors on en a gagné, du pognon! Bah non, Nat veut pas entendre parler de restaurant: il m'a demandé de griller des piafabecs pour le dîner, le morveux! Bon, il en a aussi attrapé un, de piafabec, pour le pokédex, mais il l'a aussitôt envoyé dans le pc après l'avoir nommé Auster. Bientôt on va trouver un autre pokémon qu'il appellera Paul, tu verras.

Si Tiff et Oskar ne semblent pas en tenir rigueur à leur dresseur, ce n'est pas notre cas, à Hercule et à moi: nous finissons par râler. Cependant, râler contre mon dresseur en plein combat ne m'a guère servi, bien au contraire: j'étais tellement occupé à vociférer que je me suis pris un dard empoisonné d'un aspicot particulièrement coriace. Mais, cet idiot de Nat, au lieu de me donner un antidote, a préféré m'emmener carrément au centre pokémon, alors que ma vie fondait comme neige au soleil! Et soi-disant pour faire des économies, encore une fois... Tout ça, c'est pour me faire souffrir, j'en suis sûr!

On finit quand même par atteindre le centre pokémon avant la caverne tant redoutée par Nat: le mont sélénite. On en a entendu, des rumeurs, sur cette grottes, comme quoi la team rocket y aurait élu domicile, ou bien qu'il y aurait des pokémon extraterrestres et des champignons maléfiques... Du coup Nat tremble comme une feuille en regardant l'entrée de la grotte, simple trou obscur et béant ressemblant vaguement à une bouche énorme prête à refermer ses mâchoires sur nous. Et puis bon, après avoir battu un monstrueux onix, c'est pas un trou dans une falaise qui va me faire peur. Enfin, presque battu.

Bon sang, j'ai les genoux qui tremblent. C'est qu'elle est sombre cette grotte. Et étrangement silencieuse: après le brouhaha de la ville d'Argenta et des routes, il fout vraiment la pétoche, ce silence, ce silence entrecoupé de gouttes d'eau qui s'écrasent au sol en rythme et dont le bruit résonne longtemps. Et qu'il est haut, ce plafond! Et si sombre... Quelque fois, j'entend de légers couinements qui en proviennent. En plus j'ai la désagréable impression d'être espionné. Par qui? Ou pire, par quoi? Une créature extraterrestre?

WOUAH! Y'a un truc qui vient de s'écraser juste devant nous!
Par réflexe, je me suis réfugié dans la capuche de sweat-shirt de Nat. Non non, j'ai pas peur, qu'est-ce que vous vous imaginez là? C'est juste que ce truc là devant nous est bizarre. Vraiment bizarre. En plus il couine. Et il nous attaque. Quoi?
- T'as peur, Ethan? Demande Nat. Va donc affaiblir ce machin là, j'aimerais l'attraper.
Il fouille alors dans sa capuche, m'attrape et me lance devant la créature. Sympa le gosse. Je me retrouve alors nez à nez avec le machin en question qui secoue ses ailes. Ah. Ok, je vois.

C'est juste un nosférapti. Il devait être accroché au plafond. C'est ça tous ces bruits que j'entend depuis tout à l'heure: des nosféraptis pendus, la tête en bas, attendant leur repas. Leur repas sanglant, car je sais que ces bestioles se nourrissent essentiellement de sang. Ce ne sera pas trop dur à nourrir alors, c'est pas ça qui nous piquera nos piafabecs rôtis. Je l'affaiblis d'une vive attaque, et Nat envoie une pokéball. Capture facile, rapide et propre. La bestiole est surnommée Lestat(Nat a vraiment des surnoms à la con, j'vous jure, où est-ce qu'il a trouvé ça encore?). Et on ressort de la caverne. Apparamment, le môme n'a pas envie de s'y aventurer de nuit. Ça m'arrange.

On retourne au centre pokémon stocker la nouvelle recrue dans le pc. Il reste un peu de temps, alors Nat envoie les données recueillies par son pokédex au prof. Il ne lui répond pas, peut être est-il occupé. Après quoi on ressort et on se cherche un petit coin confortable, ou du moins pas trop dur, pour camper. Par contre, comme dans le coin on ne trouve pas grand chose à griller, Nat va chercher des sandwiches et des croquettes. Nous l'attendons au campement. Hercule passe son temps à observer la grotte. Lui aussi semble inquiet.
" J'ai l'impression qu'il y a quelque chose là-bas qui ne devrait pas y être" fait-il, les oreilles vers l'avant, à l'affut du moindre bruit. "j'ai eu l'impression d'être épié, c'est pas normal."
" C'était peut être simplement ces chauves souris?" propose Tiff.
" Non, être observé par des pokémon ne me fait jamais cet effet là. C'est autre chose."
" Un monstre extraterrestre!" couine alors le rattata en se cachant les yeux dans les pattes.
Hercule lui flanque une taloche derrière son petit crâne.
" Dis pas de sottise, Rabougris, les extraterrestres, ça n'existe pas! C'est autre chose, quelque chose de malsain. Faudra faire gaffe quand on y retournera."
- Qu'est-ce que vous êtes bruyants! S'exclame Nat en revenant, les mains pleines de victuailles qu'il pose sur le sol. Oui, j'ai pris du stock, je crois que c'est conseillé vu la taille de cette grotte. On en a pour deux jours de vivres, alors faut pas gâcher la nourriture!
" T'as compris, Ethan? " m'avertit Hercule. " Si tu fais encore le difficile, c'est moi qui mange ta part! "
" Et moi alors? " fait Tiff. "J'ai pas le droit de manger la part d'Ethan?"
" Non"
" Mais pourquoi? Je fais partie de l'équipe moi aussi, j'ai le droit à ma part!"
" Parce que je suis le plus fort. Alors c'est moi qui décide. Toi le nain, tu fais comme Oskar, tu te la boucles. Et pis, qu'est-ce que tu ferais d'autant de nourriture? T'as la panse qui va éclater..."

C'est vrai qu'Oskar, en général, il s'en fiche de nos disputes. J'ai souvent l'impression que sa conscience se situe à des lieux de là où l'on est. Il a souvent le regard dans le vague, voletant autour de son dresseur en attendant son tour. Par contre, quand il est envoyé au combat, ses yeux étincellent et il devient un vrai combattant assoiffé de sang: il lance ses attaques psychiques sur ses adversaires ou leur balance de la poudre. Mais quand le combat est fini, il s'en retourne à sa léthargie. Je crois que depuis qu'il est dans l'équipe, il n'a jamais dit un mot. À côté de cela, il est efficace en combat: les abos, il les a littéralement explosé par ses puissantes attaques psychiques. Je me demande bien comment ces pouvoirs fonctionnent... Bah, ça doit avoir une explication aussi énigmatique que mon électricité, alors j'abandonne.

Pendant que les autres mangent leurs croquettes, je dévore un énorme sandwich au thon sous l'oeil sans cesse surpris de Nat qui lui grignote son croque monsieur sans appétit.
- Je me demande souvent où tu mets tout ça, fait-il en me regardant me bâffrer.
Dans mon estomac, tiens! Où veux-tu que je mette cela, hein? Quel crétin celui-là!
Le repas fini, nous nous couchons sur le sol humide tandis que le garçon se pelotonne dans son sac de couchage. Il tremble, mais je ne sais pas si c'est de froid ou de peur. Hercule se colle alors contre lui. Pour le rassurer? Ah, non, uniquement pour se réchauffer, puisqu'il essaye ensuite d'entrer carrément dans le sac de couchage. Mais il est trop gros, et un craquement indique qu'une de ses cornes a déchiré le tissus. Alors Nat râle et fait sortir le nidorino, et Tiff en profite, petit comme il est, pour se faufiler sous la couverture. Un vrai vicieux. Nat ne s'en aperçoit que lorsqu'il s'est de nouveau blotti sous la couverture, mais il abandonne l'idée de le faire sortir. Alors le rattata, tout content, se couche dans ses bras, bien au chaud tandis que nous claquons des dents. Tu vas voir ta tronche demain matin, sale petit rat...

J'essaye de trouver une position confortable, mais on est loin du tapis moelleux de la forêt: ici le sol est dur, froid et couvert de cailloux aux bords tranchants. Nous ne sommes pas non plus abrités du vent glacé qui souffle presque continuellement à cette altitude. Alors je me met en boule, essayant de garder le plus possible de chaleur, mais c'est peine perdue avec ce vent. Même avec cette journée épuisante et cette mauvaise dernière nuit, je n'arrive à dormir que d'un oeil, m'éveillant souvent en sursaut pour des raisons qui m'échappent. La grotte m'inquiète aussi, je dois avouer. Elle se dresse un peu plus loin, cette gueule béante tournée vers moi, menaçante. J'ai l'impression de revoir en face de moi le onix de Pierre me foncer dessus. Le vent s'engouffre dedans, créant une sorte de sifflement qui me fait beaucoup penser à un rugissement. Une bête de l'ombre, prête à me dévorer. Pas étonnant que j'ai du mal à dormir.

Nous entendons alors un cri. Un cri strident, provenant de la caverne. Hercule saute ausitôt sur ses pattes, et cela me rassure: je n'ai pas rêvé, il y a bien eu un cri. Et je n'étais pas le seul à ne pas dormir profondément. Tiff dresse une oreille, mais je crois qu'il pense avoir rêvé, alors il se recouche. Mais Nat, lui, a entendu le cri aussi. Il s'assoit et regarde la grotte.

Un autre cri. Nat se lève cette fois et remballe son sac de couchage. Ouf, on va s'en aller! Eh mais... Qu'est-ce que tu fais, espèce d'andouille! Vas pas là-bas!
Bah si. Cet imbécile fini se dirige en courant vers la grotte, son sac rebondissant sur son dos et le sac de couchage enroulé sous le bras. Hercule me regarde, et je sais qu'il pense la même chose que moi: notre dresseur aurait-il été victime d'une onde folie? Toutefois, comme nous ne voulons pas rester seul dehors(en tout cas, je ne sais pas pour Hercule, mais moi j'ai pas envie de rester tout seul ici), nous le suivons jusque dans la grotte. Nos yeux déjà adaptés à l'obscurité nous permet de percevoir les obstacles, si bien que nous réussissons à les éviter. Pas Nat, qui, avec ses yeux d'humains, n'arrive pas à voir dans le noir: il se cogne et trébuche fréquemment.

Un autre cri nous parvient. Il semble provenir du fin fond de la grotte. Je tire sur le pantalon de Nat pour tenter de le retenir, mais il m'ignore et s'élance dans le noir, inconscient du danger qui nous menace. Car nous, ses compagnons, nous le sentons arriver, ce danger. Comme un sixième sens, il nous prévient d'un danger imminent. Je crois que c'est ce qu'on appelle l'instinct. Les humains en ont, mais il est beaucoup plus présent chez les pokémon. En tout cas, je le ressens beaucoup plus depuis que je suis un pikachu. Mais Hercule semble d'accord avec moi: il essaye de retenir notre dresseur en faisant barrage avec son corps, mais cela n'a d'autre résultat que de le faire tomber. Il se relève presque aussitôt, furieux:
- Mais qu'est-ce qu'il vous arrive, vous deux? Pourquoi voulez vous m'empêcher d'aller sauver cette personne?
Et qu'est-ce qui te dit que c'est réellement une personne, hein? Ça peut être tellement de choses, un pokémon dangereux qui hurle pour nous piéger et nous dévorer tout cru, un humain tentant de nous tromper pour nous détrousser, un combat ayant lieu au plus profond de la grotte... Les sons sont tellement modifiés, difficile de s'en assurer à 100%.

Toujours furieux, Nat décide de fouiller dans son sac à la recherche de sa lampe de poche. Il s'apprête à l'allumer lorsque je le retiens en regardant le plafond. Hercule m'a compris. Les nosféraptis sont toujours là-haut, attendant leur heure pour sucer le sang à même la peau. La lumière dans leur environnement obscur risque de les réveiller, et alors... Je n'ose même pas l'imaginer. Je crois que Nat a compris aussi, car il fixe sur la lampe un mouchoir pour affaiblir la luminosité. On y voit, pas très bien certes, mais ce sera certainement suffisant pour sortir de la grotte. Nat regarde une dernière fois en arrière, puis se décide à ressortir de cette horrible caverne.

Lorsqu'un flash lumineux nous aveugle.

Je ne vois plus rien. Les pattes plaquées sur mes yeux, je titube à la recherche d'Hercule que j'entend rugir à côté de moi. J'entend alors des cris, des dizaines, des centaines, des milliers de cris au-dessus de ma tête. Des milliers de présence volent dans tous les sens au-dessus de ma tête, paniquées par la soudaine luminosité. Les nosféraptis sont réveillés. Ils sont si nombreux qu'ils volent dans toute la grotte, tellement bas quelque fois que je me cogne contre elle. Je ne sais plus où je vais. J'ai récupéré la vue, mais je ne perçois rien dans cette vague de créatures ailées. Tous mes sens sont perturbés par ces présences; mon ouïe si fine souffre à cause des couinements incessants des chauve souris; mon odorat ne perçoit plus que l'odeur du sang, dernier repas des créatures qui m'entourent; je n'arrive même pas à voir où je mets les pieds. Où sont mes compagnons? Où est Nat?

Soudain, je crois le voir, là, un peu plus loin, il se débat contre les nosféraptis qui l'entourent à grands mouvements de bras. Nat! Attend moi, j'arrive! Je m'élance vers lui.

Et je me sens tomber.
Neowstix

avatar

Elite 4
Elite 4

En ligne
Masculin Nature : Relax
Exp : 2074
Date de rencontre : 25/05/2013
Niveau : 19
Psy Ténèbres
Habitat : Trying to pursue my true self.

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Ven 10 Jan 2014 - 19:30

*fait la danse de la joie pour montrer qu'il est content et qu'il attend la suite avec impatience*

_________________

.
Dark-Celebi

avatar

Champion de Port Tempères
Champion de Port Tempères


Masculin Nature : Prudent
Exp : 492
Date de rencontre : 24/08/2013
Niveau : 16
Ténèbres Glace
Habitat : Univers. Galaxie: Voie Lactée. Systéme Solaire: celui ou je suis. Planéte: Terre. Continent: Europe. Pays: France. Région: Ile de France. Département: 77
Pokédex : Un être qui n'a aucune compassion, restant froid quoiqu'il arrive. Attention, si son sang se réchauffe, tout pourra arriver, même l'arrivée de la sainte boeufraise

Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn Ven 10 Jan 2014 - 20:16

"Extraterrestres"... Je dirai plutot "lutin rose" moi xD

_________________

Liste des Nuzlockes. Cliquer sur le message pour ouvrir le nuz.
Ordre Chronologique
Dynastie Clémentin
De l'Alpha a l'Oméga

Lieux gagnés via Showdown:
-Forêt de Vestigion
-Lavandia

Best of ChatBox:
 
Contenu sponsorisé







Message() Sujet: Re: [FINI] Pokémon Yellow Reborn

 
[FINI] Pokémon Yellow Reborn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nuzlocke France :: Kalos : tous en Nuzlocke ! :: Nuzlockes écrits :: Nuzlockes terminés-