Partagez | 
 

 Souvenirs, souvenirs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Souvenirs, souvenirs... Lun 23 Juin 2014 - 1:51

Well ! Il est temps d'assouvir ma domination sur cette section du forum ! \o/

Bon alors j'ai beaucoup parlé de mes différents projets ces derniers temps (BD sur mon Run Platine, récit semi-illustré sur mon Run HG...) mais celui-ci vient subitement de germer dans mon esprit. Un Run sur Pokémon version Blanche raconté en souvenirs ! \o/
Ça peut paraître tout bête, mais je n'ai jamais écrit de récit de cette façon, et je brûle d'impatience de m'y essayer. Donc oubliez le style d'écriture que j'ai employé pour mon récit sur Noir 2, place à un style sensiblement différent ! Entièrement narratif pour le coup, puisque le narrateur ne fait que nous raconter les souvenirs de son aventure, il ne les vit pas en ce moment-même voyez-vous ? Honnêtement je ne sais pas ce que ça va donner, me passer de dialogues promet d'être difficile. x)

Bref ! ce récit risque cependant d'être moins travaillé que le précédent (si, si, c'est possible) puisqu'il ne fait pas partie de ma "saga principale".
Oh oui, je vais en profiter pour vous donner une petite explication sur ce point tiens. Comme je l'ai dit j'ai pas mal de projets, tous d'importance différentes. En effet il y a ma "saga principale" comme je l'appelle, composée de mon récit sur Noir 2, de ma future BD sur Platine, et d'une éventuelle suite sur whatever mon imagination sera capable de pondre. En gros c'est mon œuvre principale, répartie en plusieurs "tomes" et pour laquelle je m'implique d'avantage que pour mes travaux annexes (tels que ce Run sur Blanc ou celui sur HG) qui ne sont que des œuvres parallèles de moindre importance, des petites histoires à part.
Par conséquent, vous devez bien avoir en tête que ce sont des univers différents, comme des mondes parallèles qui n'auraient rien à voir entre eux. Par exemple dans ma saga principale, les Pokémon peuvent communiquer avec les humains alors que ce n'est pas le cas dans ce récit sur Blanc et que ça pourrait très bien être le cas sur une autre de mes œuvres annexes car je me répète, ce sont tous des univers différents les uns des autres.

Anyway, je me suis à nouveau perdu en détails inutiles, vous êtes là pour lire le récit de ce Run n'est-ce-pas ?
Passons aux règles sans plus attendre.

DA RULEZ !:
 

Voilà pour les règles. Et puisque je n'ai pas de Liste à rédiger cette fois-ci, nous pouvons directement passer au récit ! \o/

Ou plutôt au Prologue pour le moment, qui en est vraiment un vu que je n'ai pas encore commencé ma partie. Bref.

~


Prologue : Today I died

Et voilà, c'est finalement arrivé, je suis mort.
Oh je ne peux pas dire qu'en j'en sois étonné, en réalité je pensais même que ma mort surviendrait plus tôt que ça. Après tout, être le Pokémon d'un dresseur livrant combat sur combat est une fonction à risque. Mais je ne suis pas déçu, triste ou quoi que ce soit d'autre. J'ai vécu de grandes choses et j'en suis satisfait, ma vie aux côtés de ce jeune garçon a été plaisante jusqu'au bout.
J'ai pu l'observer, lui et mes anciens compagnons, terminer cette aventure à laquelle j'ai pris part, et maintenant il ne me reste que mes souvenirs pour combler ce monde vide dans lequel j'erre à présent.

Voulez-vous que je vous les raconte ?


Dernière édition par Hensoku le Ven 27 Juin 2014 - 18:43, édité 1 fois
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Mar 24 Juin 2014 - 5:19

Chapitre I : Les premiers pas.

J'en suis le premier surpris, mais je me souviens encore très clairement des tout premiers moments de mon aventure. Et pour cause, cela faisait des jours que j'étais enfermé dans cette balle inconfortable lorsque quelqu'un daigna enfin m'en faire sortir.
Ce quelqu'un, c'était mon futur dresseur, un jeune garçon toujours coiffé de sa casquette favorite. A ses côtés se tenaient deux autres enfants, un garçon se voulant sérieux et portant des lunettes grotesques, ainsi qu'une fille maladroite coiffée d'un ridicule chapeau vert bien trop grand pour elle.
Et aux pieds de chacun d'eux se trouvait le Pokémon qu'ils venaient de recevoir; un frêle serpent sur pattes pour la fille et une étrange créature ornée d'un coquillage pour le garçon.

Je ne connaissais pas ces Pokémon, mais eux semblaient se connaître et partageaient une animosité commune envers moi. D'après ce que j'ai compris, j'aurais... remplacé, pour leur plus grand déplaisir, leur compagnon de toujours qui aurait été victime d'un "accident", mais aujourd'hui encore je n'en sais pas plus. Toujours est-il que je me suis retrouvé là, auprès de mon dresseur, et qu'il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour comprendre le destin qui m'attendait à ses côtés. En effet les deux autres enfants lui ont proposé de livrer un combat quelques secondes à peine après avoir découvert leur Pokémon, et c'est ainsi que j'ai fait l'expérience de la cruelle loi qui régit les combats Pokémon : vaincre ou être vaincu.

J'ai remporté ces deux combats tour à tour, mais il ne m'a pas fallu plus de démonstrations pour comprendre que ma vie serait mise en danger en permanence au travers de ces combats presque immoraux. En y réfléchissant ils SONT complètement immoraux, mais je n'ai jamais pu les considérer comme tel puisque j'adorais me battre et montrer ma supériorité à mes adversaires, c'est ce qui constituait ma fierté et est rapidement devenu ma raison de vivre : combattre, vaincre, remporter la gloire due au vainqueur, recommencer. C'est probablement pour ça que j'ai tant apprécié ce voyage, j'ai eu l'occasion de montrer à d'innombrables adversaires à quel point j'étais fort, et cela me remplissait de fierté. Bien que désormais tout soit terminé, je ne regrette absolument pas cette philosophie, vivre de cette manière me convenait parfaitement. Certains Pokémon ne sont bons qu'à se battre après tout.

Enfin bref, je m'égare. Après ces affrontements mon dresseur a voulu me faire rentrer dans ma Pokéball, mais je lui ai clairement fait comprendre que je n'en avais aucune envie. Il a donc accepté de me laisser en dehors de cette balle sordide, temporairement, bien qu'au final je n'y sois pas retourné une seule fois de tout le périple. Nous avons tout d'abord visité plusieurs bâtiments et mon dresseur a parlé avec plusieurs personnes pendant plusieurs minutes qui me parurent interminables. Après tout ce genre de choses n'avait aucun intérêt pour un Pokémon voué au combat tel que moi.
Finalement nous avons réellement débuté notre aventure lorsque nous sommes sortis du petit village dans lequel nous nous trouvions jusqu'à lors, et j'ai pu commencé à assouvir ma quête de gloire sur les faibles créatures sauvages des alentours.

Il ne nous a fallu que très peu de temps pour atteindre la ville suivante, dont le calme habituel était altéré par le discours d'un vieil homme dérangé qui prônait la libération des Pokémon. Je suis bien content que mon dresseur n'ai pas écouté ces sornettes d'ailleurs, car sans lui ma vie n'aurait pas été aussi appréciable. Quoiqu'il en soit, un homme étrange a abordé mon dresseur après le monologue du vieil homme et l'a provoqué en combat. Ce fichu jeune homme aux longs cheveux verts, je n'ai jamais pu le supporter, mais à ce moment-là il me semblait simplement aussi stupide que le vieillard précédent, alors je n'ai pas fait attention à lui et je me suis rapidement débarrassé de son chaton faiblard. Ah, si j'avais su à quoi m'attendre à cette époque...

Enfin ! Après un nouvel affrontement avec la jeune fille blonde sur la route suivante, très rapidement remporté par mes soins, nous avons atteint une nouvelle ville. Nous y avons retrouvé le garçon à lunettes qui nous a lui aussi proposé un nouveau combat. Celui-ci fût bien plus difficile que le précédent, étant donné que la créature au coquillage était avantagée face à moi. Avec beaucoup de peine j'ai finalement réussi à remporter une nouvelle victoire, mais celle-ci coûta à mon dresseur un nombre important de Potions. C'est après ce combat qu'il réalisa que je ne serais pas en mesure de vaincre tout nos adversaires à moi seul.

Nous avions besoin d'autres coéquipiers.
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Jeu 26 Juin 2014 - 1:59

Chapitre II : Le premier d'une longue série.

Il jeta son dévolu sur un pathétique chaton en tout point semblable à celui du jeune homme aux cheveux verts, en particulier dans sa médiocrité. Je n'ai jamais compris pourquoi il avait choisi une créature aussi inutile. Sa faiblesse était telle qu'il était incapable de remporter le moindre combat sans que j'ai à intervenir pour lui sauver la vie. Mais bon, son rôle se limitait à s'occuper des adversaires avantagés face à moi, ou au moins les affaiblir suffisamment pour que je puisse les achever sans me mettre moi-même en danger. En clair, il n'était là que pour se sacrifier afin de me préserver moi, le véritable atout de l'équipe.

Oh que j'étais arrogant à cette époque, seule la puissance m'importait, que ce soit la mienne ou celle des autres. Si seulement je m'étais rendu compte plus tôt que l'essentiel était ailleurs...
Enfin, là n'est pas la question pour le moment. Après avoir capturé le félin et l'avoir entraîné pendant des heures pour qu'il soit à peu près capable de se débrouiller seul, nous nous sommes dirigés vers la première arène de la région.
Je n'ai jamais compris grand-chose aux habitudes et aux coutumes des humains, mais je savais déjà ce qu'étaient les arènes : des lieux où l'on pouvait affronter les meilleurs dresseurs de la région. Autant dire que j'étais extrêmement impatient de me frotter aux plus puissants Pokémon des environs afin de leur montrer qu'ils ne m'arrivaient pas à la cheville. Quelle ne fût pas ma déception lorsqu' après avoir abattu un à un tout les Pokémon présents dans l'arène, le plus puissant d'entre eux s'avéra être de type Eau, ce qui signifie qu'il l'avait l'avantage sur moi et que ce dernier combat revenait à notre minable chaton.

Notre dresseur savait bien que celui-ci serait incapable de vaincre le singe aquatique dans un duel de force, il décida donc d'appliquer une stratégie pour le moins risquée. Il ordonna au félin de réduire la vision du singe autant que possible en lui lançant des débris divers dans les yeux. C'était certes astucieux, mais cela laissait le temps au chimpanzé d'attaquer, sauf que celui-ci préféra profiter de ce temps pour booster sa puissance. Les deux Pokémon répétèrent ces actions encore et encore, tant et si bien qu'après de longues minutes sans qu'aucun d'eux n'ai tenté d'attaquer, la puissance offensive du singe était à son maximum tandis que sa précision était au minimum.
En résumé, c'était quitte ou double. Il avait très peu de chances de réussir l'une de ses attaques mais si une seule d'entre elle atteignait son but, le chaton n'avait aucune chance d'y survivre. Finalement, le véritable combat commença enfin. Le chaton, faible mais agile, fût capable de griffer son adversaire plusieurs fois avant de s'éloigner afin d'esquiver sans mal les attaques imprécises de celui-ci. Les dégâts causés par ces griffures étaient risibles, mais le singe finit par tomber à l'usure sans avoir réussi à porter la moindre attaque. La chance a visiblement été du côté du félin, et notre dresseur remporta ainsi son premier badge d'arène.

Quant à moi, j'étais frustré de ne pas avoir participé au seul combat digne d'intérêt du lieu, mais je ne le suis pas resté longtemps. En effet, après avoir vaincu des imbéciles affublés d'un costume des plus ridicules dans des ruines proches de la ville, je me suis senti changer. Je savais bien ce que c'était, tout les Pokémon le savent avant même de l'expérimenter : l'évolution. Même si je n'ai jamais pu voir à quoi je ressemblais exactement car les miroirs ne sont pas monnaie courante, je sentais que mon corps était devenu plus imposant, plus intimidant, plus puissant. Je ressentais cette toute nouvelle puissance et elle n'aida pas à calmer mon égo surdimensionné, je me sentais tout bonnement invincible. Bien sûr j'étais loin de l'être, très loin, mais je ne m'en rendais pas compte, galvanisé par cette force naissante, jamais je n'aurais pu imaginer être vaincu. Et pourtant, me voilà aujourd'hui réduit à errer dans ce néant...

Mais je m’égare de nouveau, j'ai encore bien des choses à vous raconter avant d'en arriver là.
Épaté par mon évolution qui venait de se dérouler sous ses yeux, mon dresseur fût pris d'admiration et me serra dans ses bras. J'aurais eu honte de l'admettre à l'époque, mais j'ai toujours apprécié ce genre d'attention, et c'est aussi pour ça que j'ai particulièrement aimé mon voyage en compagnie de ce garçon. Il adorait dorloter ses Pokémon au moins autant que j'adorais l'être.
Enfin bref. Après cela nous avons quitté la ville pour rejoindre la suivante, en affrontant quelques dresseurs et de nouveaux idiots habillés du même costume absurde que ceux qui m'ont permis d'évoluer sur le chemin. Une fois arrivés à destination, et après avoir exploré les moindres recoins de de cette ville dite "artistique", il ne nous restait plus qu'à défier la seconde arène de la région.

Et je comptais bien prendre ma revanche sur la première fois.
Umbree

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh

http://mew-n-miah.jimdo.com/


Féminin Exp : 178
Date de rencontre : 02/06/2014
Niveau : 670
Fée Spectre
Habitat : Dans la cave du Patron ^///^

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Jeu 26 Juin 2014 - 20:27

J'aime bien ce que tu fais ! C'est ni trop long, ni trop court, puis c'est bien rédigé! ^^
(Attenton White va venir bientôt....BIENTÔT....)

_________________

.                                        .                                                .
.                                                                                                    .
.                                                   .                                                .




Y.O.L.O

.                                 .                               .
.                                 .                               .
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Jeu 26 Juin 2014 - 20:33

Merci ! ^^

J'essaye de ne pas faire de chapitres trop longs car je suis le premier à être démotivé quand je vois un pavé de trois kilomètres, donc je ne voulais pas vous imposer ça. x)
Et puis ce style d'écriture permet de passer d'une chose à une autre rapidement sans avoir à trop détailler (la route entre Ogoesse et Maillard par exemple) et permet donc de ne pas rallonger "inutilement" le texte.
Et bien sûr trop court ça n'aurait aucun intérêt donc j'essaye quand même de ne pas faire des chapitres de trois lignes et demie. x)

Quant à White, vas-y, viens ! Je n'ai pas peur de toi ! è_é *se cache derrière une vitre pare-balles de 13 centimètres d'épaisseur*

Edit pour en dessous : Évitons de flood pour ne rien dire tout de même. x)


Dernière édition par Hensoku le Jeu 26 Juin 2014 - 20:45, édité 1 fois
Umbree

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh

http://mew-n-miah.jimdo.com/


Féminin Exp : 178
Date de rencontre : 02/06/2014
Niveau : 670
Fée Spectre
Habitat : Dans la cave du Patron ^///^

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Jeu 26 Juin 2014 - 20:43

ATTENDS ! Caches-toi dans ce buisson, elle déteste ce buisson ! D:

EDIT: Sinon j'attends la suite avec impatience ! Parce que sinon on va nous gueuler dessus parce qu'on parle d'une cachette secrète ! :O

_________________

.                                        .                                                .
.                                                                                                    .
.                                                   .                                                .




Y.O.L.O

.                                 .                               .
.                                 .                               .
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Sam 28 Juin 2014 - 13:53

Chapitre III : Un de perdu, trois de retrouvés.

Oh mais avant que j'oublie, lors de notre entraînement afin d'être en mesure de faire face aux dresseurs de l'arène, le chaton a également évolué, passant d'un petit chaton frêle et inutile à un grand chat tout en longueur mais toujours aussi inutile. C'est ainsi que nous avons défié l'arène, et bien que les premiers dresseurs étaient si mémorables que je n'en garde aucun souvenir, la dernière dresseuse était d'un tout autre niveau.
Souhaitant garder mes forces pour le plus puissant de ses Pokémon, mon dresseur envoya tout d'abord le chat au combat. Il se retrouva face à... un chien. N'importe qui aurait pu lui dire que c'était une mauvaise idée, mais il avait confiance en cette boule de poils violette.
Le félin, dont je ne peux vanter que la vitesse, attaqua en premier, mais occasionna comme à son habitude des dégâts ridicules. Le chien attaqua ensuite, une attaque si violente qu'il en subissait lui-même des dommages. Le chat n'aurait pas pu encaisser deux attaques de ce genre, alors notre dresseur eut une idée presque brillante.

Puisque l'adversaire s'infligeait lui-même des dommages, il suffisait de soigner le chat encore et encore jusqu'à ce que le chien finisse par se mettre lui-même hors combat ! Et en effet cette stratégie fonctionna... un temps. Lorsque le chien se senti au bord de l'effondrement, il attaqua de nouveau en y mettant toutes ses forces, s'il devait tomber, il emporterait le chat avec lui. C'est un phénomène que nous, Pokémon, connaissons bien, et je l'ai moi-même expérimenté de nombreuses fois. Il me semble que vous donnez un nom à ce genre d'actions, "Coup critique" si mes souvenirs sont exacts. Toujours est-il que le chat tomba effectivement, et ne se releva jamais : il était mort sur le coup.

Mais ça nous ne l'avons constaté que plus tard, car le combat n'était pas terminé. Comme je l'ai dit plus tôt le chien se savait au bord du gouffre, et cette dernière attaque l'avait lui aussi mis hors-jeu. Il ne restait donc plus que moi et le Pokémon le plus puissant que nous ayons rencontré à ce jour. Je n'aurais pu rêver mieux, cette fois l'adversaire le plus dangereux était à moi, rien qu'à moi. J'étais seul, personne ne pouvait me le prendre. Un sourire presque démoniaque se dessina sur mon visage à cette pensée, j'allai pouvoir me déchainer.
La créature apparu, c'était une sorte de gros rat se tenant sur ses deux pattes arrières, avec des bandes lumineuses sur le corps. Il n'inspirait pas réellement la crainte, mais je savais que malgré les apparences ce serait un adversaire de valeur.

Je me trompais. Deux attaques et c'en était fini de ce rat ridicule. Il a bien essayé de m'endormir entre ces deux attaques, mais la baie que m'avait fait avaler mon dresseur quelques instants auparavant m'empêchait de succomber au sommeil. En résumé, je l'ai abattu sans qu'il ne me fasse rien. J'étais presque déçu de ne pas avoir eu affaire à un adversaire de valeur, mais l'euphorie de la victoire était plus forte, après tout, j'avais écrasé mon ennemi, quelle meilleure façon de lui montrer ma domination ?
Enfin, il restait le problème du chat à régler. N'importe qui aurait pu dire juste en le voyant qu'il était mort. N'importe qui... à l'exception d'un enfant, naïf et innocent tel que l'était mon dresseur. Il l'apporta donc dans le bâtiment où il nous emmenait habituellement pour nous faire soigner et demanda à la femme qui se chargeait de nos soins de s'en occuper.
J'ai vu l'expression de son visage, elle le savait très bien elle aussi, qu'il n'y avait plus rien à faire pour ce félin couvert de sang et ne respirant plus. Mais elle ne pût se résoudre à dévoiler cette macabre vérité à un si jeune enfant, et accepta de "prendre soin" du cadavre. Elle lui précisa que cela prendrait bien plus de temps que d'habitude, et qu'il ne pourrait venir le récupérer que dans plusieurs semaines. En d'autres termes, elle espérait qu'il finisse par oublier afin de ne pas lui avouer la vérité.

Mais je l'ai déjà dit, mon dresseur était naïf, et il fût rassuré par ces paroles pourtant criantes de mensonges. Il décida donc de se remettre en route et de revenir plus tard. J'étais à nouveau le seul Pokémon de l'équipe, mais je ne le suis pas resté longtemps, car dans la forêt voisine, après avoir de nouveau humilié quelques idiots au costume pittoresque, il captura non pas un, mais deux nouveaux alliés. Deux insectes pour être précis, l'un minuscule et orné d'un manteau de feuilles, l'autre immonde, obèse et à l'esprit lent. J'aurais pu me plaindre de leur faiblesse des premiers moments, mais les insectes ont l'avantage de progresser très vite et ceux-là ne faisaient pas exception à la règle. En quelques minutes ils devinrent bien plus forts, assez pour s'attirer mon respect, même s'ils ne restaient pour moi que de vulgaires insectes. D'ailleurs, au fil de l'entraînement, ils évoluèrent tout les deux. Le premier devenant une sorte de sphère emmitouflée sous une couverture feuillue, le second se transformant en une espèce de roue violette avec des yeux.
Mais alors que nous nous apprêtions à sortir de cette forêt, une nouvelle créature inattendue nous tomba dessus, et notre dresseur décida de la capturer également.

Je ne le savais pas encore, mais j'allais bientôt haïr ce nouvel allié du plus profond de mon être.
Dark-Celebi

avatar

Champion de Port Tempères
Champion de Port Tempères


Masculin Nature : Prudent
Exp : 492
Date de rencontre : 24/08/2013
Niveau : 16
Ténèbres Glace
Habitat : Univers. Galaxie: Voie Lactée. Systéme Solaire: celui ou je suis. Planéte: Terre. Continent: Europe. Pays: France. Région: Ile de France. Département: 77
Pokédex : Un être qui n'a aucune compassion, restant froid quoiqu'il arrive. Attention, si son sang se réchauffe, tout pourra arriver, même l'arrivée de la sainte boeufraise

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Sam 28 Juin 2014 - 20:54

Ton nuz est vraiment cool hen °v° hate de voir qui est ce nouvel allié et ce qu'il va faire...

_________________

Liste des Nuzlockes. Cliquer sur le message pour ouvrir le nuz.
Ordre Chronologique
Dynastie Clémentin
De l'Alpha a l'Oméga

Lieux gagnés via Showdown:
-Forêt de Vestigion
-Lavandia

Best of ChatBox:
 
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Dim 29 Juin 2014 - 17:37

Chapitre IV : Le début de la déchéance.


Pourtant, en la voyant pour la première fois, jamais je ne me serais méfié de cette créature pathétique. Vous rappelez-vous du singe aquatique que nous avons affronté à la première arène ? Eh bien celui qui venait de rejoindre l'équipe lui ressemblait beaucoup, mise à part le fait qu'il était rouge, autrement dit de type Feu. Vous ne comprenez pas d'où venait ma haine pour une bestiole aussi pitoyable ? Si je vous dit que j'étais moi-même de type Feu, commencez-vous à comprendre ?  Et si je rajoute qu'en quelques minutes seulement il apprit à maîtriser une attaque de ce type bien plus puissante que la mienne, vous y voyez plus clair ? Et si enfin je vous dis que notre dresseur décida d'apprendre à lui et à moi-même deux attaques en commun, vous comprenez cette fois ?
Il m'a totalement évincé.

J'en ai eu la preuve concrète au sein de l'arène suivante. Remplie d'insectes, j'aurais pu m'y donner à cœur joie, mais non, il était plus puissant que moi quand il s'agissait de carboniser nos adversaires, alors c'est lui qui mena tout les combats. Même l'insecte feuillu a pu participer aux combats pour contrer les quelques crabes rocheux que nous avons rencontrés, mais moi, je suis juste resté en retrait, je n'ai pas combattu une seule fois. Je n'ai récolté aucune gloire, c'est ce singe qui a récolté tout les honneurs à ma place. Cette situation me frustrait terriblement, comment avais-je pu être remplacé par un misérable primate ?
Ma frustration n'échappa pas à mon dresseur, il tenta de me réconforter en me disant qu'il n'avait pas voulu me mettre en danger car il tenait trop à moi, et que c'était pour cette raison qu'il n'avait envoyé que le singe au combat car il courrait moins de risques que moi.
Je sais que ses intentions se voulaient bonnes, mais il n'aurait pas pu m'insulter d'une plus odieuse façon.

Et ça ne s'arrêta pas là, car le monde entier avait visiblement décidé de remuer le couteau dans la plaie. La jeune fille blonde au chapeau et le garçon à lunettes nous défièrent peu après ces événements, tour à tour. Et encore une fois, je fus écarté des combats au profit de ce misérable chimpanzé. Uniquement parce que c'est lui qui possédait désormais l'attaque la plus puissante de l'équipe. Je n'étais plus le référant quand il s'agissait d'abattre les ennemis faibles face au Feu, je n'étais plus le membre le plus puissant de l'équipe, je n'étais plus l'atout majeur sur lequel on pouvait compter dans toutes les situations, car ma force s’essoufflait à mesure que le temps passait. Si j'étais auparavant capable d'anéantir n'importe lequel de mes adversaires en un seul coup grâce à mon attaque la plus dévastatrice, celle-ci s'avérait de plus en plus insuffisante lorsque le niveau de nos adversaires progressait. Et j'ai honte de l'admettre, mais cette attaque était la seule attaque vraiment puissante que je possédais, si elle n'était plus suffisante, je n'étais plus rien...

Oui, j'ai haï ce singe de tout mon cœur, mais il m'a fait réalisé que je ne pouvais pas me reposer sur mes lauriers, que j'étais loin d'être le plus fort, et qu'il fallait que je progresse. Alors même si mon dresseur ne m'utilisait plus pour les combats importants car je n'étais plus le plus fiable, j'étais bien déterminé à devenir toujours de plus en plus fort afin de récupérer ma place. Oui, c'est à ce moment que j'ai commencé à changer. Mais j'étais toujours aussi égoïste, je voulais redevenir le plus fort uniquement pour être le plus fort. Car mon seul désir était toujours d'écraser mes adversaires pour leur prouver ma valeur. En réalité, j'ai simplement réalisé que c'était à moi de me donner les moyens de le faire.

C'est avec cette nouvelle détermination en tête que nous avons traversé le désert situé entre la ville où nous étions auparavant et la suivante. Nous avons rencontré de nombreux Pokémon sauvages et de nombreux dresseurs sur le chemin, et j'ai redoublé d'ardeur lorsque c'était à moi de les affronter, mon seul objectif était de devenir plus fort. Cet entraînement rigoureux a fini par payer... en partie. Car j'ai finalement maîtrisé une nouvelle attaque de type Feu, plus puissante que celle dont je me servais jusque-là, mais toujours moins puissante que celle du primate. Alors je ne pouvais pas relâcher mes efforts, je devais continuer de me battre à chaque fois de toutes mes forces pour progresser le plus vite possible.

Une fois le désert traversé nous avons atteint notre destination temporaire, une ville remplie de grands bâtiments lumineux, et plus particulièrement l'arène qui s'y trouvait. Mais nous ne pouvions pas nous y rendre dans l'immédiat, il fallait que l'on s'entraîne tous d'avantage, alors nous sommes allés sur une route voisine. Là-bas, entre quelques combats anecdotiques, notre dresseur a capturé le cinquième membre de l'équipe. Une sphère verte, gélatineuse, flottant au dessus du sol. Si son apparence était ridicule, sa puissance était loin de l'être, ses attaques psychiques étaient réellement puissantes, plus que n'importe quelle attaque de n'importe quel autre membre de l'équipe, et cela n'aida pas à apaiser mon complexe d’infériorité naissant. Après sa capture nous avons continué de nous entraîner, ce qui entraîna l'évolution de l'insecte feuillu en une autre sorte d'insecte, fin, élégant et dont le corps était en partie constitué de feuilles, il n'en était plus seulement recouvert, comme s'il avait fusionné avec celles qu'il portait jusque-là.
Finalement nous avions atteint un niveau suffisant pour faire face aux dresseurs de l'arène, nous nous sommes donc empressés de nous y rendre.

Mais un autre adversaire nous attendait avant de pouvoir l'atteindre.
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Lun 30 Juin 2014 - 22:47

Je suis presque au regret de devoir vous annoncer que je mets ce Run en pause pendant un looooooong moment. Presque, car la raison en est ma très prochaine obtention de Pokémon XY. *^*

Vous l'aurez donc compris, ou pas, je met ce Run "secondaire" en pause afin de me consacrer à mes œuvres principales ! (Ce qui signifie mes Run sur Platine et X/Y)
Vous vous dîtes peut-être : "Mais pourquoi avoir débuté ce Run si tu savais que tu allais le mettre en pause aussi rapidement ?" Et bien tout simplement parce que je ne le savais pas, je ne pensais pas que je pourrais avoir une 2DS avant au moins Noël prochain, par conséquent je n'avais pas prévu de reprendre ma saga principale si vite.

D'autant plus s'il s'avère finalement impossible pour moi de produire mon Run sur Platine en BD, j'ai donc du me rabattre sur l'écriture simple, et cela me permet encore d’accélérer les choses.

Breeeeeeef, je m'égare, comme d'habitude. Sachez juste que ce récit est mis en pause, que je m'excuse auprès de ceux qui voudraient connaître la suite le plus rapidement possible, que j'ai bien l'intention de le finir donc rassurez-vous, et que j'espère sincèrement que mes autres récits sauront vous satisfaire ! o/
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Lun 27 Avr 2015 - 2:33

Je viens de relire ce début de récit. Et je vous conseille d'en faire de même car je m'apprête à en rédiger le chapitre suivant, et qu'il vaut mieux se remettre dans le bain pour suivre correctement. x)
Je suis censé avancer sur Platine et Rubis Omega, mais hell ce récit aussi me plaît beaucoup, et il a l'avantage d'être plutôt simple et rapide à écrire. Bref, je vous propose le...

Chapitre V : Un blason à redorer.

Le garçon aux longs cheveux verts, une nouvelle fois. Je ne mesurais pas encore l'importance que cet individu allait prendre à l'avenir, mais je sentais malgré tout quelque chose de spécial en lui. Quelque chose que je n'aimais pas.
Mais cela m'importait peu à ce moment-là, car je sentais avant tout qu'il devenait plus puissant à chaque rencontre, progressant au même rythme que mon dresseur. Et cela me donna une folle envie de me mesurer à ses Pokemon, le combat promettait d'être palpitant et d'inonder le vainqueur de gloire.

J'avais simplement oublié un détail. Le singe était toujours là et toujours plus puissant que moi, j'allais une fois de plus me retrouver écarté.
Notre premier adversaire fût une parodie de crocodile minuscule. Néanmoins son type Sol nous empêchait l'un comme l'autre de l'affronter. C'est l'insecte feuillu qui s'en chargea sans mal.

Ensuite vint le tour de... d'une sorte de sphère rouge avec des bras et des jambes faisant peine à voir, sans parler de son visage d'ahuri. En tout cas, l'insecte devait se retirer car cet adversaire était du même type que moi : Feu. Avec deux insectes et deux types Feu dans notre équipe, le choix de notre dresseur fût vit fait, c'était au tour de la sphère gélatineuse de jouer.

Légèrement plus délicat que le premier combat à cause de l'avantage type manquant, mais la sphère ne rencontra que peu de difficultés à abattre son ennemi de ses terribles attaques psychiques.
Je dois l'admettre, cette sphère m'effrayait. Un peu. Voir ses ennemis se tordre de douleur face à ses assauts psychiques était assez impressionnant. Assez pour que je n'ai pas envie de l'affronter et que je sois content qu'elle soit de notre côté. D'un autre côté, sa puissance me poussait à me dépasser donc j'imagine que c'était bénéfique.

Toujours est-il que notre second adversaire était hors d'état et que le troisième arriva. Une créature que j'ai du mal à décrire. Plutôt petite, avec de grands yeux et des dents apparentes. Ainsi qu'une quantité de peau trop importante et souple qui semblait lui servir de vêtement. Je ne sais plus lequel exactement, mais je me souviens que c'est l'un des deux insectes qui s'est occupé de lui.

Il ne restait plus qu'un adversaire, le plus puissant, le plus exaltant, le plus mémorable. Une sorte d'oiseau ressemblant à un totem aux motifs étranges et colorés, et assez imposant. Il était impensable d'envoyer les insectes face à un Pokemon volant, et la sphère n'aurait pas pu faire grand chose puisque cet adversaire était lui aussi de type Psy. Il ne restait plus que deux possibilités : le singe ou moi.

Bien entendu, vous vous doutez du choix de notre dresseur, j'étais toujours plus faible après tout.
Malgré toute ma frustration, le singe fût envoyé au combat à ma place. Mais je n'imaginais pas que le voir au combat cette fois-là serait la chose la plus plaisante qui me soit arrivé depuis longtemps.

Il attaqua, l'oiseau réagit à peine. Puis l'oiseau attaqua, et le singe failli ne pas se remettre du choc. Une attaque avait suffit à l'affaiblir presque jusqu'à la mort. C'est à ce moment que j'ai ressenti de la joie, le plaisir coupable de voir mon "allié" vaincu pour la première fois. Ainsi que de l'excitation, car je savais que cet adversaire surpuissant serait désormais le mien. Mais également de la peur, car il possédait véritablement une puissance remarquable. Tout cela mélangé à la fois, et mon corps tremblait, trépignait d'impatience à la simple idée de combattre.

Notre dresseur effectua l'échange entre le singe et moi, ce qui me valu de recevoir une attaque sans pouvoir riposter. Le choc était rude, mais je m'en sortais beaucoup mieux que cet idiot de singe. Légèrement affaibli mais parfaitement capable de continuer, cette attaque ne fit que renforcer encore plus mon excitation.
Et lorsque ce fût mon tour d'attaquer, tout ces sentiments éclatèrent d'un seul coup. Je frappais avec une rage folle. Je ne pensais plus, je me laissais simplement porter par le flot enivrant du combat. Presque comme si j'avais perdu conscience à ce moment. Ce n'était pas le cas, je restais parfaitement conscient mais ne pensais plus qu'à la gloire, au combat et au sang.

Je ne me préoccupais même plus de mes propres blessures, l'oiseau contre-attaquais tant qu'il pouvait face à mes assauts, mais rien ne pouvait arrêter ma furie, je voulais simplement le vaincre de la façon la plus violente possible. Lorsque finalement l'oiseau s'écrasa au sol, couvert de son propre sang et du mien qui coulait à flots de mes plaies béantes, je pris un malin plaisir à l'humilier d'avantage, à marquer encore plus ma domination incontestable en lui écrasant le visage à l'aide de l'une de mes pattes griffues. Il était probablement déjà mort, et ça rendait le moment plus exceptionnel encore.

L'homme aux cheveux verts en face de moi me regardait avec horreur, stupéfait par l'ignominie du traitement que j'infligeais à son précieux Pokemon. Sous le choc, il mit de longues secondes avant de rappeler son oiseau dans sa Pokeball, simplement pour m'empêcher de continuer. Il adressa des mots confus à mon dresseur avant de partir en pleurant.

Ce moment était parfait, je ne pouvais rêver mieux. Je n'étais qu'un fou, un psychopathe assoiffé de sang et de victoires. Seules la violence et la destruction m'importaient à ce moment précis. Jusqu'à ce que j'entende une voix derrière moi. Celle de mon dresseur, m'appelant d'une voix frêle. Lui aussi était choqué par le spectacle auquel il venait d'assister. Ce n'était qu'un enfant, et je lui ai offert une démonstration des plus macabres et sanglantes. Ça n'aurait pas dû avoir importance, je ne vivais que pour moi. Ce dresseur ne servait qu'à me faire combattre toujours plus, sa détresse n'aurait pas dû m'atteindre.

Mais sa voix déclencha quelque chose. Je suis revenu d'un seul coup à la réalité, mon état de fureur s'est évaporé en un instant. Je me suis retourné pour le regarder, et j'ai vu ses yeux emplis de terreur. J'ai alors ressenti la même détresse qu'il ressentait. Mais pour une raison différente. Je ne regrettais en aucun cas ce que je venais de faire en soi. Je m'en voulais de l'avoir effrayé et choqué. Lui, le dresseur qui s'occupait si bien de moi malgré mon égoïsme dont il n'avait probablement pas conscience. Je craignais qu'il me rejette, qu'il ai peur de moi et de la bestialité dont je venais de faire preuve. Je craignais de l'avoir fait souffrir.

Ce n'est qu'à partir de là que j'ai commencé à réaliser que malgré tout...

Je tenais à lui.
lilshuan



Dresseur débutant


Exp : 3
Date de rencontre : 20/06/2015
Insecte Insecte
Pokédex : Aucune information.

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Sam 25 Juil 2015 - 3:47

quand il aura la suite?
Magic-fab

avatar

Champion de Yantreizh
Champion de Yantreizh


Masculin Nature : Foufou
Exp : 272
Date de rencontre : 24/06/2015
Niveau : 21
Dragon Insecte
Habitat : Kanto (kes' tu croyais)
Pokédex : on raconte qu'il a su gwaker missingno ...

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Dim 1 Nov 2015 - 23:24

Je viens de voir que Mimi t'avait élu en nuz du mois, et sa "review" (je ne sais pas trop comment appeler ça autrement :p ) m'a vachement donné envie de lire ton nuz !

C'est ce que j'ai fait du coup, et j'ai vraiment apprécié. Le style est agréable, et l'originalité du point de vue, ainsi que le côté assez sombre m'ont vraiment plut ! C'est vraiment excellent, je ne sais pas quand tu compte continuer, mais j'adore et je fais maintenant partie de ceux qui attendent la suite Wink

_________________

oui bon bah j'ai pas de signature, pas la peine d'en faire tout un plat !
Hensoku

avatar

Ecrivain
Ecrivain


Masculin Nature : Mauvais
Exp : 355
Date de rencontre : 02/04/2014
Niveau : 20
Ténèbres Glace
Habitat : Là où il ne devrait pas être.
Pokédex : La plus grande crainte de cette étrange créature est d'avoir le temps de penser. Genre sérieusement, c'est d'un ridicule, vous ne trouvez pas ?

Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs... Mar 10 Nov 2015 - 11:54

Je te ne cacherai pas que j'ai été très surpris en voyant la review de Mimoze. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'une de mes œuvres soit ainsi mise en avant, encore moins dès la première édition et... encore moins cette œuvre-ci que j'ai mis en pause ! x)

Du coup, ça m'a également donné de nouveau envie de continuer ce Nuz. Genre, très beaucoup tout plein envie. En plus son format plus court et moins exigeant que les autres est parfait pour le manque de temps auquel je fais face depuis que je suis à la fac.

Bref. Tout ça pour dire que je remercie énormément Mimoze pour l'agréable surprise qu'elle m'a faite, que je te remercie également pour ton commentaire des plus appréciables et que le prochain chapitre devrait arriver rapidement ! ... Si tout se passe bien. Même si j'en meurs d'envie, il ne faut pas que j'oublie que je suis en période d'examens...
Enfin, je ferai de mon mieux; j'ai VRAIMENT envie de continuer ce récit. o/
Contenu sponsorisé







Message() Sujet: Re: Souvenirs, souvenirs...

 
Souvenirs, souvenirs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nuzlocke France :: Kalos : tous en Nuzlocke ! :: Aventures alternatives :: Aventures inachevées et inactives-