Partagez | 
 

 Sur les traces du dresseur de légende

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Sur les traces du dresseur de légende Lun 7 Mai 2012 - 18:58

Salut, alors j'ai vu qu'il y avait de plus en plus de fics sur les Nuzlockes alors j'ai décidé d'en faire un.
Seulement, j'en fait déjà un en SC, donc à la place, je ferais un petit complément à mon aventure en Sprite Comic.

Donc voilà, c'est pas vraiment un Nuzlocke, donc j'ignore si ça a sa place ici mais j'essaye quand-même, on verra bien.
Oui bon, comme c'est un prologue, vous vous doutez bien qu'il y a une vraie aventure à côté. J'ai mis le lien à la fin de ce fichu pâté de texte, du coup vous pourrez enchaîner les deux. Vous verrez, vous passerez d'un format à l'autre sans même vous en rendre compte tellement c'est bien fait.  Lalala  Lalala

00: Putain de fleuve

Spoiler:
 

01 : Une proposition pas si indécente que ça

Spoiler:
 

02: On se calme

Spoiler:
 

03 : Et merde

Spoiler:
 

04: La nature ça craint

Spoiler:
 

05 : Réveil mouvementé

Spoiler:
 

06: Pas si vite

Spoiler:
 

07: Un homme nommé Lovis

Spoiler:
 

08: Un voyage très… viril

Spoiler:
 

09: La fin du voyage ; Le début du voyage

Spoiler:
 

A suivre... dans Nuzlocke Challenge: le Sprite Comic.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.


Dernière édition par LF1 le Lun 29 Déc 2014 - 6:19, édité 12 fois
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Jeu 10 Mai 2012 - 5:47

Puisque mon chapitre un a été un tel succès () j'ai décidé de poster la suite !


01 : Une proposition pas si indécente que ça

Toujours à l’écoute, j’attendais qu’elle prononce un mot. Que veut-elle dire, elle a une solution ? Pourquoi a-t-elle décidé de me dire ça maintenant et bon sang ELLE VA SE METTRE A PARLER OUI ?

-Ecoute, ton problème c’est que tu ne peux pas traverser le fleuve, pas vrai ?
-Oui, ça m’étonne que ça soit seulement maintenant que ça te frappe mais oui.
-Et bien j’ai entendu dire qu’un dresseur de Pokémons eau va bientôt partir pour Kanto.
-Eeeeeeet…
-Alors on a qu’à le convaincre de passer par ce fleuve !
-Et comment tu comptes faire ça ?
-Ne t’inquiète pas pour ça. Je n’en ai pas l’air, mais je suis une fine manipulatrice !
-Ouais… Ahem, et après, il traverse le fleuve et on fait quoi ?
-Et bien, tu embarques en passager clandestin et tu traverses avec lui !
-Ouah, quelle bonne idée.
-Oui, ça m’étonne que ça soit seulement maintenant que ça te frappe mais oui.
-Grrmpf, savoure ta revanche tant que tu veux, femme.
-Hihihi.

Alors que Célestia savourait tranquillement sa pseudo-victoire qui n’en est même pas une tellement elle était facile mais bon soit, la porte de la maison à côté du laboratoire du Professeur Orme s’ouvrit.

C’était lui…le fameux garçon qui « préfère attendre » pour commencer son aventure. Il m’agace ce mec. Avec sa casquette noire et jaune, sa veste rouge, son short de mauvais gout et son insupportable air niais. Ce type est la seconde source de mes ennuis. Je suis sûr qu’il a comploté avec le prof Orme pour pas que j’obtienne mon Pokémon avant lui. Et le voilà qui s’approche par ici, mince. Peut-être que je peux l’ignorer. Ah non merde il me fait signe, vite il faut que je trouve quelque chose.

-Hé hé héééé, saluuuuut.

Putain, quelle réponse à la con, j’aurais du réfléchir un peu plus avant de parler. Tiens, le voilà qu’il répond maintenant.

-Saluuut mon pote, qu’est-ce que tu fous dehors toi ?
-Franchement, c’est si inconcevable que ça que je veuille juste prendre l’air ?
-Wow, calme mec, je demandais juste. T’es pas de bonne humeur ? Tu sais ce qu’il a Célestia ?
-Je…Non, euh…

Ah c’est vrai. Elle est carrément amoureuse de ce type, j’avais oublié. Et l’autre qui a toujours rien capté depuis toutes ces années, c’est fou. En plus ces situations sont super inconfortables quand je les regarde et que je sais tout mais qu’ils en sont toujours au même point qu’il y a trois ans. Mais allez Célestia, tu te décides à lui dire quand ?! J’en ai marre d’être le mec qui regarde nerveusement moi. Bon, je vais essayer de débloquer la situation.

-C’est rien, c’est juste ce fichu fleuve.
-T’en es encore là-dessus ?
-Mais. Je croyais que tu savais rien là-dessus !
-A ce propos…

Une petite voix fluette avait prononcé des mots. Ce n’étaient que trois mots, mais c’était suffisant pour que je comprenne, elle avait tout cafté.

-Urk, tu lui as dit quand ?
-Elle me l’a dit il y a trois mois mec.

Trois mois ? C’est durant cette période que j’ai découvert qu’on pouvait aller à Kanto en passant par ce fleuve ! C’est aussi durant ce laps de temps que j’ai tout dit à Célestia. Ce qui veut dire…

-En gros tu sais depuis le début.
-Ouaip.

J’y crois pas, je lui avais PRECISE qu’il ne fallait surtout pas qu’il le sache. Maintenant il va se foutre de ma gueule tout le temps, c’est malin. Elle peut rien lui cacher à cet imbécile. Arg, maintenant que dois-je faire ? Autant éviter d’envenimer la conversation davantage.

-Bon, je vais faire un saut à Ville Griotte.
-Tu pars déjà ? demanda l’imbécile à casquette.
-Et bien oui, j’ai à faire.

C’était un gros mensonge, mais au moins je pourrais passer le reste de l’après midi tranquille.

-Et bah ça tombe bien, je devais faire des courses là-bas, comme ça je vais t’accompagner.

Mais il le fait exprès en plus. Il sait. C’est un machiavélique imbécile. Il me hait, tout autant que je le hais, mais il ne le montre pas. C’est pour ça qu’il s’acharne à me coller tout le temps.

-Et bien dans ce cas je viens aussi, dit l’amoureuse transie.
-Non, Célestia, il y a euh…le professeur, il veut te voir.
-Ah bon…

Elle alla donc dans le laboratoire. Pourquoi est-ce que je sens qu’il n’était pas tout à fait honnête avec elle ? Je le sens pas cette histoire, mon instinct de survie est en alerte.
Sur le chemin menant à Ville Griotte, alors que je suivais l’encasquetté, il s’arrêta soudainement en plein milieu du chemin. Je n’aime décidément pas ça.

-Pourquoi est-ce qu’on s’arrête ? demandais-je.
-A vrai dire je dois t’avouer quelque chose.

Je le sens maaaaaal.

-A vrai dire, je n’ai pas besoin d’aller faire les courses.
-A-Aaah ?...

Je n’aime pas le sens ou va la conversation.

-Cela fait quelques années déjà que je pense te le dire.

A ce moment, je reculai par réflexe, dans l’espoir de m’échapper, mais malheureusement un arbre m’empêcha de poursuivre ma route. J’ai bien tenté de tourner et de détaler mais il s’était rapproché beaucoup trop près et avait posé ses mains sur l’arbre en question. J’étais piégé.

-Je ne puis me retenir davantage, tu sais.
-De q-quoi tu parles…

Mon dieu non, ne me dîtes pas que c’est ce que je pense.

-Je sais que Célestia est amoureuse de moi depuis longtemps, et je sais aussi que tu le sais.

Non… Nooon…

-Je ne veux pas lui faire de la peine, c’est pourquoi je me suis retenu…

Nooon, s’il te plaît noooon…

-Mais c’en est trop désormais. Je suis désolé pour elle, mais je dois le dire…

Oh pitié non, tout mais pas ça. TOUT MAIS PAS CA.

-En fait, je…

Nononononononononononon.

-Je…t’ai toujours…

Non ne dis pas ç-

-Glup, voilà, JE T’AIME !

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!

-Voilà ! Je l’ai enfin dit !

J’ai fait un mini-arrêt cardiaque, et j’ai bien cru m’évanouir, mais j’ai regagné de l’énergie et décida de l’employer à bon escient.

-Alors, quelle est ta répOUARF !

Je lui avais asséné un coup de poing dans l’estomac, suivi d’un coup de pied aux parties. Alors qu’il s’effondrait, je l’achevais avec un coup de coude dans le dos.

-Enculé, plutôt crever ! criais-je avant de détaler vers Ville Griotte.

Je suis pratiquement sûr de l’avoir entendu se relever à se moment là, mais j’ai dû mal comprendre ce qu’il a dit. J’étais déjà loin.

-Humpf, ces Tsunderes.

Ouais c’est ça, j’ai dû mal comprendre.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.


Dernière édition par LF1 le Ven 4 Jan 2013 - 0:26, édité 1 fois
Ex-dragon

avatar

Champion de Relifac-le-Haut
Champion de Relifac-le-Haut


Masculin Nature : Modeste
Exp : 127
Date de rencontre : 27/04/2012
Niveau : 23
Feu Dragon

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Jeu 10 Mai 2012 - 18:57

C'est un début pour le moins intéressant. xD

J'aime bien, je suis curieux de voir où tu vas aller avec ca. ^^

_________________

Le roi et le démon vont ici et maintenant ne faire qu'un ! Une âme enragée ! Fais s'élever les cris de la création toute entière !
Invocation Synchro ! L'âme suprème, le Dragon Nova Rouge !
Amérator

avatar

Champion de Neuvartault
Champion de Neuvartault


Masculin Nature : Solo
Exp : 25
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 25
Sol Ténèbres
Habitat : Zone inconnue

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Ven 11 Mai 2012 - 21:32

LF1 a écrit:
Puisque mon chapitre un a été un tel succès () j'ai décidé de poster la suite !

C'est pas parce qu'on commente pas qu'on ne lit pas, perso j'ai du mal a donner mon avis juste sur un ou deux chapitres, et encore plus si c'est un récit.
Bon je vais quand même dire ce que je pense de l'histoire:

Bonne ambiance délirante mais pas trop comme dans les premiers "Dragon Ball", ou "One piece". J'ai plus qu'a attendre la suite avant de donner un coup de tampon.

_________________

« Si le mal existe en ce monde, il se cache dans le cœur des hommes »
Edward D. Morrison: Tales of Phantasia


« Il n’existe que trois choses infinies, l’univers, la bêtise humaine et les Nosferapti dans les cavernes, ... surtout pour les Nosferapti »
Albert Einstein
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Lun 14 Mai 2012 - 17:36

Amérator a écrit:
C'est pas parce qu'on commente pas qu'on ne lit pas, perso j'ai du mal a donner mon avis juste sur un ou deux chapitres, et encore plus si c'est un récit.

Certes mais c'est toujours plus sympa de savoir qu'on est lu, de ne pas avoir l'impression d'avoir fait un truc pour rien.

Enfin, merci bien, je tarderais pas trop à poster la suite. =)

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Invité

avatar

Invité



Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Lun 14 Mai 2012 - 20:04

La suite! La suite! \o/
Ex-dragon

avatar

Champion de Relifac-le-Haut
Champion de Relifac-le-Haut


Masculin Nature : Modeste
Exp : 127
Date de rencontre : 27/04/2012
Niveau : 23
Feu Dragon

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Mar 15 Mai 2012 - 20:27

LF1 a écrit:
Amérator a écrit:
C'est pas parce qu'on commente pas qu'on ne lit pas, perso j'ai du mal a donner mon avis juste sur un ou deux chapitres, et encore plus si c'est un récit.

Certes mais c'est toujours plus sympa de savoir qu'on est lu, de ne pas avoir l'impression d'avoir fait un truc pour rien.

Enfin, merci bien, je tarderais pas trop à poster la suite. =)

Je plussoie fortement.

_________________

Le roi et le démon vont ici et maintenant ne faire qu'un ! Une âme enragée ! Fais s'élever les cris de la création toute entière !
Invocation Synchro ! L'âme suprème, le Dragon Nova Rouge !
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Jeu 24 Mai 2012 - 0:32

J'ai eu une envie soudaine, alors j'ai écrit le chapitre suivant.

02 : On se calme

Peu après avoir rembarré cet abruti, je me suis rendu à Ville Griotte où je fis comme je fais d’habitude quand quelque chose me tracasse (en dehors du sujet fleuve), je pêche. En effet, cette ville, qui est plutôt petite pour une ville à vrai dire, se trouvant juste à côté de la mer. Cependant, aucun bateau n’a jamais accosté ici pour une simple raison : des tas de rochers, récifs, et autres rendent la mer impraticable pour tout type de bateau. Il en est de même pour les gros pokémons aquatiques à vrai dire, seul quelques Magicarpes arrivent encore à finir ici.

Enfin, cela ne me dérange pas plus que ça, je ne pêche pas pour trouver des Pokémons rares, mais vraiment pour me détendre. De temps en temps j’arrive à attraper un de ces fameux poissons rouges, qui sont suffisamment stupides pour mordre à l’hameçon sans aucun appât. Je les vends à l’autre pêcheur du coin, un vioque plutôt cool, et il m’offre parfois un plat qu’il a fait avec.

C’est étonnamment bon un Magicarpe une fois qu’on à enlevé sa chair, et accompagné d’épinards. Oups, je salive déjà.

Je pêchais, donc, pour me calmer un peu les nerfs. Ce… Cet espèce de… m’a vraiment foutu en rogne cette fois-ci. Non mais pour qui il me prend c’ui là ? Vivement qu’l’autre là, le dresseur de Pokémons eau arrive que je me barre d’ici, ça ira mieux. J’irais à Kanto, rendre visite à Red et…
Tiens, où je pourrais trouver Red d’ailleurs ? Hmm, j’irais chez lui, peut-être qu’il y est. Ou alors je demanderais à sa mère des informations. Oh, et je commencerais une aventure là-bas tiens, ça me calmera un peu. Je me ferais une équipe de malade et on poutrera la gueule à la ligue. J’ai intérêt à ne pas trop trainer, parce qu’ils parlent de fermer la ligue pendant un moment pour créer un conseil des 4 commun à Kanto et Johto.

Et ptêt qu’après je poutrerais la gueule de Red qui sait ? Rooh, ça serait trop épique putain. Rohlala, j’imagine déjà devenir le plus grand de tous les dresseurs à la place du plus grand de tous les dresseurs. Est-ce qu’on gagne du fric si on devient le plus fort ? Nan je crois pas, on doit juste recevoir de la gloire. Mais c’est déjà bien. Oh, il faudra ABSOLUMENT que je pense à demander un autographe à Red, ce sera trop trop cool.

Aaah, bah voilà, je suis calme maintenant. J’ai plus qu’à rentrer chez moi, allumer le PC, et oublier ce trou du-

-Salut !
-Et merde.
-Bah quoi t’es pas content de me revoir ?

C’est Célestia. Raah, juste au moment ou je commençais à me sentir mieux.

-Bah, à ton avis ? T’as tout balancé à ce connard !
-Non ! J-je ne le lui ai pas dit, je te le jure.
-Pourtant il a avoué le contraire tout à l’heure.
-Oui bon, peut-être que je l’ai fait, mais je lui ai pas dit ça comme ça, je lui ai raconté que tu rejetais ta frustration et ta colère sur le fleuve. Il devrait pas avoir tout compris je suppose…
-Ah-ah ! Je suis sûr que c’est toi qui lui as foutu ces idées en tête !
-Des idées en tête ? De quoi tu parles maintenant ?

Mais oui ça tombe sous le sens, c'était ça depuis le début, c'est évident maintenant. Ce fils de- a dû remarquer que je pestais secrètement contre le fleuve, il a demandé à Célestia ce qui m’arrivait et lui sans doute dit un truc du genre « Euh, n-non, désolé, mais il m’a dit de pas te le dire. », ce qui lui a fait se poser des questions, il lui a demandé pourquoi et elle a répondu que c’était top secret que je lui ai interdit d’en parler, et après elle lui a tout avoué comme une faible, en ne précisant pas ce que je maudissais exactement et il s’est imaginé que j’étais amoureux de lui-eurk- et il a commencé à avoir ses idées tordues et c’est là qu’il-

-RARGHRBLRAR ! JUSTE AU MOMENT OU J’AVAIS OUBLIE !
-De quoi ? Il s’est passé quoi durant mon absence ?
-RIEN. IL NE S’EST. RIEN. PASSE.

Au vu de sa tête je pouvais dire qu’elle ne me croyait pas, ce qui est normal considérant la façon dont je lui ai répondu. Cependant elle n’a pas cherché à en savoir plus, et c’est mieux comme ça.

-Mouais, dit-elle. Bon, alors à propos, d’après mes sources…
-Tes sources ? Tu as des contacts maintenant ?
-Ne sous-estime pas le charme d’une femme.
-Le charme ? Quel charme ? T’es aussi plate quAOURG !

Ceci était une erreur, je le réalise bien, elle m’a enchainé un torrent de coups de poings aussi rapides que des météores, j’ai à peine pu les voir. Chaque coup assené me rappela pourquoi cette fille m’insupporte.

-EURK.

Elle est garçon manqué.

-BLEUARG.

Elle n’arrête pas de me prendre de haut.

-AOUTCH.

Elle est tombée amoureuse du plus gros enc-

-HURF.

Elle est aussi super susceptible. Et pour finir…

-ARG.

Elle fait mal.

Fichtre, j’espère que toutes les femmes ne sont pas comme ça.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Invité

avatar

Invité



Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Jeu 24 Mai 2012 - 13:23

...

LA.SUITE.
Ex-dragon

avatar

Champion de Relifac-le-Haut
Champion de Relifac-le-Haut


Masculin Nature : Modeste
Exp : 127
Date de rencontre : 27/04/2012
Niveau : 23
Feu Dragon

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Jeu 24 Mai 2012 - 17:34

^^
Ca aussi je plussoie x)

_________________

Le roi et le démon vont ici et maintenant ne faire qu'un ! Une âme enragée ! Fais s'élever les cris de la création toute entière !
Invocation Synchro ! L'âme suprème, le Dragon Nova Rouge !
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Jeu 7 Juin 2012 - 16:52

03 : Et merde

Après m’être fait latter la gueule par Célestia et avoir perdu toute once de dignité, je reprenais la conversation. En évitant soigneusement de parler des formes pas très developpées de AOUTCH.

-C’est quoi ton problème ?! J’ai rien dit ! lui hurlais-je, en essayant de me remettre de ce coup de pied au sommet du crane.
-T’as rien dit mais tu l’as pensé.

Comment elle sait des choses pareilles elle ? Elle a des supers pouvoirs ? C’est un Pokémon ? Brr… Il vaut mieux que je ne pense pas plus loin, je risque de m’écœurer moi-même.
Reprenons donc la conversation sans mentionner ou penser quoique ce soit à propos de Célestia.

-Bon alors, tu voulais me dire quoi avant de m’agresser ?
-Oui, comme je disais, d’après mes sources, le dresseur de Pokémons eau arrivera d’ici trois jours.
-Et je me demande toujours comment tu sais tout ça.
-Je suis beaucoup plus machiavélique que tu ne pourrais le croire.
-J’en doute. Une personne machiavélique ne rougirait pas autant devant-
-OUI JE L’AIME LUI ET ALORS ? EN QUOI CA TE DERANGE ?!

En quoi ça me dérange ? Hormis le fait que ce soit un gros abruti qui ruine tous mes rêves ? Et bien…

-ALORS ? HEIN ?! QU’EST-CE QUI T’EMMER-
-PARCE QUE MOI JE T’AIME TOI VOILA !

Et merde.

A ces mots, elle se retourna, baissa sa casquette et me dit :

-Donc, comme je disais, le dresseur arrive dans trois jours, donc prépare tes affaires, d’accord.
-Célestia, je…
-Au revoir alors !

Et elle s’enfuit en direction de Mauville, à mon avis, je la reverrais pas avant un moment.

-Et merde, fallait que tu ouvres ta grande gueule.


---

Un chapitre plutôt court aujourd'hui, mais riche en rebondissements.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Ex-dragon

avatar

Champion de Relifac-le-Haut
Champion de Relifac-le-Haut


Masculin Nature : Modeste
Exp : 127
Date de rencontre : 27/04/2012
Niveau : 23
Feu Dragon

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Jeu 7 Juin 2012 - 20:11

Yeah ! Triangle amoureux bien foireux. x)
J'attends de voir Silver arriver et tomber amoureux de LF1, tandis que Gold explique à Celesta qu'il est gay. x)

Enfin j'espère qu'on verra quand même des pokés et pas que des amours foireux. x)

_________________

Le roi et le démon vont ici et maintenant ne faire qu'un ! Une âme enragée ! Fais s'élever les cris de la création toute entière !
Invocation Synchro ! L'âme suprème, le Dragon Nova Rouge !
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Ven 8 Juin 2012 - 17:49

04 : C’est la nature

Bon, on relativise, c’est pas SI problématique, non ? Je veux dire, dans trois jours je me tire d’ici et on aura oublié tout ça vite-fait, et on en reparlera plus jamais. Ouais, c’est pas si mal en fait. Bon, on fait quoi maintenant…

Sans savoir trop quoi faire je glandouille à la route 29, qui relie le village de paumés qui ne savent que pêcher –non pas que ce soit un mal- et le bourg débile rempli de dégénérés : un professeur tête en l’air qui tyrannise les jeunes enfants pour rien, un fleuve qui se fout de ma gueule à chaque fois que je passe devant, un sale gay abruti qui porte encore des shorts sérieux, et une imbécile qui quand elle ne me tabasse pas, s’enfuit comme une lâche. Au final je suis le seul sain d’esprit dans ce bled paumé.

Et là, je traine dans les hautes herbes, sans savoir quoi foutre.



Putain, j’espère que personne n’écrira sur ma vie ça sera vachement minable quand-même.

…Tiens ? Un Fouinette ?

-Salut ptit gars.

Je lui caresse la tête gentiment et il me répond avec des petits cris que les Fouinettes font. Quand je pense que c’est ça le grand danger qui devrait m’empêcher de pouvoir me déplacer sans Pokémon dans la nature… C’est un sénile avant l’âge le professeur Orme. Ou il est juste parano. Ou les deux, je pencherais pour les deux.

-Fouinette ! Fouinette !
-Qu’est-ce que t’as, tu sais que je comprends pas le Fouinette hein ?
-Fouinette !
-Crétin.

Je lui redonne une caresse sur la tête et ça suffit à le calmer. Il s’en alla peu après.

-Allez, trace ta route, fier aventurier du-
-NoARr !

Un Noarfang chopa d’un coup le Fouinette au loin. J’imagine que c’est la nature mais PUTAIN quand-même. Le pauvre Fouinette. Je l’aimais bien moi, même s’il était un peu con. C’est triste mais c’est pas comme si je pouvais y faire grand-chose. Tiens, il s’est posé dans un arbre là-bas.

Je me pose une question : comment un Noarfang compte bouffer un Fouinette entier ? Il est pas trop gros ? Et les Noarfangs c’est pas des herbivores à la base ?

Tiens, on dirait qu’un autre Pokémon se situe dans l’arbre ? C’est un quoi ? Je le connais pas cùi là, peut-être viendrait-il de cette fameuse « nouvelle » région Hoenn ? Si ça se trouve, ils commencent à implanter des Pokémons de chez eux ici. Je vois pas trop pourquoi mais bon.

Ou alors j'arrive juste pas à bien voir. C’est possible.

En tout cas il a une grande gueule, c’est un serpent ? Je vois pas très bien d’ici.

Ouah il l’a bouffé tout cru ! Rah le pauvre petiot !

Et bah comme ça il se sera passé quelque chose durant cette balade, c’est déjà bien.



Mais je sais toujours pas quoi foutre.
Putain ma vie est passionnante.


---

Et là y'a assez de Pokemanz ? è_é

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Ex-dragon

avatar

Champion de Relifac-le-Haut
Champion de Relifac-le-Haut


Masculin Nature : Modeste
Exp : 127
Date de rencontre : 27/04/2012
Niveau : 23
Feu Dragon

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Dim 10 Juin 2012 - 15:12

xD

Non mais fais ta fic comme tu le sens, je disais ca pour rire. Je me doute qu'on va en voir des pokémons (ou alors faudra m'expliquer comment tu vas faire un nuzlocke sans x))

_________________

Le roi et le démon vont ici et maintenant ne faire qu'un ! Une âme enragée ! Fais s'élever les cris de la création toute entière !
Invocation Synchro ! L'âme suprème, le Dragon Nova Rouge !
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Dim 10 Juin 2012 - 18:04

C'est pas vraiment un Nuzlocke hein, c'est un avant-Nuzlocke.

Prends-le comme un complément à mon Nuzlocke en Sprite Comic, qui apporte quelques infos en plus et qui approfondit un peu l'univers. C'est un petit bonus en gros.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Lun 9 Juil 2012 - 9:22

Double-post, mais j'avais la flemme d'éditer.

Bon, en fait au lieu de faire un nouveau chapitre j'ai décidé de rallonger le chapitre quatre déjà existant. Au lieu de se passer que dalle, il se passe que dalle puis un trucdefou. Je vous laisse admirer. =D

04: La nature ça craint

Bon, on relativise, c’est pas SI problématique, non ? Je veux dire, dans trois jours je me tire d’ici et on aura oublié tout ça vite-fait, et on en reparlera plus jamais. Ouais, c’est pas si mal en fait. Bon, on fait quoi maintenant…

Sans savoir trop quoi faire je glandouille à la route 29, qui relie le village de paumés qui ne savent que pêcher –non pas que ce soit un mal- et le bourg débile rempli de dégénérés : un professeur tête en l’air qui tyrannise les jeunes enfants pour rien, un fleuve qui se fout de ma gueule à chaque fois que je passe devant, un sale gay abruti qui porte encore des shorts sérieux, et une imbécile qui quand elle ne me tabasse pas, s’enfuit comme une lâche. Au final je suis le seul sain d’esprit dans ce bled paumé.

Et là, je traine dans les hautes herbes, sans savoir quoi foutre.



Putain, j’espère que personne n’écrira sur ma vie ça sera vachement minable quand-même.

…Tiens ? Un Fouinette ?

-Salut ptit gars.

Je lui caresse la tête gentiment et il me répond avec des petits cris que des Fouinettes font. Quand je pense que c’est ça le grand danger qui devrait m’empêcher de pouvoir me déplacer sans Pokémon dans la nature… C’est un sénile avant l’âge le professeur Orme. Ou il est juste parano. Ou les deux, je pencherais pour les deux.

-Fouinette ! Fouinette !
-Qu’est-ce que t’as, tu sais que je comprends pas le Fouinette hein ?
-Fouinette !
-Crétin.

Je lui redonne une caresse sur la tête et ça suffit à le calmer. Il s’en alla peu après.

-Allez, trace ta route, fier aventurier du-
-NoARr !

Un Noarfang chopa d’un coup le Fouinette au loin. J’imagine que c’est la nature mais PUTAIN quand-même. Le pauvre Fouinette. Je l’aimais bien moi, même s’il était un peu con. C’est triste mais c’est pas comme si je pouvais y faire grand-chose. Tiens, il s’est posé dans un arbre là-bas.

Je me pose une question : comment un Noarfang compte bouffer un Fouinette entier ? Il est pas trop gros ? Et les Noarfangs c’est pas des herbivores à la base ?

Tiens, on dirait qu’un autre Pokémon se situe dans l’arbre ? C’est un quoi ? Je le connais pas cùi là, peut-être viendrait-il de cette fameuse « nouvelle » région Hoenn ? Si ça se trouve, ils commencent à implanter des Pokémons de chez eux ici. Je vois pas trop pourquoi mais bon.

Ou alors c’est un d’ici que je connais juste pas. C’est possible.

En tout cas il a une grande gueule, c’est un serpent ? Je vois pas très bien d’ici.

Ouah il l’a bouffé tout cru ! Rah le pauvre Fouinette !
Et bah comme ça il se sera passé quelque chose durant cette balade, c’est déjà bien.

Mais je sais toujours pas quoi foutre.
Putain ma vie est passionnante.

Après avoir regardé bêtement le ciel pendant une bonne dizaine de minutes, je décide alors d’aller fouiller dans les bois. Qui sait, il y aura peut-être un truc intéressant à faire.
Je m’aventure donc, dans les bois, une chose que peu de gens par ici font, visiblement, et il ne se passe rien. Je garde espoir, c’est sûrement parce que je ne suis pas encore allé bien loin. D’ailleurs, il y avait bien un petit Chenipan dans le coin, donc tu n’es de toute évidence pas tout seul. Mmh ? Qu’est-ce que c’est ?

J’observais le coin depuis un moment, et ce n’était pas la première fois que je me rendais dans ce coin ci des bois, mais c’est bien la première fois que je vois un lac dans le coin. Très lumineux de surcroît, je me demande même si c’est un lac normal. Ou peut-être que je le trouve super lumineux uniquement parce que c’est le premier et unique lac que j’ai vu, et que donc je ne possède aucun critère de comparaison. Mais quand-même, il est vachement brillant.

Maintenant que j’y pense, l’eau de Johto est réputée pour être extrêmement pure, je me demande pourquoi. Certains pensent que c’est parce qu’un Pokémon sacré ou un truc du genre s’amuse à purifier l’eau du coin. Pourquoi foutre j’en sais rien, mais toujours est-il que selon des légendes, un Pokémon trouve ça malin. Ce qui est peut-être le cas en fait, c’est pas une mauvaise chose de purifier les eaux. C’est vachement pratique, ça évite de devoir installer des systèmes d’épuration des eaux un peu partout dans la région. En y réfléchissant, c’est vrai qu’on en a pas beaucoup dans le coin, genre une ou deux grand max dans tout le pays, peut-être que les légendes sont vraies après tout…

J’aimerais bien voir la gueule d’un Pokémon avec ce genre de pouvoirs tiens, ça m’intrigue. Comment fait-il pour purifier les liquides ? C’est une sorte de dieu ou de demi-dieu ? D’esprit protecteur de l’eau ? C’est super mystique tout ça. Faudrait que j’aille chercher sur le net si ils ont pas des images de ce fameux bienfaiteur.
Je regarde donc ce lac tout brillant, et je me mis à gouter l’eau pour voir si elle est si pure que ça.



Mouais, c’est de l’eau quoi, je peux pas dire si elle est plus pure que l’eau que je bois en bouteille. En fait, si ça se trouve, la marque d’eau que je bois puise sans doute sa source ici.

Bah, on s’en tape, ce qui compte c’est qu’il se passe que dalle ici. QUE. DALLE.

Oh, attends, de l’autre côté du lac, il y a un truc. Tout bleu. Qui brille. Heu…

J’ai pas la moindre idée de ce que c’est mais c’est joli. C’est certainement un Pokémon mais je sais pas lequel c’est. C’est le fameux gardien auquel je pensais tout à l’heure ? C’est pas comme si je pouvais le dire, vu que je sais pas à quoi il ressemOUAH !

Un putain de Léviator est sorti de l’eau ! Putain je savais pas qu’il y en avait par ici ! Putain c’est gros un Léviator je savais pas ! ‘Fin si je m’en doutais un peu mais pas à ce point quoi ! Hmm, et si c’était juste un des Magicarpes de la Ville Griotte que quelqu’un se serait amusé à jeter dans le lac et qui aurait évolué. C’est possible, au vu de tous les tarés qu’il y a dans le coin.

On dirait qu’il regarde en direction du Pokémon mystérieux tout bleu. Peut-être s’est-il senti menacé ? Toujours est-il qu’il charge un gros rayon, sûrement une attaque comme Ultralaser. Il a fini de charger on dirait. Oui, oui, il a définitivement fini de le charger. Il va le lancer. WOW ça pète ! Bah ça au moins c’est un truc intéressant ! Plus que de voir un Fouinette se faire dévorer de très loin en tout cas. Même si c’est moins triste. Tiens ? On dirait que le Pokémon que je connais pas n’a rien subi, il a dû esquiver. Je devrais arrêter de me distraire tout seul quand il se passe un truc intéressant. Mais ? Il a disparu comment c’est possible ?! Il s’est téléporté ? Ou il est juste super rapide ? Il a utilisé une attaque qui lui a boosté sa vitesse genre Hâte ? Ah le voilà, il est sur le dos, littéralement, du Léviator ! Il a rien vu venir celui-là je parie ! Hé hé, le voilà qu’il remonte tout son dos et il arrive sur sa tête. Que fait-il ? Il saute en arrière ? Ooh, je vois il charge un rayon lui aussi.

Et BIM dans sa façe au Léviator ! Aaah, il crie, il doit avoir mal le pauvre, se manger un Laser Glace dans l’œil, moi aussi j’aurais mal à sa place ! Il est remonté là, il va faire mal à l’autre. Il ouvre grand sa gueule alors que la créature inconnue tombe encore, et s’apprête seulement à atterrir. OUAÏE IL L’A GOBE ! Tout cru ! Faut dire qu’il est gros pour un poisson !

Qu’est-ce qu’il a ? Il a pas l’air plus content pour autant, on dirait qu’il lutte encore. BLAM sa bouche s’est grande ouverte dans un grand flash ! Son adversaire l’a attaqué de l’intérieur j’imagine ! Il est coriace le bougre ! Le Pokémon mystérieux a finalement atteint la terre ferme, pendant que le gros serpent de mer essaye de se remettre de ses émotions. Le petit a ouvert grand ses yeux, enfin je crois, je suis quand-même plutôt loin, et le vent commence à souffler fort. Très fort même, je me fais un peu emporter. Une tornade est apparue ! Une grosse tornade même ! Le Léviator se fait soulever par la puissance torrentielle de ce souffle puissant ! Et moi je me fais carrément emporter en fait, c’était pas qu’un peu ! Putaaaaaaaaaain ! Je vais m’envoler au loin ! Merde ! Qu’est-ce qui m’a pris d’aller dans les bois tout seul comme un con ! Le Léviator est déjà bien haut dans le ciel, il crie super fort ! Avec un peu de bol, il rameutera le village ici et quelqu’un me sortira de ce pétrin ! Putain je commence à voler bien haut dans le ciel aussi !

-Putain de meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde !

J’ai du mal à garder les yeux ouverts, le vent me balaye de tous les côtés, il m’arrache la peau, raah ça fait MAL merde ! Je vois plus le Léviator, il est sans doute déjà parti super loin !
Comme moi dans dix secondes si je suis pas déchiqueté vivant avant !

-Aïe ! Putain ! Journée de merde !

Arg…Pas bon…J’ai du mal à garder les yeux ouverts, je perds conscience…J’en ai marre…marre…marre…marre……

Je…Désolé…Célestia…

Je…

Aaarg…





---

A suivre donc. santa

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
DrNeko

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis

http://nuzlocke-france.forumgratuit.org/


Masculin Nature : Bizarre
Exp : 915
Date de rencontre : 29/02/2012
Niveau : 17
Dragon Ténèbres

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Lun 9 Juil 2012 - 11:58

Bon allez je me motive et je vais lire ca vu que ca a lair pas mal.
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Ven 4 Jan 2013 - 1:38

Et ben dis-moi ça fait un bout de temps que j'ai rien fait ici non plus.

05 : Réveil mouvementé

Je me réveille dans un endroit que je connais pas.

Je suis où ? Putain je suis sûr qu’on m’a enlevé pendant que j’étais dans les vapes. Je suis sûr qu’il/elle m’a fait des choses dans mon sommeil. Oh non, ça s’trouve, c’est l’autre là qui m’a récupéré chez lui, Gold ou peu importe son nom. Attends c’est pas Gold son nom à l’autre idiot en casquette si je me souviens bien. Pourtant je suis sûr que Célestia l’a appelé Gold une fois il y a quelques semaines. Ne me dîtes pas qu’il me copie et qu’il prend un pseudo aussi maintenant, ah le gros fumier, je vais le buter. Il me vole mon truc en plus. Mon dieu si c’est bien lui qui m’a recueilli je suis dans une de ces mouises. Bon, calme moi toi, enfin ouais un truc comme ça. Ne pars pas en besogne trop vite. C’est peut-être pas lui qui m’a enlevé. Examine les alentours avant de flipper. Hmm, un pc, une vieille console, des peluches, je suis certainement pas chez un vieux. Ca sent mauvais. Oh un poster de la ligue de Kanto énorme ! J’ai toujours voulu en avoir un ! Rooh un bouquin sur toutes les stratégies pour débutant en combat Pokémon ! Ce type a du gout au moins, il n’y a donc pas moyen que ce soit Gold. Tiens, en parlant de ça…

Pourquoi il a choisi un pseudo ? Surtout Gold, beurk c’est moche tout plein, le mien est genre mieux mais à des années lumières. En plus lui ça sert à rien de cacher son nom tout le monde sait qu’il s’appele-

TOC TOC TOC

Tiens, on dirait qu’on toque à la porte. Je me demande si c’est mon ravisseur. Je vais enfin savoir qui est l’homme de bon gout qui possède autant d’artéfacts de valeurs tels que ce bouquin sur les costards que je vois dans sa bibliothèque. Eh, marrant j’en ai un dans le même genre chez moi, sauf que le mien est plus crade avec la poussière qui a dessus. Faudra que je le frotte un jour.

BON on s’en fout, le plus important c’est de savoir qui se trouve derrière cette porte. C’est que ça commence à faire un moment que je me cause à moi-même dans ma tête.

-Entrez !

Je me demande si c’est une bonne chose d’inviter mon kidnappeur à rentrer, j’aurais sans doute dû m’enfuir par la fenêtre pendant que j’en avais l’occasion. Tant pis, si je meurs, au moins je saurai qu’il faut que je la ferme plus souvent. Pour l’instant je vais découvrir l’identité de ce mystérieux personnage.
La porte s’entrouvre et mon cœur bat à cent à l’heure, c’est peut-être les derniers instants que je vais vivre. Ah je stresse, je suis chez qui là, j’ai rien demandé, je voulais rentrer tranquillement chez moi et jouer à-

-Ah tu t’es enfin levé. Tu vas bien ?

Dès fois dans votre vie vous vivez des moments tellement effrayants que votre cerveau se met en pause pendant quelques secondes, juste pour se réactiver et vous agresser de toutes sortes de pensées floues et incompréhensibles qui vous rendent encore plus angoissé.

C’est un de ces moments.

-Et bien ? Tu ne réponds pas ?
-Si…si… Je vais bien maman.
-Ah quand-même, tu m’as fait peur quelques instants là.
Toi de même.
-Alors, euh, si… je comprends bien, ici c’est la maison ?
-Oui voyons tu es dans ta chambre là maintant.

Putain j’arrive pas à croire que j’ai pas reconnu la pièce plus tôt. Pourtant maintenant j’y regarde plus attentivement c’est vrai que ça ressemble beaucoup à ma chambre. A un détail près cependant…

-Dis moi maman, tu as rangé ma chambre ?
-Je t’ai surveillé plusieurs nuits sans savoir si tu allais te réveiller un jour. Au bout d’un moment j’ai dû m’occuper. Et puis tu ne le fais jamais quand je te le demande. Alors j’en avais marre.
-Plusieurs nuits ? Depuis combien de temps je suis KO ?
-Presque six mois.
-Que.

Je ne dis plus rien, et les minutes passent sans qu’un seul mot ne soit prononcé. Je dois avouer que j’ai du mal à comprendre. Six mois. SIX MOIS. ET MON REVEIL SERT A QUOI ALORS.

-Ahahah tu devrais voir ta tête tu es trop drôle !
-Que. Mais.
-Ahah, que tu es cruche quand-même.
-Je. Quoi. Mais. Que.
-Aaah, tu vas continuer à répéter des mots d’interrogation encore longtemps ?
-Tu t’es fichue de moi ?
-Bravoooo, tu es très intelligent félicitations, je suis très fière de toi.
-RAAAAH JE ME SUIS FAIT AVOIR COMME UN DEBILE UN JOUR JE ME VENGERAI ET TU VERRAS. TU VERRAS !
-Oui oui, en attendant essaye de te lever. Tu n’as mal nulle part ?

Après un essai fructueux, je dois avouer que je n’ai ressenti aucune douleur plus importante que l’humiliation que je viens de subir. Je dois m’en être tiré à plutôt bon compte en fin de compte.

-On dirait que ça va.
-Pfiou je suis soulagée. Tu n’avais vraiment pas l’air bien quand on t’a ramené ici.
-Qui m’a ramené ?
-Le vieux guide touristique.
-Oh.

Je connaissais ce vieil homme. Il s’amusait à faire visiter Ville Griotte à tous les touristes ou dresseurs itinérants de la région. Il m’a même fait le coup à moi plusieurs fois, je pense qu’il s’ennuie un peu. Bien qu’il ne soit pas guide touristique officiel, tout le monde s’est mis à l’appeler comme ça au fil du temps. C’est un passe temps comme un autre après tout, mais ça devient vite agaçant de se faire expliquer ce qu’est un centre Pokémon ou un magasin pour la énième fois. Surtout qu’il y a pas grand-chose d’autre à visiter à Ville Griotte.

-Bon si c’est lui ça va.
-Pardon ?
-Non rien.

Au moins l’autre gland n’a rien à voir dans tout ça. Et l’autre idiote non plus. La situation est beaucoup moins dramatique qu’elle n’aurait pu l’être.

-Au fait maman, et pour de vrai cette fois, je dors depuis combien de temps ?
-Quatre jours.

Quatre jours, ça va c’est pas dramatique, du moins c’est pas autant que six mois. Je vais pouvoir me préparer pour… Attends. QUATRE jours ? Mais, dîtes moi… J’avais pas… Un truc à faire. Genre hier ? Non, je dois me faire des idées il n’y a pas moyen que j’aie raté la seule occasion de ma vie d’aller à Kanto. Pas moyen. Si ça se trouve je rêve encore en fait, oui c’est ça tout va bien.





-…Merde !

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Mar 10 Déc 2013 - 0:01

BON. Je crois que ça fait un moment que j'aurais dû terminer c'te foutu prologue. Et donc, après presque un an d'absence, je vous présente LA SUITE (et bientôt fin) de l'histoire !

De rien de rien, ça me fait plaisir.

---

06: Pas si vite

Je me précipitai en toute hâte dans mes tiroirs, à la recherche de quelque chose de neuf à me mettre, ignorant les courbatures qui me suppliaient d'arrêter, elles peuvent se faire voir. J'ai quelque chose d'important à faire moi, faut pas déconner, je vais pas crouler sous la douleur maintenant quoi. Non mais oh.

-Pourrai-je savoir ce que tu fais jeune homme ?
-Je cherche un pull ! Vite !
-Ils sont en train de sécher.
-QUOI ? NON ! POURQUOI TU ME HAIS MAMAN ?
-Pardon ?

Je finissais de fouiller le dernier millimètre de mon troisième tiroir pour constater qu'elle avait raison. Tant pis, il ne me reste qu'une seule solution, la plus dégradante, humiliante solution possible:

-T'as mis où la salopette maman ?
-Dans ton armoire, mais...
-OK.

J'ouvris mon armoire en pensant que j'aurais sans doute dû capter plus tôt que ma salopette était dans l'armoire vu que c'est moi qui l'ai mise là, et que c'est mon armoire, alors qu'une autre partie de moi pensais au sens de la vie mais ma troisième partie de moi règla le débat en me faisant dire qu'on se fout bien de tout ça pour le moment, il faut se grouiller bon sang, ce qui mit tous mes moi d'accord un moment. Ah, la voilà ! Je me mis alors à l'enfiler en hâte, en me roulant par terre, ce qui acheva de rendre ma mère définitivement curieuse.

-Je peux savoir pourquoi tu te dépêches ainsi ?
-AH OUAIS ! Euh, ben en fait je suis censé être parti depuis HIER !
-Quoi ?!
-POUR KANTO HEIN j'veux dire !
-Bien entendu, comment ai-je fait pour ne pas le comprendre ?

Après avoir vaincu mon vêtement en l'enfilant merveilleusement tout en pensant que c'est une phrase bizarre à se dire, je repris un peu mon souffle afin d'expliquer la situation. Mais n'empêche, le sens de la vie au final si j'y pense c'est simple c'est...RAAAH PAS MAINTENANT !

-Puff puff... Euh, bah en gros j'avais prévu avant mon coma de partir à Kanto, et Célestia avait réussi à convaincre un certain dresseur de Pokémon Eau d'y aller en passant par ici, et donc me permettre d'y aller et de commencer mon aventure là où je serai pas emmerdé par le Prof Orme.
-Oooh tu parles de Lovis ?
-De quoi il est ici ?
-Oui, Célestia lui a supplié de rester un peu plus longtemps, mais maintenant je comprends pourquoi.
-Super, j'y vais !
-PAS SI VITE.

Sauf que ce "pas si vite" a été plus lent que moi, qui avait déjà descendu la moitié des escaliers, le fait d'entendre ce "pas si vite" me fit rater une marche et m'écrouler au sol du rez-de-chaussée. Et à l'occasion me rappeller que j'étais censé sentir la douleur depuis un moment.

-Aïaïaïe...
-Ca va ?
-...Je sais pas, mais je dois y aller. J'ai toujours voulu y aller, j'vais pas arrêter un moment parce que j'ai mal.
-...Je comprend ça mais dois-tu y aller maintenant ?
-Oui. Pas question d'attendre un an que Gold commence son aventure.
-Gold ? Oh tu parles de-
-LUI. OUI. Je suis désolé, vraiment maman, mais il faut que j'y aille. Il le FAUT.
-...

Quelques instants de silence suivirent, et je pouvais clairement dire qu'elle était tiraillée entre l'idée de me laisser partir accomplir mon rêve dans cet état et celle de me garder ici plus longtemps pour me laisser le temps de guérir. Mais de toute façon, j'ai déjà décidé, même en cas de refus j'ai déjà prévu de partir. Elle n'y peut rien maintenant.

-Aaaah, je sais je sais ! Tu iras quoi qu'il arrive non ?
-C'était prévu.
-Alors prend au moins un sac avec le minimum nécessaire, et quelque chose pour te couvrir la tête, il tape dur sous le soleil de Kanto en cette saison j'ai entendu dire.
-C'était aussi prévu. Normalement j'ai un sac de prêt à l'entrée, et j'ai mon chapeau rouge dedans.
-Dans ce cas... Prend soin de toi.
-Merci.

Je couru alors jusqu'à la porte d'entrée, ou mon sac était là, caché derrière une plante en pot. Je me souvins alors que je trouvais cette cachette géniale, mais en y repensant c'était peut-être pas si ingénieux que ça. Tant pis. Au moins il est là. Je le pris, le mis sur mon dos, et sorti aussitôt. Les dernières paroles que j'entendis de ma mère furent:

-Fais attention chéri ! Et reviens vite !

Ce à quoi je répondis bien entendu:

-Bien entendu que je reviendrais ! Au revoir !

Mais alors que je claquais la porte, j'entendis une voix inconnue m'appeller:

-Alors comme ça c'est toi le fameux gamin que j'suis supposé attendre depuis hier hein ?

Je me retournais pour acquiescer et la personne que je vis fut ma plus grande surprise de la journée ce qui était quand-même quelque chose. Le sauveur qui allait me permettre d'accomplir mes rêves était...

Un putain de catcheur mexicain.

---

Allez tenez encore le coup c'est bientôt fini.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.


Dernière édition par LF1 le Mar 21 Jan 2014 - 0:28, édité 1 fois
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Mar 21 Jan 2014 - 0:27

Hé triple post ! Qu'est-ce que vous comptez y faire, appeler la police ? Mouahahah !

Aujourd'hui deux chapitres pour le prix d'un !

07: Un homme nommé Lovis

Mon esprit resta figé quelques instants, essayant désespérément de comprendre la situation se déroulant à l’instant. Un homme grand d’au moins deux têtes de plus que moi, plutôt musclé, portant un masque bleu pouvant passer pour un slip fait en Stari se trouvait devant moi. C’est bien la dernière chose à laquelle je m’attendais, juste après recevoir la suite de Pokébound, une fanaventure bien sympa, avant que je ne m’en aille à l’aventure. Le temps semblait s’être suspendu, aucun son ne pouvait être entendu, il n’y avait que deux personnes à l’extérieur en ce moment, dont un adolescent à chapeau rouge couvert de bandages masqués par ses vêtements, et un adulte aux muscles saillants sans vêtement pour les masquer. L’ado en question, c’est-à-dire moi, essaya malgré tout de prononcer quelques mots afin d’empêcher la situation de devenir plus gênante que nécessaire.

-Euh, hé, je… Oui je suis moi, le type, qu’il fallait attendre, ouais.
Et c’est ainsi que j’échouai misérablement à cette tâche.
-Hmm, je vois. Gamin, si j’en crois ton amie qui est venue me voir il y a quelques jours de cela, tu souhaites te rendre à Kanto ?
-Euh, bah oui, c’est vrai. Kanto, moi, j’ai dit ça oui, parce que c’est vrai.
-Hm-hm. Et donc, pourrais-je en connaître les raisons ? Ton amie m’a bien dit que c’était très important, mais ne m’a pas donné plus de détails.
-Euh je ben…
-Alors ?

Je réfléchis alors à quoi répondre à cette question pendant quelques instants. Non pas que je ne sache pas pourquoi je souhaite y aller, la vraie question est : est-ce que je peux confier mes rêves à un étranger dont le pantalon est tellement moulant que le porter ou non ne change pas grand-chose ? Bon sang mais c’est quoi ce-

-Si tu n’as rien à y faire, je partirai donc seul.

Attends, quoi ?

Le catcheur supposé être dresseur de Pokémons eau fit sortir un Léviator d’une Pokéball dans le fleuve, ce qui eu pour effet de balancer de violentes secousses et éclaboussements un peu partout. Ces bêtes là sont monstrueuses, et ma récente expérience n’a fait que le prouver.

-Et bien au revoir, gamin.
-Attendez ! Je, euh…
-Oui ?
-En fait je veux aller à Kanto pour rencontrer mon idole Red et au passage devenir un grand dresseur de Pokémon !
-Ah, vraiment ?
-Oui, vraiment ! Je ferai tout pour y aller et accomplir mes rêves !
-AHAHAHAHAH Mais fallait l’dire plus tôt !
-Je vous demande humblement pardon ?
-Aaah, la dernière fois que j’ai entendu un gamin prononcer ces mots ça devait être il y a plus de quinze ans !
-Il y a quinze ans des gens voulaient battre Red ?
-Non, non, l’autre morceau. ‘M’étonnerait que quiconque s’intéressait à ce type y a quinze ans.
-Donc, est-ce que ça veut dire que je peux venir ?
-Aaah, bien entendu m’gamin ! Chuis du genre à récompenser les teigneux, tu vois ? Ahah, les teigneux, marrant, ça me fait penser à moi quand j’étais jeune.
-Pour de vrai je peux venir ?
-Bon sang tu veux quoi en plus, que j’te refile un papier confirmant ce que je viens de dire ?

Un instant je considérai lui répondre oui, mais par crainte qu’il ne change d’avis je ne dis plus un mot jusqu’à l’embarquement à bord du Léviator qui me mènera vers la destination de mes rêves.

Ça va être le meilleur voyage de tous les temps.

-J’espère que t’aimes te faire trimbaler par un Léviator qui nage plus vite qu’un bateau à moteur, m’gamin.

Ça va être le pire voyage de tous les temps.




08: Un voyage très… viril

Le trajet se déroula exactement comme je me l’étais imaginé : ça secoue, on manque de tomber à l’eau si on fait pas gaffe, et on se reçoit des éclaboussements tout le temps. Comment les gens font pour apprécier le fait de voyager sur l’eau ? Ces gens de la fameuse nouvelle région là, Hoenn, ont l’estomac sacrément solide. Moi j’ai déjà du mal à rendre le déjeuner que j’ai oublié de prendre, alors faire ça tous les jours, non merci. A cet instant, l’autre énergumène masqué se mit à prendre la parole, pour la première fois depuis que nous sommes montés sur ce moyen de transport plutôt… inconfortable.

-Tu sais m’gamin, si t’es pas capable de te t’nir sur un Pokémon qui nage, j’vois pas comment tu peux dev’nir un grand dresseur.
-Ouais bah, en attendant, uff, c’est mon premier voyage donc hein !
-Ton premier ? HAHAHAHAHAHA !
-C’est ça, rigolez, c’que j’en ai à faire-Urk.
-HAHAHAHAHAHAHA ha, ha ha HAHAHAHAHA !
-Non mais continuez, je trouve pas ça du tout vexant.
-Donc, t’as encore jamais foutu les pieds en dehors d’ton bled ?
-HE HO HEIN, j’vous permets pas. Il se trouve que je suis déjà allé en dehors de ma ville jusqu’à Ville Griotte.
-Ville Griotte, y m’semble que c’est la ville qu’est à 20 mètres du bourg non ?
-Euh, peut-être bien ?
-« Peut-être » ?
-Enfin, euh, oui c’est le cas mais euh-
-HAHAHAHAHAHAHAHAHA !
-Grmpf.

Presque une heure se passa ainsi, sans qu’aucun d’entre nous n’essaya de parler à l’autre, moi à cause de mon orgueil et Lovis à cause du fait qu’il était toujours en train de se marrer.
Cela dit, si j’essayais de changer le sujet et que je ravalais ma fierté quelques instants, peut-être qu’il s’arrêterait enfin de se gausser ainsi.

-Dîtes, euh Monsieur Lovis ?
-Ahah ah… Oui, c’est bien mon nom.
-D’où venez-vous au juste ?
-Ooh, t’as même pas idée.
-C’est pour ça que je demande.
-J’viens de Sinnoh, mais j’imagine qu’en tant que Johtoïte tu dois pas connaître.
-Je dois admettre que non.
-C’est une région pas très loin de Hoenn, et à vrai dire c’est lors de l’un de mes voyages là-bas qu’on m’a envoyé ici. On voulait que j’établisse le contact avec les grandes personnalités de Kanto et Johto.
-Vous êtes important à Sinnoh ?
-Bah mon gars, t’as l’immense honneur de parler à un des 12 dresseurs d’élite de la région.
-Sans déconner.

Mon intérêt pour Sinnoh est aussitôt redescendu.

-Et on vous envoie vous établir le contact ?
-Mmh, à vrai dire je viens tâter le terrain, celle qui va s’occuper de tout le reste c’est la patronne.
-La patronne ?
-Cynthia, la chef des 12 Elites.
-Et c’est quoi les 12 Elites au juste ?
-Bah les 12 Dresseurs les plus puissants de la région en gros. On intervient en cas de crise et tout.
-Aaaah, comme le Conseil 4.
-Le conseil quoi ?

Je me mis à lui décrire ce qu’était le Conseil 4, le système de compétition que l’on possède à Kanto et à Johto, qui va d’ailleurs être implémenté dans la région de Hoenn, comme signe de la collaboration entre nos différents pays, et tous les trucs qui concernent le sujet.

-Une compétition hein ? Le Conseil 4… Des Champions… Intéressant. J’en parlerai en détail à Cynthia, j’suis sûr qu’elle va aimer.

Génial, si ça se trouve on va avoir ce type en tant que membre d’un futur Conseil 4 par ma faute, youhou. J’aurais peut-être dû me taire.

-Sinon, rien à voir mais quand est-ce qu’on arrive ?
-Bah dans deux minutes à peu près de ce que je vois.
-SANS DÉCONNER ?



---

Allez, prochain chapitre, fin du prologue du SC ! C'est à dire fin de ce récit tout court !

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Mar 16 Déc 2014 - 18:27

Bon, même si c'est dommage que personne ne s'intéresse à mon pitit prologue (faut dire que j'aide pas en postant une fois par an mdr) mais j'ai décidé de terminer ce truc maintenant, vu que je viens de tout me relire (et que je me suis marré comme un gros porc sur mes trucs, on devrait m'enfermer pour ce genre de choses putain) et que j'étais motivé donc voilà.

09: La fin du voyage ; Le début du voyage

M'y voilà. A Kanto. Sans déconner. Ça n'a pris que 2-3 heures grand max. Enfin je crois. J'arrête pas de citer des périodes de temps depuis un moment mais en fait j'ai pas de montre alors j'ai aucune idée de ce que je raconte. Contre meilleur jugement, je décidai de demander à the man himself.

-Euh dîtes, monsieur Lovis...
-Ah ! Monsieur Lovis ! J'aime bi'n, tiens. Continue.

Même si mon envie première était de lui coller un gnon dans son pif de vantard, ma reconnaissance envers son acte me força à réprimer mes pulsions pour me contenter de lui poser une question.

-On a pris combien de temps pour voyager ?
-Hein ? Une grosse demi-heure, pourquoi ?

J'en conclus que le temps passait effectivement plus vite quand on s'amusait parce que ce voyage m'avait l'air interminable. Bon, au moins c'est fait, je suis à Kanto ! Ah !

Cette réalisation me fit penser que j'y étais enfin ! Au lieu de mes rêves ! Je vais enfin pouvoir rencontrer Red et tout !
Oui ! Génial ! Super ! Ahahah-

-Eeuh, dis m'gamin. P'isque t'es là... Tu peux me dire où j'peux trouver le Prof-Chêne-machin-chose-là ?

Cette question me pris légèrement au dépourvu mais heureusement mes heures passées à me renseigner sur Kanto étaient finalement sur le point de payer ! Ahah, je peux enfin me dire dans ma tête que je suis fier d'être un Kanto-nerd !

-Ça je sais ! Il est dans son labo à quelques pas d'ici si vous avez de la chance ! Il est très vieux donc vous le reconnaîtrez !
-Bien. S'tu l'dis. Et ben à plus m'gamin ! On se r'verra à Sinnoh ahahahah !

Jamais de la vie.

-Ouais ! A bientôt monsieur Lovis !

Putain je suis vraiment un faux-cul dès fois, ça m'étonne moi-même. Alors, puisqu'on est à Bourg Palette cela veut dire que... Ah la voilà.

Elle n'était pas bien grande, ni très neuve, mais à mes yeux elle était imposante et merveilleuse. La maison de mon idole, Red, se tenait à quelques pas de moi.

Maintenant que j'y pense, j'ai jamais vraiment expliqué pourquoi j’idolâtrais autant Red. C'est vrai, y a plein de dresseurs balèzes après tout, alors pourquoi lui mériterait plus d'admiration que les autres ? C'est surtout une question pour vous hein, parce que moi je le sais très bien -je suis pas con-: ce type c'est juste un dieu pour moi. A une période de ma vie où la meilleure distraction que j'avais c'était de regarder les nouvelles sur le peu d'internet que j'ai (je vous signale que même si on a une connexion plutôt cool grâce à notre Wattouat on est quand-même à la cambrousse, et qu'il y a pas grand chose d'intéressant à voir), Red m'est apparu comme une sorte de héros à mes yeux. A mon age, il était parti à l'aventure seul, sans dire un mot, et sans jamais se plaindre il a fini par démanteler une organisation criminelle, répertorier tous les Pokémons de Kanto de façon propre et officielle, et est devenu le plus grand dresseur de la région en même pas une année. Ce type a un don, c'est pas possible. Sa quête n'a pas du être facile, il a certainement vécu plus de difficultés en un an que moi en toute ma vie. Et pourtant lui il a réussi grâce à son talent et à sa détermination à devenir le dresseur le plus reconnu de son temps.

Et si c'était que ça ! Après il s'est mis à voyager à Johto où rebelote il a démoli tout le monde, établi une alliance Kanto-Johto qui nous a permis de nous moderniser encore plus que ce qu'on pouvait rêver (on a même un gugusse qui joue aux professeurs chez nous maintenant, même s'il débute carrément) et il est à nouveau reparti derrière lui, mystérieusement. Il a vraiment trop la classe.

Peu de gens sont ceux qui l'ont vraiment connus, mais ces gens là sont tous catégoriques: ils trouvent que ce mec a une présence et un talent fou ! Même son rival (décrit comme un connard par les internets) s'est assagi après sa rouste légendaire qu'il a prise à la ligue ! Maintenant on est en train de dire qu'il va bientôt rejoindre le rang des champions d'arène de sa région, ou un truc du genre. Aaah, si seulement je pouvais faire pareil avec mon rival ! Enfin... il m'en faudrait un d'abord. Mais c'est pas gagné, qui pourrait sérieusement me détester ? Je veux dire, regardez moi ! Je suis super génial, moi !

Hm. Ça doit faire un moment que je suis planté devant cette porte, parce que ce gamin me regarde bizarrement. Ça va, j'ai compris sale mioche ! J'y vais !

Enfin... j'y vais... facile à dire. Non ! Je ne vais pas rebrousser chemin maintenant ! Je vais chez Red pour voir si je peux le rencontrer, et au pire apprendre un maximum de choses sur lui !

Allez ! Va ! Puisque qu'elle ne veut pas se réveiller, pars saisir ta destinée, moi !

Je fis quelque pas tremblotants, qui ont fait marrer le gamin pas loin (je l'ai entendu pouffer de rire ce bâtard), je me décide à tourner la poignée...

Enfin... mon vrai voyage commence.


---

A suivre dans mon Nuzlocke en SC donc. Lalala

Qui ne connaîtra d'update que quand Pokébound aura des dents la semaine des quatre jeudis. Lalala Lalala

Enfin voilà, ce court prologue (que j'aurai fait traîner un moment quand-même) est terminé. J'espère que les deux personnes qui ont lues auront apprécié hihi.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.


Dernière édition par LF1 le Lun 29 Déc 2014 - 6:18, édité 1 fois
Krehion

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Féminin Exp : 765
Date de rencontre : 19/07/2014
Niveau : 22
Plante Roche
Habitat : Trousse

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Mar 16 Déc 2014 - 19:30

Je suis en train de lire tout à la suite, mais là fallait que je m'interrompe tellement je ris x)
LF1 a écrit:
C’est bien la dernière chose à laquelle je m’attendais, juste après recevoir la suite de Pokébound
La blague a été faite y a un an et elle est toujours d'actualité. Si Pokébound reprend un jour, une mine d'or de vannes moisies sera perdue.
Bref, je vais lire la suite je suis presque à la fin :B

_________________

Choisis un Nuzlocke :

LF1

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Masculin Nature : Calme
Exp : 617
Date de rencontre : 28/04/2012
Niveau : 21
Psy Aucun
Habitat : Sur la route vers la ville de Jadielle.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Lun 29 Déc 2014 - 6:16

*Snif* Enfin quelqu'un qui répond...! Ça fait plus d'un an que plus personne ne s'intéresse à mon truc, c'est magnifique ! ohdear

C'est... si beau. J'en pleurerais presque.

_________________



Il fait trop chô pour faire un Nuz.
Krehion

avatar

Champion d'Illumis
Champion d'Illumis


Féminin Exp : 765
Date de rencontre : 19/07/2014
Niveau : 22
Plante Roche
Habitat : Trousse

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Lun 29 Déc 2014 - 12:19

Hahaha ♥
Je sais pas pourquoi aussi peu de monde a lu ton histoire. Elle est super cool.

_________________

Choisis un Nuzlocke :

Neowstix



Elite 4
Elite 4


Masculin Nature : Relax
Exp : 2036
Date de rencontre : 25/05/2013
Niveau : 19
Psy Ténèbres
Habitat : Trying to pursue my true self.

Message() Sujet: Re: Sur les traces du dresseur de légende Ven 16 Jan 2015 - 22:44

J'ai tout lu d'une traite, un prologue bien sympa et très bien écrit o/

_________________

.
 
Sur les traces du dresseur de légende
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nuzlocke France :: Kalos : tous en Nuzlocke ! :: Aventures alternatives :: Aventures terminées-